alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 22:01
Dernières news
Ahmed Chafter : quatre millions de Tunisiens voteront aux législatives
02/10/2022 | 22:33
2 min
Ahmed Chafter : quatre millions de Tunisiens voteront aux législatives

 

Ahmed Chaftar, membre de la campagne explicative du président de la République, Kaïs Saïed, lors de l'élection présidentielle de 2019, a été le premier invité de la nouvelle émission, « 90/7 », d’Elyes Gharbi sur la chaîne Attessia, pour répondre à des questions qui lui sont adressées par des citoyens.

 

Dans un premier temps, l’animateur de l’émission, Elyes Gharbi est revenu sur la polémique ayant accompagné le lancement de l’émission, en rapport avec la collecte des données personnelles des citoyens voulant participer à l’émission, lors du remplissage du formulaire dédié à cet effet. Elyes Gharbi a affirmé que ces données sont nécessaires pour garantir la crédibilité des intervenants et pouvoir les classer par catégories, régions, tranches d’âge…. Il a ajouté que l’équipe de l’émission a consulté l’Instance nationale de protection des données personnelles pour avoir son avis sur la question. Dans ce contexte, il assure que l’émission s’engage à ne pas divulguer les données des citoyens et s’engage, également, à supprimer la base de données à la fin de la saison.

 

Revenant au principe de l’émission, Elyes Gharbi a ouvert le bal des questions en interrogeant son invité, « Qui est Ahmed Chaftar ? ». Ce dernier a répondu que son identité et son passé n’étaient pas importants, estimant que le plus important était le programme qu’il présente aux citoyens. « Je préfère me présenter en tant qu’originaire de Zarzis. Mon intérêt pour la politique n’a pas démarré avec Kaïs Saïed, mais depuis les années 80, quand j'étais encore à la faculté ».

Interrogé par un citoyen à propos du contenu de la loi électorale, Ahmed Chaftar a répondu que la démocratie libérale représentative issue du scrutin proportionnel était une démocratie de façade contrairement au projet du président de la République qui représente une alternative démocratique locale. Dans ce contexte, il a ajouté que le scrutin uninominal est inédit en Tunisie. D’autre part, il a considéré que la loi électorale n’exclut personne, expliquant que les partis ont été interdits de faire campagne pour éviter l’argent sale et l’intervention des lobbies. Il a précisé qu’à travers le nouveau mode de scrutin, « les petits partis » auraient leur chance d’être représentés au sein de la chambre parlementaire, estimant que plus de quatre millions de Tunisiens participeraient aux prochaines législatives.

Quant au phénomène de l’impunité sévissant en Tunisie, Ahmed Chaftar a assuré que plusieurs fonctions existent au sein de l’Etat, faisant ainsi apparaitre que le président de la République n’est pas responsable de la reddition des comptes, mais que cela fait partie des prérogatives de « la fonction judiciaire ».

 

S.H

02/10/2022 | 22:33
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Nouri
supercherie
a posté le 03-10-2022 à 20:17
svp journalistes tv radios n'invitez plus ce clown de l'époque des pierres ....c qoui cette mascarade et puis à voir sa chemise qui sent une odeur nauséabonde ça nous donne une idée sur sa personne.....
une personne d'une autre planète
cesarios
les médias doivent cesser de jeter l'essence sur le feu en invitant ce "bouliticard"
a posté le 03-10-2022 à 18:36
kaies saied n'a jamais cité personne de parler à son nom, ce chaftar est un inconnu de tous les TUNISIENS et les TUNISIENNES, il s'est positionné tout seul comme porte -parole du président, si on organise un sondage pour désigner les citoyens les plus détestés par l'opinion publique, ça sera probablement une certaine entité dont ce chaftar aura un score le plus haut des désignés, d'où alors on peut conclure qu'il sera un grand handicap et un lourd et gênant inconvénient pour la réputation du président et pour la transition démocratique que notre chère nation l'a espérée et que nos centaines martyrs et nos milliers de blessés ont lutté pour sa concrétisation et son avancement dans les règles de l'art de toute réelle démocratie.....M. LE PRESIDENT est invité de l'ordonner de ne plus porter ses habits pour propager ses ignobles bobards , ses répugnants et odieux mensonges, car et , après tout, ce phénomène soit disant politique ne sait pratiquer que la "boulitique" , le discorde, la bouderie, et la brouille
Fares
Des chiffres antérieurs posterieurs
a posté le 03-10-2022 à 13:57
Ce chiffres antérieurs sortent tout droit du postérieur de cet escroc, du bullshit comme disent les anglophones. Tfouh * 4000000.
Carthage Libre
Il est comme son Maître ; il confond milliards/millions/milliers, voir centaines
a posté le 03-10-2022 à 13:44
4 millions=4 mille

voir 400 + chiens (les chats vont boycotter la mascarade).
Un Tunisien qui sourit
Un Clown
a posté le 03-10-2022 à 13:40
Un vrai clown ce monsieur et sans aucune quelconque responsabilité dans l'état. Honte aux médias qui 'invitent et lui donnent du temps d'antenne.
Abir
Arêtes de mentir, là tu insultes 4000 citoyens
a posté le 03-10-2022 à 12:05
Je ne pense pas qu'on a 4000 citoyens bourrés ou mahbouls pour voter à des gens comme toi ! Sauf par les falsifications !
LE CURIEUX
MOINS UN...
a posté le 03-10-2022 à 10:31
Voter c'est indiscutablement cautionner la nouvelle dictature kaiessienne.
Ce n'est pas ma conception de la politique.
Donc, niet de ma part.
Je ne trahis pas ma conscience.
Mon vote est très précieux.
Il est le porte drapeau de ma dignité et de mon honneur.
Le Zoub
Idem
a posté le à 12:31
Idem pour moi. Le jeu est truqué à l'avance.
Carthage Libre
Bientôt, l'Armée nationale va vous dégager.
a posté le 03-10-2022 à 10:29
Ni Nahdha, ni les sunnites-chiites kadafiste nassériens Kaies Saied.

On veut un pays MODERNE, qui ne perd pas de temps avec les idéologies.

"explicative"?K Explicative de quoi? Tu veux dire "propagande"?

On a pas de temps à perdre ni avec tes "explications", ni avec tes idées farfelus toi et ton malade mental de chef, ni de "projets régionaux kadafistes" et "comités" ; on veut que tu DEGAGE avant que la Tunisie ne s'effondre définitivement.

Quand l'Armée interviendra, elle rétablira le processus démocratique, là où il s'est arrêté, juste avant qu'Ennahdha ne s'effondre et que la Patriote Compétente Abir Moussi ne soit au Pouvoir et répare ce pays ;

ZA7! On ne demande rien de spécial, sauf que ce pays REPARTE! Si t'es INCAPABLE DEGAGE za7!
riri
quelle catastrophe
a posté le 03-10-2022 à 08:45
oui oui, la Tunisie avait vraiment d'apprentit sorciers adolescents attardés.
Le tunisien
Tsunami éloigne toi..
a posté le 03-10-2022 à 00:07
Ce type rêve des années 60 ..... lui et ses acolytes vont mener le pays à l'abîme.... les leçons de l'histoire ne leur suffisent pas malheureusement.... je n'ai d'objection à aucune doctrine à l'exception de celles qui ont échoué.... brabbi fokkou alina!!!!
MFH
Rigolo.
a posté le 02-10-2022 à 23:04
S'il veut parier, je suis preneur.