alexametrics
Sur les réseaux

Sahbi Ben Fredj : les amendements sont faits sur mesure !

Sahbi Ben Fredj : les amendements sont faits sur mesure !

Le député de la Coalition nationale, Sahbi Ben Fredj a publié un statut, ce dimanche 16 juin 2019, pour revenir sur les propositions d’amendements de la loi électorale affirmant qu’elles "ont été élaborées sur mesure pour s’opposer aux fraudeurs et aux escrocs".


Sahbi Ben Fredj indique que la majorité s’accorde sur la justesse des amendements puisqu’ "elles permettent de s’opposer aux fraudeurs et escrocs qui ont profité des failles juridiques, et à ceux qui ont profité des associations et du financement suspect afin d’accéder à la vie politique". Le député considère que la polémique revient principalement au timing des propositions d’amendements.

Dans ce contexte, il a rappelé qu’il ne s’agit pas d’une première puisque plusieurs lois ont été adoptées à quelques mois des élections à l’instar de la loi organisant les partis politiques en 2011, la loi électorale en 2014 et le Code des collectivités locales en 2018.

Il a, également, tenu à préciser que Abir Moussi et le PDL ne sont pas visés par les amendements, et que les propositions permettront aux rcdistes de présider des bureaux de vote. 

 

S.H



Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

Justinia
| 17-06-2019 12:11
"Cette loi est faite sur mesure!les initiateurs de ce projet ne sont pas animés de bonnes intentions"Dixit un professeur de droit.Mais n'importe qui vous dira ça.
Et en plus vous nous avouez qu'il s'agit bien d'une MANOEUVRE FRAUDULEUSE.Et vous aggravez votre cas en disant "qu'il ne s'agit pas d'une première",donc vous perpétuez les magouilles.
Après avoir avoué vos magouilles,pensez vous que vous êtes digne de respect?Pensez vous inciter les gens de voter pour vous alors que vous nagez dans la fraude?Pensez vous être digne de vous présenter aux élections?
Nous avions cru à la Coalition Nationale,mais maintenant vous êtes la risée du monde.
Mr. Chahed s'est coupé la branche sur laquelle il est assis...Oh! que c'est triste!

James-TK
| 17-06-2019 11:01
Qui croira vos arguments qui ne tiennent pas la route, et pourquoi vous n'aviez pas penser amender les lois alors que le mouvement des frères musulmans ennahdha piétine en long et en large la loi électorale depuis les élections de la constituante en 2011 ?
C'est très simple, et quoi que vous fassiez, sachez que les tunisiennes et tunisiens ont décidé de vous faire la fête, y compris moi aussi, nous vous rejetons, comme on dit chez-nous : ' marchandise et emballage ' !

Youssef Kraiem
| 17-06-2019 09:02
Chacun a sa propre conception des failles juridiques.Je poserai le problème autrement.Y'a t' il un texte de loi qui interdit d'apporter des amendements au delà d'une date limite avant les élections?A ma connaissance non.Il faudrait alors tenir compte du degré de gravité entre prendre le risque d'élire un faudeur ou escroc et celui d'enfreindre les règles démocratiques dans l'intérêt supérieur du pays.

Hannibal
| 16-06-2019 23:49
On l'avu avec Leila Chettaoui qui se l'est bouclée avec l'affaire de l'appareil secret d'ennahdha alors qu'elle s'etait fait connaitre chez nida tounes avec son combat contre l'envoi des jihadistes . Son silence s'est justifié au nom du consensus selon elle.
Aujourd'hui, on voit ces députés, touristes, aux multiples vestes, abandonner carrément le principe de démocratie, au nom , non plus de la stabilité, mais au nom du BIEN pour la Tunisie.
C'est l'arret de mort d'un parti qui n'hesita pas a renier son fondateur, BCE, a s'allier avec les ennemeis pour se garantir des avantages.
Quel gachis et quelle honte.
Aux oubliettes de l'Histoire.

Lally
| 16-06-2019 20:23
ce ben fraj avait une certaine crédibilité avant de tomber dans le trou des lèche-culs et des cireurs de chaussures, son avis ne vaut pas le shampoing qu'il utilise rarement pour se laver sa tête de mendiant de la politique

Faouzi38
| 16-06-2019 19:07
Les islamistes d'Ennahda avec leurs milliers d'associations sont visés ou pas

mansour
| 16-06-2019 18:39
Sahbi Ben Fredj+Tahya Tounes+les islamistes freres musulmans salafistes d'Ennahdha tentent de faire tardivement bonne figure et une impression respectueuse des règles électorales auprès de l'opinion en camouflant le plan de rester seul en course

Ahmed
| 16-06-2019 18:15
Vous payerez cher cette idiotie last minute.

Abel
| 16-06-2019 17:18
Ce type est une girouette politique à la recherche de miettes comme sa collègue Chetaoui ou encore M.Marzouk et L. Zitouni...
Heureusement que le temps nous a permis de les découvrir avant qu'il ne soit tard et que Abir Moussu a surgit pour les balayer à jamais.

Justinia
| 16-06-2019 16:14
communiqué de Tahya T.du 14 juin 2019: Le projet d'amendement ne vise personne de particulier.Ce communiqué correspond mot par mot à celui d'Ennahdha.
Mr. Sahbi dément catégoriquement son parti et dans son statut du 16 juin 2019 et affirme que les propositions de l'amendement de la loi électorale"Ont été élaborées sur mesure pour s'opposer aux fraudeurs et aux escrocs et qui ont profité des failles juridiques".
Concernant les failles juridiques,la réponse est:"Gouverner c'est prévoir"( De Girardin).Or,vous n'avez rien prévu,vous ne savez pas gouverner,vous êtes des menteurs,vous êtes anti démocrates.Mr. Bhiri a déclaré:c'est l'opposition qui proposé ces amendements...Donc ce sont les islamistes qui dirigent le pays et vous êtes dans l'opposition.
Vous avez déclaré un jour que Ghannouchi est blanc comme neige.Seriez vous le loup dans la bergerie?
Bref,Tahya T.c'est la déception totale.Il ressemble à un parti de voyous

A lire aussi

La police municipale de l’Ariana, qui était accompagnée par la police de l’environnement, a interdit

17/07/2019 15:16
0

Sur le site de l’école le mot « anniversaire » est passé au féminin. Pour le 70ème anniversaire de

17/07/2019 12:24
20

En cette période, donc, Imed Daïmi ne s’occupe que de l’UGTT et de ses hypothétiques malversations.

17/07/2019 10:30
7

Et que ceux qui trouvent des justificatifs tels que la chaleur de l'été ou la plage du week-end

16/07/2019 09:19
3

Newsletter