alexametrics
Dernières news

Sayda Hammami : l’homosexualité est contrenature, similaire à la pollution de l’environnement

Sayda Hammami : l’homosexualité est contrenature, similaire à la pollution de l’environnement

 

Sayda Hammami, journaliste de Mosaïque FM et membre du bureau exécutif du Syndicat national des journalistes tunisiens, s’est élevée contre la création d’une association défendant les homosexuels tunisiens.


Elle indique que « l’obtention d’une autorisation d’exercer pour une telle association reflète la mièvrerie et les maladies sociales créées par les révolutions du printemps judaïque. C’est la démocratie des classes brigandes au détriment des classes dérobées. C’est le reflet de la futilité et de la délinquance de l’élite moderniste. La Tunisie balance entre Ansar Chariâa et les mercenaires des adeptes du colonialisme.


L’homosexualité est une question dangereuse, un comportement contraire à la nature, tout comme la pollution de l’environnement. Les deux résultent de l’envahisseur. »

 

A noter que Mme Hammami a parlé en son nom propre sur sa page personnelle FB. Son opinion ne reflète ni celle de sa radio, ni celle du SNJT.

 

R.B.H.



Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (91) Commenter
Je comprend se qu'elle veux dire et elle a raison :p
Déréglement
| 23-05-2015 22:03
Celui qui accepte l'homosexualité est indigne de la nature humaine.

(il ou elle) devraient avoir honte!

L'homme n'a pas le droit d'essayer de dérégler la création, sa fais de lui une créature qui se BAS contre son créateur.

Une créature ne peu PAS battre son créateur.
triste homophobe!
kraiem-lavigne
| 23-05-2015 19:35
Comme dit waf-waf "pauvre conne".L'ignorance,l'inculture font dire n'importe quoi. Sachez madame que l'homosexualité existe depuis la nuit des temps. Elle n'a été importée par personne sinon par les puniques ou les romains...et encore!En plus d'être homophobe vous êtes raciste! Je vous plains!
Réponse *** @Gg
Abel Chater
| 22-05-2015 19:40
Réponse *** @Gg
Histoire du Sida
Quelles sont les origines du SIDA? - Où et quand est-il apparu?
Les premiers cas suspects de Sida ont été observés aux Etats-Unis au tout début des années 1980. L'information a atteint le grand public via un article publié dans le ' New York Times ' du 3 juillet 1981. C'est au sein de la communauté homosexuelle qu'apparurent les premiers symptômes épidémiologiques indiquant que la maladie, pas encore nommée, est transmissible par voie sexuelle. Ces symptômes sont surtout des affections pulmonaires (pneumonie à pneumocystis), une infection buccale grave (le Muguet), parfois la leucémie, l'amaigrissement et surtout une importante diminution de l'immunité naturelle (virus de l'immunodéficience humaine, soit le VIH).
http://www.jeminforme.be/sante-drogues/sida/histoire-du-sida
@ BN
Gg
| 22-05-2015 17:47
Abel Chater dit "c'est au sein de la communauté homosexuelle qu'apparurent les premiers symptômes épidémiologiques (du sida). "

Et c'était faux! On le sait depuis longtemps maintenant.

***
Ce que les jeunes et les plus jeunes ignorent au sujet de l'homosexualité
Abel Chater
| 22-05-2015 16:12
Ce que les jeunes ignorent
En 1980, les premiers cas de Sida ont été détectés en Occident. Les Belges laissèrent circuler l'information, qu'ils connaissaient de telles épidémies au Congo. La guerre contre les pauvres fut ouverte sans merci. Des contrôles de santé devinrent obligatoires contre les Noirs-Africains et les pauvres parmi les passagers. Des stations de quarantaines pour enfermer et isoler les cas suspects du Sida furent installées dans les aéroports internationaux et aux postes frontaliers vers l'Occident. Les médias occidentaux tirèrent leurs propres signaux d'alarme, créant une phobie contre les Africains, rare en son genre après la chasse aux juifs par les Nazis.
Les riches ne tendent plus leurs mains même pour saluer et les autres se mouchent à chaque fois qu'ils rencontrent un Africain, pour se masquer par leur mouchoir en papier, afin de parer le virus.
Le Bon Dieu a voulu mettre fin à cette injustice née de l'arrogance des Occidentaux. Un article publié dans le 'New York Times' du 3 juillet 1981 déclare que c'est au sein de la communauté homosexuelle qu'apparurent les premiers symptômes épidémiologiques indiquant que la maladie, pas encore nommée, est transmissible par voie sexuelle.
Le choc est total. L'embarras est complet. Le dilemme des riches est à son sommet. Le revers de la médaille. La maladie s'avère le Châtiment Divin contre les riches occidentaux à majorité homosexuelle et non plus contre les pauvres Africains. La tirette d'alarme casse et le mutisme absolu la remplace. Les stations de quarantaine furent abolies et le langage médiatique fut radicalement changé jusqu'à 180°.
De la peur et de la crainte de cette maladie du Sida, tout le monde nous dit tout d'un coup, qu'on ne doit pas repousser le malade du Sida dans la solitude et l'isolement. La majorité des Stars du cinéma et de la télévision nous exhortent désormais, à boire avec les Sidéens du même verre et à dormir avec eux, jusqu'à même pratiquer la sodomie avec eux «mais il faut se protéger» par une capote.
Comme la majorité des homosexuels se trouve au sein des Stars de cinémas et du show-business, Ils ont réussi à calmer la peur contre leurs pratiques criminelles de l'homosexualité. Ils ont continué leurs pratiques irresponsables. Ils ont l'argent pour se soigner et les pauvres meurent par cette maudite homosexualité.
Du tout premier cas observé aux Etats Unis au début des années 1980, il se propage en 1982, à 251 Américains dont 99 décédés. En 1989, 138 souches différentes de HIV ont été recensées ! En 1990, le nombre estimé de malades du SIDA dans le monde est de 1 million. En 2012, il y a 35 millions de personnes dans le monde qui vivent avec le VIH
Et ce n'est pas la fin, ni que le dilemme de l'humanité semble voir le bout du tunnel. Au contraire, les homosexuels s'organisent en lobbies et avancent avec méthode et avec un langage de «droit à la liberté sexuelle». Les médias judaïques les soutiennent à100%, comme étant une minorité qui souffre comme les juifs. Un commerce comme tant d'autres commerces que pratiquent les juifs contre l'humanité entière. Ils nous arrivent même jusqu'à chez nous dans un pays musulman comme la Tunisie.
Nous avons toujours eu des «homosexuels» (Ouled Nanati) en Tunisie. Nous ne leur avons jamais nuis, ni que nous les avons emprisonnés, ni tués, ni bannis, ni même humiliés. Nous les tolérons comme des victimes de leur entourage féminin. Nous les applaudissons lorsqu'ils dansent dans les fêtes comme des femmes et nous les regardons bouche bée, lorsqu'ils parlent et gesticulent d'une manière théâtrale, que même les femmes ne savent le faire.
Pourquoi veulent-ils donc nous envahir et nous piétiner jusqu'à déjouer nos jeunes à les suivre dans leur malheur et qui va protéger le peuple tunisien en tant qu'amateur dans cette transition démocratique?
@ à Herr
rayan benne
| 22-05-2015 15:13
En réponse à votre interpellation, probablement le dernier et même l avant dernier, sous la pression sociale et à force de ne pas oser manifester leur préférence sexuelle, l envie sexuelle s inhibe et s inhiber ne veut pas dire disparaître!
Quant aux références, je ne les ai pas en tête, mais ce sont des études scientifiques, bien entendu. Le résumé est dans mon commentaire que vous avez parcouru.
Meconnaissance et ignorance quand tu nous tiens.
tropico
| 22-05-2015 14:48
Réponse aux islamo-fachistes qui se reconnaitront.Avant tout sachez qu'aujourd'hui si nous les Tunisiens mangent a notre faim c'est grâce aux juifs Américains;car toutes les banques sans exeptions sont tenus par nos COUSINS juifs.Et sincèrement je préfère avoir comme ami un juif qu'un barbu pouilleux.
@rayan benne
Herr
| 22-05-2015 14:32
Ma tante à 4 enfants, tous des garçons.
Dès le deuxième enfant elle désirait une fille. A chaque fois elle voulait s'arrêter puis avec son mari ils ont décidé de faire un enfant de plus pour avoir une fille. Mais elle a eu que des garçon. Malgré ce désir, ils sont tous hétéros. Je sais ce n'est pas suffisant pour faire des statistiques mais quant même. J'aimerai bien connaitre vos sources ou une référence bibliographique. Merci
Ca ne sera pas facile, situation due à l'inculture et à l'intolérance des tunisiens...
Hakym
| 22-05-2015 14:10
La déclaration de Sayda Hammami illustre bien mon titre à mon commentaire. Ce qui est triste, ça vient de la part d'une jeune journaliste de mosaïque FM.
Elle ignore qu'un jour un membre de sa famille se révèlera homosexuel, quelle sera sa position? L'homosexualité n'est ni maladie ( déclaration des nations unies ) ni une tare... après tout chacun doit disposer de son corps comme il l'entend chère Madame Sayda, donc un peu de tolérance S'il vous plaît. Mais de là à condamner un homosexuel de criminalité, il y a une marge. Ca sera un chemin très long et parsemé d'embûches, mais c'est déjà un début, il faut se contenter du peu en attendant mieux.
pauvre conne
waf-waf
| 22-05-2015 13:52
Ne pretons pas attention a une ignorante écervelée tout comme de nombreux islamo-facho sur ce site

A lire aussi

« En 1991, j’étais à l’étranger et j’avais travaillé sur un projet important. Grâce à ce projet,

21/07/2019 13:47
0

L’activiste politique Tasnim Gazbar a demandé au parti Ennahdha de ne pas la faire figurer sur ses

21/07/2019 12:47
3

Les agents de la douane ont saisi hier, samedi 20 juillet 2019, près de 46 kg de lingots d’or et

21/07/2019 12:30
1

Un camion transportant des ouvriers agricoles est entré aujourd’hui, dimanche 21 juillet 2019, en

21/07/2019 11:26
3

Newsletter