alexametrics
Dernières news

Abir Moussi appelle le Parlement à condamner les appels faisant l’apologie du terrorisme

Temps de lecture : 1 min
Abir Moussi appelle le Parlement à condamner les appels faisant l’apologie du terrorisme

Le parti destourien libre (PDL) de Abir Moussi a appelé le Parlement à condamner les appels faisant l’apologie du terrorisme.

Dans un communiqué publié hier soir samedi 17 octobre 2020, le PDL informe avoir adressé au Parlement un projet de motion condamnant toute tentative de blanchir le terrorisme. Cette motion appelle également le gouvernement à assécher les sources de financement du terrorisme et à dissoudre les organisations politiques et associatives faisant l’apologie de la pensée takfiriste et extrémiste violente. Un projet de motion que le parti veut voir soumis à l’examen et au vote d’une plénière.

 

Le parti de Abir Moussi condamne, ainsi, les appels violents proférés par le député indépendant – ex-Al Karama – Rached Khiari, pour donner son opinion sur le drame survenu dans les Yvelines en France, où un enseignant a été décapité pour avoir montré en classe des caricatures du prophète Mohamed. « Porter atteinte au prophète est l’un des plus grands crimes et celui qui l’ose doit assumer ses conséquences, qu’il soit Etat, individu ou groupe» avait écrit l’ « élu » du peuple, dans un post sur les réseaux sociaux.

Ces déclarations, émanant d’un député, ont été fortement dénoncées et le Parquet du pôle judiciaire chargé de la lutte contre le terrorisme a décidé d’ouvrir une enquête.

 

 

 

R.B.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (54)

Commenter

Sémir
| 19-10-2020 19:27
Je soutiens à 100% ce qu'elle dit au sujet de cet abject ***islamiste.

Abir
| 19-10-2020 09:45
A cette cadence vous n'allez pas me dire que vous croyez à l'indignation des islamistes ennahda,ce ne pas parce qu'on le dit directement qu'on est sincère et surtout quand ça vient d'une secte la chef de terrorisme,mais ABIR,elle ne parle pas dans le vide elle applique ses sentiments et ses parole sur le champs! Je crois monsieur Fares que vous êtes quelqu'un de très naïf

Fares
| 19-10-2020 00:48
Pourquoi Abir a recours à ces tournures logiques? Pourquoi ne pas exprimer directement et clairement son soutien à la France et la famille de la victime. Parce que la priorité pour Abir est de condamner un kwanji et pas de condamner l'acte, la différence est norme. Je salue le fait qu'elle tape sur les islamistes, mais on a l'impression qu'elle tape sur eux juste pour taper, elle n'a pas de convictions ou un projet clair. En tout cas ce n'est pas l'impression que j'ai, à moins que son projet soit aussi subtilement codé entre les lignes.

aldo
| 18-10-2020 22:24
tu es vraiment ---- MREMDI ---- , aprés tout ce t'as reçu comme insultes des lecteurs tu n'as toujours pas de KARAMA , LA HIMMA OUELA KDAR comme les tiens d'ailleur , une vraie kasdriya quoi !! habitué à être éjecter d'un endroit à un autre , t'en a pas pour longntemps à voler , vous tomberez comme une merde et tu finaras par fermer ton clapet et obliger d'ouvrir le reste , sales vermines .

moufida
| 18-10-2020 21:56
espece de con inculte, je suis une femme plus curageuse, plus libre, plus riche et plus eduquee que toi la racaille islamiste !! ***

takilas
| 18-10-2020 21:40
C'est leur dernier recours.
Mais le paiement s'effectue cette fois-ci avec la cotisation des menbres de cette secte. Ils vont perdre beaucoup de leur argent arnaqué au peuple tunisien.
Tant pis pour eux, les châtiments commencent déjà.

takilas
| 18-10-2020 21:32
Pauvre nahdha qui n'a pas fini de payer de nouveaux milices sur les réseaux sociaux.
C'est leur ultime recours, les jours de leur fin son comptés.
Les tunisiens sont censés s'unir davantage.
Chai iassef win wislat halethom.

Ahmed
| 18-10-2020 20:01
Il faut savoir que les arabes anglophones écrivent Généralement Ahmad et non Ahmed, d'ou le sens de chez nous( tunis-tunisie).

takilas
| 18-10-2020 19:27
D'abord les vrais tunisois ne disent jamais "chez nous".
Car ce mot est utilisé par ceux qui ne sont pas tunisois, justement c'est parce quils n'ont pas été éduqué ( par politesse) avec cette formule improvisée par les nouveaux venus qui essayent de créer le régionalisme, comme ces propos mesquins ; donc pas de cirque.

mansour
| 18-10-2020 19:16
les islamistes freres musulmans salafistes des clandestins qui passent du terrorisme islamiste pour un califat arabe à un état civil moderne avec des institutions sans avoir participé et sans connaitre ni participer au sacrifice et vision du Leader Habibi Bourguiba et ses compagnons bâtisseurs de la Tunisie d'aujourd'hui

A lire aussi

Le président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui a accordé une interview spéciale, ce dimanche 25

25/10/2020 21:46
1

lui demandant d’abandonner son immunité

25/10/2020 21:23
1

Notre histoire est celle de la lutte contre les tyrannies et les

25/10/2020 20:04
10

es tentatives de manipulation et de banalisation de l’affaire

25/10/2020 19:06
2