alexametrics
samedi 25 septembre 2021
Heure de Tunis : 03:59
Dernières news
Fin du détachement : dix magistrats concernés
14/06/2021 | 09:57
1 min
Fin du détachement : dix magistrats concernés

Dix magistrats de l’ordre judiciaire sont concernés par la décision du Conseil de la justice judiciaire de mettre fin au détachement des juges affectés à la présidence de la République, à la présidence du gouvernement, aux ministères et organismes dans lesquels la loi n’impose pas la présence de juges judiciaires. C’est ce qu’a indiqué la présidente du conseil, Malika Mzari, dans une déclaration à la Tap publié dimanche 13 juin 2021.

Le conseil a examiné le 8 juin dernier l’ensemble des affectations et a décidé de mettre fin à certains détachements et de nommer les magistrats concernés dans les tribunaux.

 

Mme Mzari a affirmé que cette décision n'affecte pas ni l'impartialité des juges concernés ni leurs compétences, mais vise plutôt à les écarter ainsi que la justice des querelles politiques et des campagnes de suspicion et de diffamation d'une part, et à consacrer le principe d’indépendance de la magistrature tel que stipulé dans la Constitution et la Loi organisant les travaux du Conseil supérieur de la magistrature d'autre part.

 

 

8 juin dernier, le Conseil de la justice judiciaire avait décidé de mettre fin au détachement des juges affectés à la présidence de la République, à la présidence du gouvernement, aux ministères et organismes dans lesquels la loi n’impose pas la présence de juges judiciaires.

 

I.N

14/06/2021 | 09:57
1 min
Suivez-nous
Commentaires
ourwa
La magistrature entend laver plus blanc que blanc maintenant?
a posté le 14-06-2021 à 18:36
" Fin du détachement : dix magistrats concernés" ( sic)
C'est la poudre aux yeux...car la magistrature n'a pas besoin de l'annulation de ce détachement pour prouver son indépendance...elle est déjà pourrie jusqu'à l'os et ce depuis au moins 2011.
kamel
Bonne décision
a posté le 14-06-2021 à 11:56
C est une tes bonne décision pour éviter le conflit d intérêt. En plus je ne voie aucune raison qu un juge se convertie à un cadre administratif ailleurs des tribunaux. Ce ne manque pas des compétences pour les nommé à ces poste. Je ne doute pas qu il y des diplomates qui ont été des anciens juge. Pays bananier