alexametrics
BN TV

Abir Moussi : je ne suis pas un phénomène passager !

Abir Moussi : je ne suis pas un phénomène passager !

 

La présidente du PDL, Abir Moussi a accordé, ce lundi 17 juin 2019, une interview à la chaîne France 24 pour revenir sur les propositions d’amendement du Code électoral et des perspectives de son parti pour l’étape à venir.

 

Abir Moussi a indiqué que son tort est d’avoir gagné la confiance des Tunisiens et que son parti a retrouvé sa place sur l’échiquier politique. Revenant sur les propositions d’amendement du Code électoral, elle a affirmé être concernée et visée par ses dispositions. « Ils ont peur de nous. Bien que je ne croie pas aux résultats des sondages d’opinion, je reste convaincue que nous sommes les premiers sur le terrain. Ils ont confectionné cette loi sur mesure sur ordre des Frères musulmans. Ce projet est une honte et nous allons nous y opposer par tous les moyens légaux ».

 

La présidente du PDL a, également, indiqué qu’elle n’est pas un phénomène passager et que son projet est de réviser la constitution élaborée par « les Frères musulmans ». Elle a ajouté qu’actuellement, son parti ne fait pas confiance aux acteurs de la scène politique et qu’il n’y a aucune perspectives d’alliance.

«  A la suite des élections, nous pourrons nous allier aux partis qui sont d’accord avec nos principes, à savoir, la mise à l’écart des islamistes lors de la formation du gouvernement sans se conformer aux quotas partisans. Le prochain gouvernement doit impérativement se baser sur les compétences afin de résoudre les problématiques urgentes d’ordre économique et social ».

 

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (21)

Commenter

mjr
| 18-06-2019 21:37
Réviser la constitution C'est formidable ,mais la constitution a toujours été bafouée sous les destouriens,le RCD et ça continue après le 14 Janvier.
Les pseudo politiciens qui veulent donner des leçons auraient mieux fait de s'opposer à la manipulation de la constitution dans le temps pour ne pas en arriver là.

Maxula
| 18-06-2019 18:39
Exclusion légitime contre exclusion illégitime

(Maxula 18-06-2019 17:43)

Exclure des élections présidentielles et législatives, les "Ich (bin ein) Tounsi"(*), KS (ka-social), et Karoui-le-bienmal-faiseur, je ne vois là que logique, sagesse et bon sens !
Mais de quel droit exclurait-on Abir Moussi(**) et son parti, qui font de la politique officiellement, ouvertement et au moins aussi honnêtement que les autres partis politiques tunisiens ?
Ils ont tellement peur de Abir Moussi qu'ils sont prêts à créer des troubles sinon de fâcheux précédents !
Mais ils ne l'emporteront pas au paradis !
Pardi !
Maxula.
(*) Au moins tant que cette association ne deviendra pas un "parti politique" lambda, l'allusion à la parole de Kennedy ne trompera personne !
(**) Je ne voterai pas pour elle ni pour son parti, mais je me battrai pour qu'elle ait le droit de se présenter aux élections, ni plus ni moins que les autres !

Citoyen_H
| 18-06-2019 16:51
Je ne vous demande qu'une seule chose:

Une fois élue, faire passer par la case tribunal, toute la racaille des chléyék bagla-liha (hommes politiques et députés), afin qu'ils rendent compte sur l'utilisation des deniers publiques, durant la période allant de 2011 à 2014.

Quant aux détracteurs qui paniquent et qui utilisent toutes les ruses pour vous discréditer, on les chie à longueur de journée via jacob delafon. A un moment donné, ils finiront bien par rester à jamais, coincer dans les méandres du réseau d'égouts, leur lieu de villégiature naturel.
Cordialement


Watani
| 18-06-2019 15:13
Bien Dit et bien CLAIR ET NET, Bravo, bonne continuation pour L'INT'?R'?T DE NOTRE CHER PAYS LA TUNISIE .

ansour Lahyani
| 18-06-2019 14:26
Pas "un phénomène passager"? Bon, disons, tout juste transitoire...
Le plus douloureux dans cette saga inopinée, c'est qu'elle-même va finir par y croire plus dur que fer... Et que même les mânes de son Ben Ali adoré ne pourront plus rien pour la tirer de sa profonde dépression !

AVERROES
| 18-06-2019 14:08
Pendant que les pleureuses aux larmes de crocodile font couler leurs hypocrisies sur MORSI sur la toile, pragmatique et lucide la dame de fer Mme ABIR MOUSSI avance ses pions sagement et sùreùment. Quand je vois MONCEF MARZOUKI le maoïste révolutionnaire, le trotskiste de première heure à STRSBOURG pleurer sur la toile un frère musulman cela me déconcerte et m'attriste profondément. L'éthique et la noblesse de la politique a céder la place à l'anarchie et à l'individualisme. Toute cette catégorie d'individus qui ont confisqué la richesse de l'état doivent un jour répondre de leurs actes. Je demande solennellement la création d'une commission internationale indépendante pour nous éclairer sur le patrimoine de L'islam politique et ses dirigeants ainsi que celui de MONCEF MARZOUKI sur l'acquisition douteuse de son terrain.

Abdelkader
| 18-06-2019 12:19
Les islamistes , c'est pas bien , les islamistes , c'est méchant ....
Heureux le jour où vous disparaîtrez du paysage politique , vous et votre gagne-pain , les islamistes .

mansour
| 18-06-2019 11:17
qui ont dévastés nos vie et la Tunisie heureuse et libre depuis 1956 avec le Leader Habib Bourguiba

mimi
| 18-06-2019 10:26
Tu n'es rien ,le néant...Tu me rappelles juste Marine Le pen,arrogante,mesquine,vulgaire et tu as le look
de Leila Trabelsi.Ce sont des imbéciles,nostalgiques de la dictature de Ben Ali qui te soutiennent.

Abir
| 18-06-2019 10:07
Je vous dis Bravo chère Abir moussu même en grand ça ne vous suffit pas, quand je vous écoute et à chaque fois vous êtes pour moi comme une tisane qui soulage le corps et l'apaise, cela veut dire que je me sens rassurée pour l'avenir de mon pays et qu'Il sera entre des bonne main , comment je peux vous croire pour deux choses et ils sont essentielles, la première , vous êtes une personne qui ne ment jamais et qui ne dit jamais la chose et son contraire dans tout vos interviews et depuis 2011 jusqu'aujourd'hui, la deuxième chose, je sens que voue parlez de vos soucies et vos inquiétudes envers votre pays comme je le sens moi comme citoyenne envers mon pays, donc vous êtes sadka dans tous que vous dites.Bravo et Rabi maak y'a Abir Moussi

A lire aussi

« Un gouvernement doit employer des experts, ce sont ceux-là qui sont à même de remettre les choses

16/07/2019 12:14
12

Kamel Madouri a annoncé le démarrage de la conférence nationale sur le thème « personnes âgées et

16/07/2019 09:04
3

Newsletter