alexametrics
mardi 17 mai 2022
Heure de Tunis : 09:08
Dossiers
Biographie du nouveau gouverneur de Sidi Bouzid, Anis Dhifallah
30/01/2017 | 09:00
1 min
Biographie du nouveau gouverneur de Sidi Bouzid, Anis Dhifallah

Le nouveau gouverneur de Sidi Bouzid et ancien gouverneur de Zaghouan, Anis Dhifallah, est un magistrat de carrière. Il a été premier juge d’instruction auprès du Tribunal de première instance de Tunis 2.

 

Né en 1968 à Tunis, M. Dhifallah est marié et père de 4 enfants. Maîtrisard en droit et diplômé de l’Institut supérieur de la magistrature, il a rejoint l’administration tunisienne en 1991 et la justice en 1993. Il a également été magistrat auprès du Tribunal de première instance de Kébili et de Béja (entre 1993 et 1999) et juge auprès des Tribunaux cantonaux de Aïn Drahem, de Tabarka et du Kef (entre 1999 et 2005).

 

Il a été conseillé auprès de la Cour d’appel de Bizerte de 2005 à 2010 et juge d’application des peines auprès du Tribunal de première instance de Bizerte de 2010 à 2012. Il a intégré son poste de premier juge d’instruction auprès du Tribunal de première instance de Tunis 2 en 2012.

 

 

 

I.N

30/01/2017 | 09:00
1 min
Suivez-nous

Commentaires (3)

Commenter

Atfel Bourguiba
| 20-01-2016 03:45
Autant nous devons compatir pour la réhabilitation, grâce à la révolution, d'un haut cadre de l'état, autant nous devons en être méfiant car survenue au temps de la Troika et pouvant être considérée comme une réhabilitation partisane.

L.S
| 19-01-2016 14:27
L'ex-gouverneur de ARIANA était Mr OMOR MANSOUR .Celui-ci a été félicité par tous les habitants du gouvernorat ariana vu les services rendus .Nous espérons que le nouveau gouverneur termine le travail qui a été déjà fait par l'ex gouverneur.

MDO
| 19-01-2016 14:14
Ces nominations sont aussi bizarres l'une que l'autre d'abords Où sont les sortants de l'ENA que l'Etat avait beaucoup dépensé pour les former et dont le profil convient le mieux avec ces postes, ensuite on se demande sur la nomination d'un titulaire d'une profession libérale dans un poste d'un fonctionnaire enfin l'un de ces gouverneurs semble ne pas reconnaitre l'un des piliers de la politique de l'Etat à savoir le planning familial.