alexametrics
Dernières news

Limogeage du PDG de Tunisie Autoroutes

Temps de lecture : 1 min
Limogeage du PDG de Tunisie Autoroutes

 

Le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire, Moncef Selliti a présidé, ce jeudi 20 mai 2020, la cérémonie d’installation du nouveau PDG de Tunisie Autoroutes, Abdelhamid Boukadida, qui succède à Badreddine Hebil. L'annonce du limogeage de ce dernier a été faite plus tôt dans la journée.

 

 

Dans une déclaration accordée à Mosaïque Fm, Moncef Selliti a indiqué que le limogeage de l’ancien PDG de Tunisie Autoroutes s’inscrit dans le cadre des changements ordinaires, mais qu'il existe un dossier en cours d'examen : « Nous avons plusieurs dossiers relatifs à des dépassements dans la construction du siège social de la société. Le ministère a chargé une inspection pour examiner le dossier », indique-t-il.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Ghazi
| 22-05-2020 19:30
D'une part il n'y aucune arrestation, d'autre part personne ne sait qui, exactement, a pris la décision !!!
-Mutation de 15 chefs de postes de polices en Mars
-Mise à la retraite forcée de 2 juges en Avril (Tunis et Grombalia) malgré que tout était à l'arrêt
-Mise à la retraite forcée de 21 gradés des Douanes et 15 autres attendent (En relation avec la fuite des conteneurs turques envoyés par Erdogane et transférés à Tripoli)
Tout ceci sans que leurs directeurs (Même leur N+2) ne soient au courant, ça ne vous rappelle rien ?
En 2012, la liste des 81 juges mis à la porte par Bhiri ?
Vous ne voyez pas qu'il y une similitude du mode opératoire ? Tout ce que vous voyez aujourd'hui est du déjà, sauf qu'avant c'était discret.

Le marseillais
| 22-05-2020 11:10
La chasse aux sorcières dicté par les singes nahadaoui et poissard et vindicatifs, bientôt dans ce pays ils resteront que les frères musulmans les Anes parlant

zilos
| 22-05-2020 09:57
simplement il n'est pas ikhwanji .c'est de cette façon que ennakba incruste ses taupes futuristes de la OUMMA ET DU SULTAN MERDOGHAN .
JE ME DEMANDE POURQUOI S'IL Y A VRAIMENT DEPASSEMENT ,NORMALEMENT C'EST LE JUGE QUI PREND EN CHARGE CE MONSIEUR ,LE METTRE EN PRISON COMME KALB TOUNES ET FAHRI ET L'ENQETE CONTINUE .non ce monsieur et innocent ,mais l'adage dit que :pour tuer son chien on l'accuse de la rage .
le maillon des khwamjia s'amplifie ,un certain moment tous vous allez douter de votre existence dans ce bled .bienvenue à TUNISTAN ET AU SULTAN MERDOGHAN.

Cuisinier
| 22-05-2020 09:39
Ceci est le fruit de Imed DAIMI mais bon il faut pas le dire.

A lire aussi

Après deux mois successifs de hausse.

05/06/2020 12:46
0

C'est notre adversaire politique

05/06/2020 12:24
4

Il faut s’unir pour relever les

05/06/2020 12:17
2

Dont le projet de loi sur l'économie solidaire et la Haica

05/06/2020 11:41
0