alexametrics
Dernières news

Iyed Dahmani dément toute altercation avec Walid Jalled

Iyed Dahmani dément toute altercation avec Walid Jalled

 

Le porte-parole du gouvernement, Iyed Dahmani a catégoriquement démenti, ce lundi 25 mars 2019, les rumeurs concernant une altercation entre Walid Jalled et lui. Ces rumeurs ont été colportées hier dimanche sur les réseaux sociaux faisant état d’une bagarre entre Dahmani et Jalled qui a nécessité l’intervention des forces de l’ordre.

Dans une déclaration à Business News, Iyed Dahmani a estimé que ce genre de rumeurs n’ont qu’un seul but, celui de discréditer le nouveau parti Tahya Tounes. Pour le porte-parole du gouvernement, ceci n’est qu’un début et les campagnes de dénigrement vont s’intensifier en se basant principalement sur la propagation de Fake News.

 

R.B.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

tunisien
| 25-03-2019 21:51
il ne manque plus que ça

Tunisino
| 25-03-2019 20:35
Jalled et Dahmani, l'un a fuit Jomhouri, l'autre a fuit Nida. Des mercenaires politiques, sans principes et sans valeurs, comme beaucoup d'autres, qui courent derrière des mirages, dans un pays usé. Ils deviennent de plus en plus arrogants pour monter leur vérité, des arrivistes qui ne voient qu'au bout du nez. La compagne électorale a déjà commencé, des nullards qui sont fiers de leur nullité, se présentent comme sauveurs d'un monstre qu'ils ont eux même crée. L'un veut établir son système même si le pays est ruiné, l'autre veut héritier le pays à son fils même si le pays est brulé, et entre les deux un jeune récupéré par des lobbys pour être vendu et acheté. Le reste, des irréalistes qui se concourent pour des miettes moisées. L'histoire a toujours montré, qu'une nuit se termine toujours par une aube éclairée.

mansour
| 25-03-2019 16:06
cela peut entraîner des réactions néfastes pour le parti Tahya Tounes de Youssef Chahed comme au parti Nida Tounes Hafed Caid Essibsi

A lire aussi

L’ancien président par intérim de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie),

19/08/2019 10:27
0

Ces faux sondages sont utilisés pour donner l’impression que tel ou tel candidat est favori pour la

19/08/2019 09:37
1

Abdelkader Bouslama, membre du bureau national de l'Union des universitaires chercheurs tunisiens

19/08/2019 09:31
0

Première en Tunisie, une maison de presse lance un site de vérification des faits, communément

19/08/2019 08:00
10

Newsletter