alexametrics
lundi 24 juin 2024
Heure de Tunis : 14:26
Dernières news
Des Tunisiens bloqués en Libye forcent le passage frontalier de Ras Jedir
20/04/2020 | 17:00
2 min
Des Tunisiens bloqués en Libye forcent le passage frontalier de Ras Jedir

 

La situation des Tunisiens bloqués en Libye ne cesse de se dégrader, notamment avec l’évolution de la situation sécuritaire, outre les dangers liés au Covid-19. L’observatoire tunisien des Droits de l’Homme a publié, ce lundi 20 avril 2020, un communiqué pour mettre en garde contre cette situation au niveau des passages frontaliers de Ras Jedir et de Dhehiba.

L’Observatoire a estimé que la politique de rapatriement des Tunisiens bloqués en Libye est erronée et ne fait qu’approfondir la crise, soulignant que chaque citoyen tunisien a le droit de renter dans son pays.

 

Après cette mise en garde, des centaines de Tunisiens bloqués en Libye sont entrés de force par le passage frontalier de Ras Jedir. Un débordement total et une véritable confusion ont lieu, d’après des vidéos illustrant la scène publiée par des pages locales. Toutefois, les forces sécuritaires sont intervenues par la suite pour rétablir l’ordre et maîtriser la situation.

 

A la suite des multiples vidéos publiées sur la toile, le ministère de l’Intérieur a rendu public un communiqué indiquant que 652 Tunisiens ont été admis sur le territoire tunisien au niveau du passage frontalier de Ras Jedir du côté tunisien.
 
Le ministère précise que les Tunisiens admis bénéficient d’un accompagnement et poursuivent, en parallèle, la finalisation des procédures de passages douanières ainsi que celles sanitaires. Ils seront transférés, par la suite, aux établissements réservés à l’isolement obligatoire.



Lors de son interview d’hier, le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh avait déclaré que la Tunisie va rapatrier 200 Tunisiens à partir de la Libye chaque semaine, soulignant la complexité de la situation sécuritaire dans ce pays. Dans ce contexte, il a rappelé que tous les Tunisiens rapatriés seront placés en isolement obligatoire.


Le bilan national grimpe le 19 avril 2020 à 879 cas confirmés sur un total de 16.098 prélèvements, avec 38 décès et 43 rétablissements.
 
 
La Tunisie est en confinement total depuis le 22 mars et jusqu'au 3 mai 2020.
 
 
 


 

S.H

20/04/2020 | 17:00
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Gg
On sait!
a posté le 22-04-2020 à 08:27
https://www.tunisienumerique.com/tunisie-mise-en-echec-dun-complot-visant-a-introduire-les-grands-chefs-de-daech-a-ben-guerdene/?fbclid=IwAR0k-u_5tcIpuIukj0r3O6Ex0BKsObM4yrSxObcsLeIoURpMWqrIuWYDa48
Gg
Qui sont ces gens?
a posté le 21-04-2020 à 07:51
Rien que de braves travailleurs qui veulent rentrer au pays?
Il n'y a pas une bonne part de djihadistes dans le lot?
Citoyen_H
@RB
a posté le 20-04-2020 à 20:52
Le mal est fait. Ces derniers doivent certainement constituer le gros du contingent.
ghannouchou et saief--kaka doivent être aux anges.
Salutations


beni hilal
Et ce n'est qu'un apercu des choses à venir.
a posté le 20-04-2020 à 20:29
Quand toute cette histoire du covid-19 sera passée, on verra les mêmes têtes refaire leur cirque pour aller dans l'autre sens. Triste
Abir
Démissionne Gannouchi tu dépasse
a posté le 20-04-2020 à 20:10
Un ***qui dit la politique qui a ouvert le barrage et ce n'est pas l'Etat donc Gannouchi est couppable! Fechfech, tu ne peux pas être fier de toi démissionne
MH
La honte
a posté le 20-04-2020 à 19:00
Le gvt de Fakh2 n'a pas franchi encore les 100 jours et chaque jour apporte son lot de crise. Celle-ci est gravissime. C'est scandaleux de voir des tunisiens bloqués à la porte de la Tunisie par des tunisiens de l'intérieur. Chaque tunisien a le droit de rentrée chez lui, c'est un droit élémentaire.
AS
@ABEDLAH CHATER
a posté le 20-04-2020 à 18:28
Soubhane rabi CHATER devient raisonnable et humain
Badran
Le Gouvernement doit démissionner !
a posté le 20-04-2020 à 18:16
J'ai honte d'être tunisien, le Gouvernement doit démissionner. Ces braves tunisiens, la nécessité les a poussé à partir travailler en Libye malgré la guerre, ils ont risqué leur vie. Suite au Covid-19, ils ont décidé de rentrer. malheureusement le Gouvernement les a bloqué à la frontière et cela depuis plusieurs jours, avec toutes les conséquences de contamination, de faim, de dormir sous les étoiles ...! Ce Gouvernement doit démissionner, il n'a pas su gérer un petit problème, il ne saura pas gérer de gros problèmes!
Tn
No comment ....
a posté le 20-04-2020 à 18:15
Ces débordements résultent de l'absence d'anticipation et d'une mauvaise gestion de la part du ministère chargé du poste frontalier
Il fallait vérifier la situation de chaque individu et procéder à un passage par groupe..
Bref cette crise sanitaire a dévoilé toutes les lacunes du pays que ces politiques et responsables ne cessent de cacher....
RB
Attention !!!
a posté le 20-04-2020 à 18:07
IL FAUT FAITE TRES ATTENTION AUX INTRUSIONS DES TERRORISTES QUI SONT LYBIE !!!
Abel Chater
Il faut laisser les Tunisiens rentrer dans leur pays tout de suite.
a posté le 20-04-2020 à 17:54
Ce n'est que sur le territoire tunisien, que l'ordre et les lois du pays doivent être imposés. Non pas laisser les Tunisiens à l'extérieur des frontières tunisiennes pour s'en débarrasser d'eux, puis se demander pourquoi ils défoncent une porte qui devrait toujours être ouverte pour tous les Tunisiens de ce monde.
Il faut toutefois les encercler une fois entrés en Tunisie, pour les faire passer par le confinement obligatoire, de gré ou de force. Il y va de la santé et de la vie de tout le peuple tunisien.
Chacun a ses droits, comme il a aussi ses devoirs. La loi demeure au-dessus de tous.
Vive la Tunisie.
citoyen
manque d'anticipation - faut respecter et aider les compatriotes et identifier les menaces
a posté le 20-04-2020 à 17:50
Comment expliquer ce débordement et ce manque d'anticipation. Pourquoi les avoir ignorés et laissé livrés à eux même. Le problème de rapatriement continue a être mal géré alors que nous disposons des infrastructures d'accueil nécessaires. Une partie des dons collectés aurait du être consacrée à la prévention en offrant un hébergement digne et bien contrôlé, à nos compatriotes rapatriés. Espérons maintenant que ces tunisiens ne soient pas porteur d'aucune menace de quelque nature qu'elle soit.