alexametrics
mercredi 17 août 2022
Heure de Tunis : 04:57
Dernières news
Des procès-verbaux dressés contre des manifestants, l'Intérieur somme les citoyens de se disperser
14/01/2022 | 17:32
2 min
Des procès-verbaux dressés contre des manifestants, l'Intérieur somme les citoyens de se disperser

 

Le ministère de l'Intérieur a indiqué, dans un communiqué qu’à 16h25 ce 14 janvier 2022, 130 personnes sont encore rassemblées à l’Avenue Mohamed V et une vingtaine de personnes au niveau de la Rue de Paris.

Les services du ministère de l'Intérieur rappellent aux manifestants la nécessité de se disperser, de respecter la loi et se conformer à la décision d'interdire les rassemblements.

Le ministère a enfin affirmé que des procès-verbaux ont été dressés à l’encontre d’un groupe de personnes conformément aux articles 312 et 313 du code pénal.

 

Le ministère de l’Intérieur avait souligné, dans un précédant communiqué, que, malgré les mesures sanitaires annoncées le 12 janvier et bravant l’interdiction de tous les rassemblements, 1200 personnes ont quand même tenté d’accéder à l’Avenue Habib Bourguiba, « prétextant vouloir célébrer le 14 janvier et tentant d’agresser les sécuritaires et de forcer les barrages ».

 

« Avec la plus grande retenue, les unités de sécurité ont eu recours aux jets d’eau pour disperser les gens et appelle tous les citoyens à se conformer aux décisions et à ne pas se laisser entraîner par des appels illégaux au rassemblement » conclut le ministère.

 

A l’avenue Mohamed V, les canons à eau ont été déployés et des jets d’eau lancés sur les manifestants.

 

Le Colonel-major et porte-parole de la direction générale de la Garde nationale, Houssem Eddine Jebabli, avait affirmé ce matin que les forces de l’ordre allaient appliquer la loi et se conformer aux instructions, évoquant une situation sanitaire sensible.

 

Ennahdha, Attayar, Ettakatol, Al Jomhouri et de nombreuses personnalités politiques ont défié l’interdiction de rassemblement annoncée par la présidence du gouvernement en raison de la situation pandémique et appelé à manifester contre le coup d’Etat.

 

M.B.Z

 

 

 

14/01/2022 | 17:32
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Tunisien
Quelle honte
a posté le 14-01-2022 à 21:05
Mille deux cent moustiques ont défié les dispositions sécuritaires contre la propagation du COVID19, au motif qu'ils cherchent à célébrer l'avènement du 14 janvier. . A part les clowns du parlement ou des affidés politiques d'ennahdha, bon nombre des manifestants a dû remplir un contrat de service avec des vendus, à l'image de ceux arrêtés à la Cité Ettadhamen ou Djebel Jeloud. Cette brochette de clowns devrait avoir honte d'aboyer autant pour un si ridicule résultat. En guise de cerise sur le gâteau, pour jouer la terre brûlée, ils ont cherché à provoquer les agents de police pour crier à la victimisation. que de bassesses de si petites gens , que dire des moustiques.
Ils devraient rendre leurs cartes de politiques et ne plus réapparaître sur aucun plateau même en tant que figurants tant le résultat est décevant. Ils doivent se convaincre que le retour au 24 juillet est définitivement enterré.
DHEJ
Ou est le parquet?
a posté le 14-01-2022 à 18:37
Quelle indépendance de la justice possible avec un peuple qui ignore les bornes de la loi?

Aucune
Un lecteur
1200 merdorevolutionaires c'est tout ?
a posté le 14-01-2022 à 18:19
visiblement leur manif a fait Pshittt, malgre tout leurs combines il faudra qu'il trouve autre chose ...
Warrior
Franalphabétisme ...........................................
a posté le 14-01-2022 à 17:57
un procès verbal ne saurait ètre écrit, sinon il serait un ... procès écrit !!
continuez à copier la France ......
Alya
Toute considération....
a posté le 14-01-2022 à 17:48
La 5 ème vague n est pas une plaisanterie. Et nous sommes réellement a un taux de positivité à 25/00? Dans quelques jours, nous serons peut être à 50/00 comme en france