alexametrics
lundi 10 mai 2021
Heure de Tunis : 20:02
Dernières news
L’Utica : Les propos de Tahri sont irresponsables, mensongers et diabolisent les chefs d’entreprises !
29/03/2021 | 16:46
2 min
L’Utica : Les propos de Tahri sont irresponsables, mensongers et diabolisent les chefs d’entreprises !

 

L'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (Utica) a exprimé son étonnement face aux dernières déclarations du secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) Sami Tahri faites lors de l’instance administrative de l’Union de travail de Sousse et selon lesquelles « un certain nombre d'hommes d'affaires ont délibérément violé la loi en poussant à la fermeture de leurs entreprises et au licenciement des employés pour de fausses raisons ».

 

Dans un communiqué publié ce lundi 29 mars 2021 et signé par son président Samir Majoul, le patronat a exprimé son grand étonnement face à ces déclarations « irresponsables, mensongères, portant atteinte et diabolisant les chefs d’entreprises » outre le fait qu’ « elles trahissent une méconnaissance de la réalité économique et sociale qui souffre des grandes difficultés qui se sont accrues en raison des répercussions de la crise économique, sanitaire et financière pour toutes les institutions économiques. Institutions qui, depuis plus d'un an, ont du mal à assurer leur pérennité et celle des emplois existants, et essayent tant bien que mal d'éviter les licenciements, à garantir le paiement des salaires malgré la baisse de la production et des heures de travail effectives. Le tout sachant que les entreprises n’ont pas bénéficié d'aucune aide ou mesure d'accompagnement pendant la pandémie du Covid-19 », assure la centrale patronale.

 

L’Utica s’interroge sur les raisons poussant à nier la tragédie vécue par les entreprises et l'économie nationale en général. Elle considère ainsi ces déclarations comme étant de l’ingratitude et un déni des sacrifices consentis par les entreprises pendant la crise du Covid-19 pour préserver la paix sociale et le revenu de ses ressources humaines.

Et de souligner que les fermetures ou les arrêts d'activité, que les employeurs s'efforcent d'éviter, sont rendus nécessaires par des conditions objectives qui renvoient à la réalité du marché et à la crise économique et sanitaire étouffante que le monde connaît actuellement, outre la croissance du marché parallèle, de la contrebande ainsi que les opérations d’import aléatoires qui ont causé des dommages importants au secteur formel et à l'économie nationale en général.

 

La centrale patronale a tenu également à rappeler qu'elle a toujours été un partenaire social sérieux et un acteur fondamental du dialogue social et qu'elle maintiendra ce principe, mais qu’elle refuse les allusions délibérées et les préannonces concernant les négociations avec le secteur privé.

L’union pense que toutes les négociations collectives ne peuvent pas se faire hors du cadre de la situation générale du pays, et qu'elles doivent répondre aux attentes et aux préoccupations mutuelles des travailleurs et des entreprises, en prenant compte obligatoirement de la réalité économique et qui se concluent par des accords audacieux et responsables conduisant à préserver la pérennité de l’entreprise, sa compétitivité et le pouvoir d'achat des employés.

 

I.N

29/03/2021 | 16:46
2 min
Suivez-nous
Commentaires
AR
Bonjour le dialogue
a posté le 29-03-2021 à 20:30
Chaque jour un nouveau bras de fer, en déconnexion totale entre les institutions, un Président qui tourne le dos à tout le monde , cet appel au dialogue comme un cri dans le désert. Mr Tahri ces derniers jours se distingue par les déclarations fracassantes.
Les responsables ne sont plus même pas capables de discuter directement ensemble calmement, direction tout azimut vers les médias pour animer et enflammer la scène.
Du calme Mr Tahri, à quoi vous jouez ?
Par la même occasion un petit clin d'o e il du côté de Mr Abdelkafi pour avoir son avis sur la question.
DHEJ
Bientôt ...
a posté le 29-03-2021 à 19:37
Nos hommes d'affaires feront leur siting et pourquoi pas une grève !

Nouveau monde
En admettant
a posté le 29-03-2021 à 18:34
Mais Utica qu'est ce que vous faites réellement pour sortir ce pays de la crise . Quand je pense à votre précédente présidente qui se devait de protéger l'industrie locale elle a ramené des marques étrangères(KFC et une marque qui ressemble a Tati) pour encore noyer ce beau pays. Après on me dit que ces gens là protége notre pays.
jilani
Voilà le dialogue national
a posté le 29-03-2021 à 18:08
El ils veulent faire ensemble le dialogue national alors qu'ils sont des pourris surtout ces syndicalistes qui ont ruiné le pays. C'est grâce aux entreprises privées que nous arrivons à tenir.
AB
UGTT l´ennemi Numero 1 de la Tunisie!
a posté le 29-03-2021 à 17:07
Avec ces milliers de gréves et sit-in depuis 2011, l´UGTT est le responsable principal de la chute de l'économie tunisienne. A ne pas oublier la croissance de la masse salariale du gouvernement pour atteindre un record mondial.

Bref, celui qui dit UGTT dit la FAILLITE inévitable du pays !

Allah Lè yar7milhoum Ouèldin !