alexametrics
jeudi 25 juillet 2024
Heure de Tunis : 17:13
SUR LE FIL
Noureddine Taboubi : l'UGTT ne s'alignera pas derrière des entités politiques
09/09/2023 | 12:39
2 min
Noureddine Taboubi : l'UGTT ne s'alignera pas derrière des entités politiques


S’exprimant le 9 septembre 2023 à l’occasion du congrès de la Fédération du transport, le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du Travail (UGTT), Noureddine Taboubi a considéré que les militants de la centrale syndicale ont tenu bon face aux campagnes de ciblage des entreprises de transport public. Il a critiqué le ciblage de certains secteurs tel que celui de l'enseignement estimant que c'était inacceptable.

Dans son discours, relayé par le journal Echaâb, Noureddine Taboubi a mis l’accent sur l’unité de l’UGTT et de l’importance de défendre tous les secteurs et tous les droits des syndicalistes. Il a, aussi, expliqué que l’UGTT ne se soumettra pas aux appels d’alignement de la centrale syndicale derrière certaines entités. Ceci portera atteinte à sa neutralité et à son indépendance de tous les acteurs politiques et de tous les gouvernements.

Noureddine Taboubi a assuré que l’UGTT ne s’alignera que derrière le citoyen tunisien. Il a évoqué le recul devant l’application des accords, les atteintes à la crédibilité des négociations, l’absence d’un dialogue social et l’absence d’une approche participative. Il a estimé que ceci ne servait pas les intérêts du pays et ne permettra pas de dépasser la crise. Il a insisté sur l’importance des ententes mettant les intérêts du pays en premier lieu et au-dessus des considérations politiques et partisanes.

Noureddine Taboubi a assuré que l’UGTT n’était pas en conflit avec certaines personnes, mais qu’elle suivait les choix et les politiques nationales et qu’elle avait son mot à dire à ce sujet. Il a évoqué les exemples des compensations et le contrôle des prix et des circuits de distribution. Il a indiqué que l’UGTT avait choisi la voie de l’honnêteté et du militantisme afin de soutenir les droits et les libertés.

 

S.G

09/09/2023 | 12:39
2 min
Suivez-nous
Commentaires
takilas
Sauf avec nahdha.
a posté le 11-09-2023 à 10:42
Pauvre lèches-bottes qui sait qu'il n'a lui, ni ses compagnons de la rue des '?tats-Unis, aucune compétence et aucun savoir.
C'est une manière de s'enrichir et d'arnaquer le peuple tunisien lui qui utilise dans sa propagande de populisme le nom de Feu Farhat Hached, en toute désinvolture et toute audace.
Un arnaqueur comme nahdha.
'?amaltou el âar, ya kathaba.
El chapo
Ainsi parlait....
a posté le 10-09-2023 à 01:37
Quand le choléra refuse de s'aligner avec la peste
AR
à la remorque des évènements
a posté le 09-09-2023 à 20:42
Ce que n'arrive pas à comprendre certains acteurs, c'est que le citoyen est dégouté de la politique, dégouté des conflits, dégouté des discours et presque dégouté de la vie.
L'histoire de la centrale, avec des hauts et des bas, est quand-même présente dans le parcours du militantisme.
On ne peut le nier.
Dans des moments de l'histoire la centrale a joué un certain rôle de leader, dans d'autres moments, un mauvais rôle de soumission.
Les temps ont changé et Taboubi n'est pas en mesure d'accepter que ce rôle est relégué au second plan, et la centrale devrait se contenter de défendre les syndiqués, c'est son blason.
Faire le petit révolté, ce genre de discours n'est plus audible, n'est plus rassembleur, bien que certains syndiqués essayent vainement de démontrer qu'ils sont les méchants du village.
L'image de l'UGTT est ternie, elle ne sera pas devant de beaux jours, si ses leaders ne révisent pas leurs positions.
Bien que B.N est parmi les rares qui croient encore à cette force locomotive.
Hamrouni
Le dernier souffle .
a posté le 09-09-2023 à 19:04
çà y est .... le hurleur tel un cerf en rut recommence à bramer ! pour ne rien dire , juste pour se faire voir , il oublie seulement que tous les chouchous de BN se sont fait avoir .
MFH
Il faut tout revoir de a à z.
a posté le 09-09-2023 à 17:52
Il ment comme il respire celui-là. Le laisser-aller est partout y compris au sein de la Centrale. Le donnant-donnant est fini. Le salaire ça se merite et pour qu'il puisse augmenter, il faut que la rentabilité augmente parallèlement.
Bruno La vérité
La vérité
a posté le 09-09-2023 à 16:16
Cet intrus n'échappera pas à la justice
The Mirror
Tu mens Taboubi, l'UGTT était derrière Ben Ali, puis derrière Ghannouchi
a posté le 09-09-2023 à 14:40
L'IGTT était TOUJOURS derrière le parti au Pouvoir.

- de 1987 à 2011, l'UGTT était le chien de garde de Ben Ali, c'est-à-dire du RCD,
- de 2011 à 2021, l'UGTT était le lèche-botte de Ghannouchi, c'est-à-dire d'Ennahdha,
- de 2021 à aujourd'hui 09 septembre 2023, l'UGTT n'arrive pas à se mettre derrière Kais Said, car celui-ci refuse la connivence, la magouille et le micmac habituels que l'UGTT pratiquait avec Ben Ali et Ghannouchi.

Alors Taboubi, n'insulte pas l'intelligence des tunisiens.
SAM
EHCHMOU CHOYA
a posté le 09-09-2023 à 13:42
Est ce de l honnetete quand on outrepasse le reglement interne de la centrale pour briguer un autre mandat normalement illegal
Hadj
Objection !
a posté le 09-09-2023 à 13:21
"ugtt avait choisi la voie de l'honnêteté....." les faits-qui sont toujours têtus -permettent d'en douter !