alexametrics
Dernières news

Incidents aux funérailles de Kamel Zaghbani

Temps de lecture : 1 min
Incidents aux funérailles de Kamel Zaghbani

Les funérailles de l’écrivain Kamel Zaghbani ont eu lieu cet après-midi du mardi 15 septembre au cimetière d’El Jellaz.

 

Il y avait notamment des représentants de l’UGTT, de l’Université de Sfax ainsi qu’un grand nombre de personnalités du monde de la littérature et de la culture. Fait étonnant, aucun représentant du ministère de la Culture n'était présent.

 

On signale toutefois un incident créé de toutes pièces par une bande d’inconnus qui ont commencé à crier pour protester contre la présence de femmes dans le cortège funèbre. « On va perdre toute la miséricorde divine avec cette présence féminine », disaient ils.

L’incident a été rapidement étouffé grâce au nombre important de personnes présentes pour les funérailles et l'intervention de la police qui a réussi à clore l'incident.

 

Mise à jour 23h :

Alors qu'il n'était pas présent aux funérailles aujourd'hui, le ministre de la Culture, Walid Zidi a choisi de se rendre, ce soir au domicile de l’écrivain Kamel Zaghbani, pour présenter ses condoléances à la famille.

R.B.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (15)

Commenter

GZ
| 16-09-2020 20:30
Bonjour abouali . Merci du fond du c'?ur . C'est toujours aussi agréable de vous lire non pas seulement parce que nous sommes quelques uns à être sur la même longueur d'onde mais parce qu en plus vous l'exprimez avec de mots de choix . En définitive je me demande bien si Camus avait bien raison de dire " mal nommer les choses , c'est ajouter aux malheurs du monde " , tant vos mots mettent le doigt là où cela fait mal . Et il y a tant de maux qui rongent ce pays et nous " bouffent " le foie .
Merci encore .
Heureux de vous lire abouali et au plaisir de récidiver . Bien à vous .

GZ
| 16-09-2020 19:27
Bonjour Justinia .
Merci infiniment . Vous m'en voyez réellement touché même si cela remonte à quelque temps . J'ai pris cet exemple que j'ai hélas vécu en illustration de mon propos relatif à ces intrus en mal de " hassenet " , bonnes actions , qui pour améliorer leur bilan pour le jour du jugement dit dernier vous volent tout bonnement votre deuil là où les circonstances imposent retenue recueillement et tout simplement décence et bienséance. Mais allez donc expliquer cela à ceux qui confondent recueillement et décibels .
Je regrette amèrement de n'avoir pas dit un mot sur cette injustice ,une de plus infligée à notre moitié féminine , nos mères , s'?urs , filles etc... privées d'accompagner leur défunt vers sa dernière demeure . Pour avoir vécu en France , vous savez combien ces cérémonies peuvent être empreintes de recueillement , respect et tout bonnement amour et émotion . '?couter la musique du goût du défunt , prononcer un discours pour lui rendre un ultime hommage , rappeler qu'elle a été sa vie ses faits marquants et déterminants etc ... Autant d'éléments exutoires pour aider la famille à supporter l'épreuve .
Le pot ou vin d'honneur est vraiment un moment convivial où l'on retrouve des gens perdus de vue et un moment de décompression où l'on pense et parle d'autre chose .
Hélas rien de tout cela chez nous . Cela viendra probablement un jour .
Encore merci de m'avoir fourni l'occasion de préciser ma pensée et mes souhaits .
Ah , une dernière pensée , il faut réellement en finir avec ce rite qui veut qu'on enterre nos défunts le lendemain de leur décès . C'est un véritable scandale pour un pays qui compte un dixième de sa population comme expatriés . Organiser un retour en 24 heures est souvent sinon toujours de l'ordre de l'impossible . On vous vole votre deuil ni plus ni moins .
Au plaisir de vous lire.

Justinia
| 16-09-2020 17:14
Des représentants de l'université de Sfax?
Le monde entier connait cette université pour son doctorat affirmant que la terre est PLATE...

Justinia
| 16-09-2020 17:07
Bonjour,
J'ai appris en vous lisant le décès de votre père.Je vous présente mes condoléances attristées.
Bien à vous.

sarra
| 16-09-2020 14:56
vous prétendez défendre la liberté d'expression et vous l'interdisez aux autres !!! quelle hypocrisie!!!
et alors? dans notre société tunisienne il y a des millions de citoyens qui n'admettent pas la présence des femmes dans les funérailles. et ils ont leurs raisons. pourquoi voulez vous les interdire de s'exprimer? pourquoi vous voulez étouffer toute voix qui ne partage pas vos convictions? pourquoi vous voulez imposer vos idées à tous les tunisiens? pourquoi vous ne contestez pas les gens qui exploitent les funérailles pour attaquer leurs adversaires politiques et semer la haine et la rancune à travers le peuple tunisien?

Oscar
| 16-09-2020 14:33
Bienvenue au Tunistan .

Mansour Lahyani
| 16-09-2020 11:35
Les dinosaures ne manquent jamais une occasion pour rappeler qu'ils sont encore en vie ! Cette fois-ci, ils ont saisi celle des funérailles de Kamel Zaghbani pour donner de la voix... Ils auraient mieux fait de s'abstenir de se rappeler au souvenir de tous : feu Kamel ne leur avait rien demandé de son vivant, et n'aurait certainement pas approuvé cette exploitation éhontée de son décès...
Allah yerhmaek, ya Kamel ! Pour sûr, tu bénéficieras d'une divine miséricorde renforcée, grâce à la présence de tes amies et de tes gentilles collègues qui ont tenu à t'exprimer leur affection - malgré les vociférations indécentes des dinosaures !

abouali
| 16-09-2020 11:27
Bonjour, heureux de vous relire,
Je suis entièrement d'accord avec vous, mais pour parvenir à un tel degré de raffinement pour rendre hommage et exprimer sa compassion, il faut un haut degré d'éducation et de ... civisme, que l'on ne retrouve de nos jours vous, l'avez dit, que dans les pays avancés. Or nous sommes en régression constante dans tous les domaines y compris la simple politesse, les bonnes manières et la bienséance !
Chez nous, malheureusement, tout devient pagaille, indiscipline, confusion, intrusion et ingérence. La notion de l'intime, du personnel, du familial, est totalement occultée par le voyeurisme et l'indiscrétion de certains. Beaucoup occupent leur oisiveté à investir tous les espaces, si bien que toute cérémonie, qu'il s'agisse de fêtes ou de funérailles, ou tout événement qui survient, tel un accident de la circulation par exemple, finit par ressembler à un attroupement intempestif d'énergumènes curieux et moralisateurs !
C'est la résultante inévitable de la perte des valeurs humaines et sociétales, héritées de nos parents, qui s'accentue et se propage dans tous les milieux. Et l'on voit émerger une société sans morale, sans respect ni considération pour les autres ni pour les usages. Les mentalités se transforment, tout devient possible, même la sacralité est jetée aux oubliettes de l'Histoire. Ainsi va notre pauvre pays, déboussolé, écartelé, désorienté par des influences diverses et pris en otage par des apprentis sorciers qui sont en train, consciencieusement, de le mener à sa perte.
Mes condoléances pour votre père (tardives certainement) et paix à son âme.
Bien à vous

jemjem
| 16-09-2020 09:46
il est urgent de voter une loi qui interdit sous peine d'emprisonnement toute personne osant au nom d'Allah de se mêler à l'enterrement ou au lever du corps du défunt sauf s'il fait partie des membres de la famille ou cité sur la liste des personnes autorisées à le faire..
La doctrine des Ikhwènes est responsable de ces actes islamophobes qui n'ont aucun sens sauf la médiocrité et l'incivisme

ANTIRELIGION
| 16-09-2020 08:40
Les pays ou la religion prend le pas sur la vie au quotidien c'est la décadence assurée puis la destruction, parce que c'est prophète celui qui veut. Troie ce sont les religieux qui ont exigé la pénétration du cheval de bois à l'intérieur de la ville on connait le résultat, Rome ce sont entre autre les chrétiens qui ont causé la chute de l'empire, l'empire ottoman à partir du moment ou la religion islamique à tout gérer on connait la suite, et tant qu'il y a ceux qui croient à un paradis et un enfer l'ordre n'est pas près de régner./

A lire aussi

Le PDL a rendu public, un communiqué, ce vendredi 25 septembre 2020, annonçant qu’il a déposé, au

25/09/2020 23:12
0

Le président de la République, Kaïs Saïed a effectué, ce vendredi 25 septembre 2020, une visite à

25/09/2020 21:54
0

Cet établissement de soins provisoire a une capacité de 84 lits

25/09/2020 20:58
0