alexametrics
Dernières news

Nabil Karoui s’explique sur sa prestation lors du débat présidentiel face à Kaïs Saïed

Temps de lecture : 1 min
Nabil Karoui s’explique sur sa prestation lors du débat présidentiel face à Kaïs Saïed

 

 

Le président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui a profité de son passage chez Myriam Belkadhi, ce mardi 14 janvier 2020, pour apporter quelques précisions sur sa prestation lors du débat présidentiel du 11 octobre 2019 l'opposant à Kaïs Saïed. D’autant plus qu’il s’agit de sa première apparition médiatique depuis la proclamation des résultats du premier tour de la présidentielle.

 

« Lors du débat, plusieurs personnes ne m’ont pas reconnu. Mes sympathisants étaient déçus par ma prestation. Je tiens à expliquer que je venais de quitter la prison. J’avais une tension artérielle de 19 et je risquais l'AVC. Mon médecin m’avait conseillé de ne pas participer, mais je voulais assumer mes responsabilités. J’étais pourtant persuadé que je n’allais pas remporter l'élection, en me fiant aux résultats des sondages. Mais, je me suis battu pour m’exprimer et je l’ai fait en dépit de tout. Au final, j’ai reconnu les résultats, mais je voulais apporter cette précision ».

 

S.H

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (16)

Commenter

Limou
| 15-01-2020 20:57
Comme magouilleur opportuniste il peut être bon, mais en aucun cas président même pas d'un club de foot !

takilas
| 15-01-2020 19:23
Seulement la question n'est pas là puisque nahdha est contrainte de camoufler les crimes et les délits qu'ils ont commis et ce soit lors troika ou avant.
De plus nahdha s'est habitué depuis une décennie de mener la belle vie, de tirer profit des projets, des produits et des biens de l'Etat.
De plus dispose de plusieurs privilèges, dont celui d'accéder en priorité dans nimporte quelle banque et n'importe quelle ministère.
Nahdha ne peut pas se priver de ces faveurs voire cette folie des grandeurs, d'autant plus que cette secte, composée de plusieurs incultes et incompétents, n'a aucune posibilte de s'intégrer dans la vie sociale, ce qui l'oblige à employer les moyens les plus saugrenus et les plus irrégulièrs pour préserver leur statut inespéré avant un certain 14vjanvier 2011 et n'est réalisable que par l'arnaque et la manigance.

rz
| 15-01-2020 17:00
A gauche des khouanjia on est toujours à la recherche de ce chef qui est capable de rassembler les débris de NT capable aussi de se passer des khouanjia dans tout gouvernement pour enfin faire le boulot que tous les gov khouanjia sont dans l'incapacité de le faire car ils n'ont de programme que pour eux et seulement pour eux et au diable le pays. NK toujours hésitant il ne me semble pas la personne adéquate.

Adoration
| 15-01-2020 11:09
Il n'y a qu'elle pour lui tendre la perche.
Bien que ses camions de victuailles soient en panne, elle continue à l'aimer.
Et lui, il le lui rend bien. Il aimerait qu'une femme prenne la tête du gouvernement.
Et pourquoi pas elle ? Très diplomate et apte à apaiser les tensions, selon lui.

lol
| 15-01-2020 11:04
Mariem belkhadi était très sage face à son ancien employeur. Elle n'avait pas de caractère et n'avait même pas exigé des explications concernant les gros mensonges proférés sur son plateau à la veille des élections présidentielles.
Même avec ça NK était faible et loin de l'image du leader rassurant pour la "famille progressiste".
Espérons qu'il va exploiter son talent pour son camp cette fois au lieu de continuer à le diviser...

Abir
| 15-01-2020 09:46
Les Tunisiens étaient heureux le 10 Janvier

Abir
| 15-01-2020 09:27
Après neuf ans de misère et de destruction avec Ennahda,toi et Attayar tiennent à encore la bourrer au gouvernement pour des intérêts personnel et partisan, vraiment vous êtes des bidons vides et non watanynnes,vous tenez à détruire complètement ce pays !!!

Imed
| 15-01-2020 09:25
OK, admettons pour son débat présidentiel, admettons. mais là, la manière dont il se victimise, le manque de sincérité flagrant de son discours face à la serveuse de soupe Belkadhi (t'en fais pas Meryem, si t'es virée d'El Hiwar tu trouveras facilement une place dans les restos du coeur, vu ton habileté à servir la soupe...), la vacuité de son discours, prouvent que NK est bon comme stratège, mais piètre interviewé...

OM Emna Belhabib
| 15-01-2020 07:44
Nous avons suivi ses discours et ses propos avant et après le débat présidentiel. Tous sans exception sont superficiels, bourrés de fautes ( et non lapsus) , car répétitives, telles que "tawagol" dont il ne comprend pas la signification à la place de "tagawol" .
Il confirme une fois de plus avec des propos terre à terre ( rojla, marchandage, zwawla maslaht tounes.. .) que c'est un opportuniste sans boussole, car même ses " gros piliers" ( Mliki et Elloumi) l'ont ignoré et ont voté pour le gouvernement de Jemli.
No comment!

monia
| 15-01-2020 07:16
NK ne pourra représenter à l'avenir les progressistes en tant que porte drapeau mais il a une place importante dans la machine d'action

A lire aussi

La biat veut acquérir un bloc de contrôle majoritaire dans Tunisie

23/01/2020 16:35
1

Le bilan de la Conect pour 2019 et son programme pour 2020 a été au centre d’une conférence de

23/01/2020 16:20
0

Le président de l’ARP et chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, a rencontré ce jeudi 23

23/01/2020 16:15
7

La présidente de l’Instance nationale de lutte contre la traite des personnes, Raoudha Laâbidi, a

23/01/2020 15:55
2

Newsletter