alexametrics
Dernières news

Salon nord-africain des universités américaines : une opportunité pour les jeunes tunisiens pour étudier aux USA

Salon nord-africain des universités américaines : une opportunité pour les jeunes tunisiens pour étudier aux USA

Dix-huit universités américaines ont pris part à la première édition du Salon nord-africain des universités américaines, ce mercredi 26 avril 2017, à l’Hôtel Africa de Tunis. Une tournée dans la région qui est passé par le Maroc et l’Algérie pour finir par la Tunisie.

Les universités participantes sont : Arkansas Tech University, DePaul University, Georgetown University in Qatar, Kansas State University, Kent State University, Northern Illinois University, Siena College, Shoreline Community College, St. Cloud State University, State University of New York (SUNY) Plattsburgh, Suffolk University, Temple University, University of Colorado - Boulder, University of Wisconsin - Stevens Point, University of Wisconsin-Madison, Valencia College, Virginia Tech et New York University - Abu Dhabi.

 

Il s’agit d’une première en Tunisie qui a été réalisée avec le soutien de la Section des affaires culturelles de l’ambassade des Etats-Unis et AMIDEAST Education USA. Le salon était ouvert au public avec une entrée gratuite et sans inscription préalable.

Cet évènement a permis aux représentants des universités américaines de partager leurs opportunités avec les élèves et les étudiants qui ont bénéficié, à leur tour, d’informations sur la présentation des candidatures, sur les bourses et sur les procédures d'obtention de visa.

 

L’ambassadeur des Etats-Unis à Tunis, Daniel Rubinstein, venu pour visiter le salon, a estimé que ce salon représente une opportunité importante que les étudiants et lycéens intéressés par des études aux US devraient saisir, surtout qu'il leur permet de dialoguer en direct avec des représentants des différentes universités. «Nous sommes optimistes quant aux opportunités qui seront créées grâce à ce salon pour les Tunisiens», a-t-il affirmé en mettant en relief le potentiel et les capacités des Tunisiens. Il a également précise que l’affluence a été estimée aujourd'jui à plus d’un millier de participants.

 

Pour sa part, Chris Shinn, country director de l’Amideast, a indiqué en réponse à une question de Business News que les universités participantes proposent différentes bourses auxquels les Tunisiens peuvent postuler. M. Shinn a précisé que les universités américaines cherchent non seulement des étudiants qui ont de bonnes notes mais aussi qui ont des profils intéressants et sont notamment actifs dans d’autres domaines notamment associatifs. Ils devront également être capables de passer le SAT test avec un score élevé. Il a indiqué dans ce cadre que les Tunisiens désireux d’étudier aux USA peuvent passer ce test à l’Amideast où des sessions sont organisées 5 à 6 fois par an.

 

 

Karen Bauer, regional educational director for Education USA Middle East and North Africa, a noté qu’Education USA est un réseau de conseillers pédagogiques relevant du Département d’Etat américain et qui aident les jeunes, désireux d’étudier aux Etats-Unis, à préparer leurs demandes. Elle a estimé qu’il y a un potentiel important dans la région et notamment en Tunisie.

Bien que le nombre d’universités participantes est insignifiant par rapport aux 4.000 universités existantes aux Etats-Unis, elle a souligné que cela ne peut que signifier qu’il y a de la place pour tout le monde pour aller étudier dans son pays, il suffit de saisir les opportunités qui s’offrent.

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Léon
| 27-04-2017 14:28
C'est çà; Tirez-vous! C'est le seul espoir qui vous reste. C'est d'ailleurs le seul et unique projet que vous propose la Tunisie d'aujourd'hui.
J'ai même entendu BCE quémander au su et au vu de tout le monde à la télé des inscriptions pour les étudiants Tunisiens.
C'est à se taper le postérieur par terre.
Aucune vision, aucune projection, rien! C'est tout ce que proposent les perroquets-instruits qui ont cru, le temps de quelques années, faire mieux que le patriote, le soldat, le stratège qui s'appelle Ben Ali.
Ce nom vous dit-il quelque chose messieurs les stratège post-merdolutionnaires?
Vous qui continuez à doter le ministère de l'éducation du plus grand budget de l'état tout en le mettant au service de pays tiers qui n'auront contribué en rien à la formation de nos enfants. Tout est gratuit!
Notre joyau (l'éducation) que certains prétentieux, outrecuidants, ont osé critiquer, alors que des centaines de nos jeunes s'apprêtent à être recruter partout dans le monde.
Savez-vous que ce pays (les états unis) possède une école publique équivalente à une garderie d'enfants nécessiteux et qui n'accèderont jamais à un statut social satisfaisant.
Les tunisiens ingrats l'ont oublié. Eux qui ont profité du meilleur ascenseur social de la planète pour trahir leur pays. Pourquoi mes chers compatriotes? Pourquoi? La haine, la prétention et le régionalisme; certainement.
Vous verrez que çà se paye et je pense que vous êtes en train de le payer; et même assez cher! Dommage!

VIVE LA TUNISIE, VIVE LES PATRIOTES.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

tina
| 27-04-2017 10:13
Les échanges sont importantes en science et d'apprendre de nouvelles technologies des autres pays développés. Seulement , si on lit entre les lignes de la publication "M. Shinn a précisé que les universités américaines cherchent non seulement des étudiants qui ont de bonnes notes mais aussi qui ont des profils intéressants et sont notamment actifs dans d'autres domaines notamment associatifs" , svp retenez cette dernière information , ils ont besoin d'appuyer l'associatif aux dépens de la science et technologie. A vous de tirer vos propres conclusions. La mienne est: est ce qu'ils sont entrain de préparer pour une autre ère de révolution ou à un changement social de la zone. Certes nous avons bcp d'étudiants qui s'enlacent de notre système mais ce n'est pas une raison de les jeter sans aucune stratégie préalable. A nos jeunes de faire très attention même s'ils sont emportés par les USA

DHEJ
| 27-04-2017 09:05
Tu crois que la Tunisie compte vraiment des cerveaux?!

L idiote du village
| 26-04-2017 23:46
'Elle a estimé qu'il y a un potentiel important dans la région et notamment en Tunisie.' On dirait qu'on parle de betail alors qu'on parle de fuite des cerveaux.

A lire aussi

L’ancien Mufti Mokhtar Sellami est décédé, ce lundi 19 août 2019, à l’âge de 94 ans.

20/08/2019 00:43
0

il estime qu’il a les compétences nécessaires lui permettant d’être à la tête de l’Etat

19/08/2019 23:15
0

« Il y avait de véritables négociations à ce sujet, et j’avais reçu cette information. Il est

19/08/2019 21:11
6

pour avoir falsifié sa signature de

19/08/2019 20:23
2

Newsletter