alexametrics
dimanche 07 août 2022
Heure de Tunis : 22:44
Dernières news
Les mesures d’urgence pour renforcer la sécurité alimentaire en Tunisie, selon l’ITES
06/07/2022 | 10:45
1 min
Les mesures d’urgence pour renforcer la sécurité alimentaire en Tunisie, selon l’ITES

 

La Covid-19 et la guerre en Ukraine constituent deux ruptures dans le cours de l’histoire générant une distorsion faisant voler en éclats l’ensemble de nos repères et rendant nos modes de gestion de crise inopérants. 

Dans ce brouillard de la guerre caractérisé par une plus grande volatilité et une imprévisibilité croissante, la Tunisie doit basculer en économie de guerre. Le conflit russo-ukrainien a gravement amplifié les vulnérabilités de la Tunisie la mettant sous pression quant à sa sécurité énergétique et à sae sécurité alimentaire. L’Institut tunisien des Etudes stratégiques (ITES) a publié au mois de janvier 2022 une étude prospective consacrée à « la sécurité énergétique de la Tunisie à l’horizon 2030 » consultable sur son site internet. Une étude similaire sera dédiée à la sécurité alimentaire du pays. 

 

Dans l’attente, une note stratégique est consacrée à des mesures d’urgence visant à renforcer cette sécurité alimentaire en 2022-2023 au regard de trois scénarios d’évolution possible de la situation. 

Les auteurs identifient 5 objectifs stratégiques et recommandent d’agir à court terme sur 3 composantes de la sécurité alimentaire, à savoir la disponibilité, l’accès et l’utilisation en agissant, via 14 leviers, à 4 niveaux : la production agricole, les importations, l’industrie et le commerce et la consommation. 

 

Cette note est consultable sur ce lien 

06/07/2022 | 10:45
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Gardons un minimum d'honnêteté!
@Aux membres de l'ITES
a posté le 06-07-2022 à 13:02
Avec tout le respect que je dois aux membres de l'ITES, je dois avouer que leur manuscrit intitulé "renforcer la sécurité alimentaire de la Tunisie en 2022-2023" manque de pragmatisme et il est trop théorique.
-->
Plutôt que de donner une solution théorique, je propose une solution pragmatique. --> Oui, l'agriculture hors sol pourrait nous garantir l'autosuffisance alimentaire et absorber la totalité de notre chômage. Pour cela il suffirait de produire des engrais liquides à très bon prix --> on pourrait donner ainsi naissance à une "classe" d'agriculteurs sans terre/sol qui résoudrait notre problème de l'autosuffisance alimentaire. Par exemple, les Hollandais produisent des millions de tonnes de tomates, de piments, de concombre, etc., etc., etc. en hors sol.

L'avenir de la Tunisie n'est pas la construction de satellites et de drones ou de voitures, non l'avenir de la Tunisie est tout simplement l'agriculture sans terre. L'humanité a faim et la Tunisie a le climat idéal afin de participer à sa nutrition (les Hollandais doivent sacrifier les 3/4 de leur production de gaz naturel afin de garder au chaud leur plantation de tomates en hors sol)

- On pourrait résister au froid et au manque d'énergie mais jamais à l'absence de nutrition.

- Tout le monde plante des pommes de terre en Allemagne: dans son jardin, sur son toit, sur son balcon, aux bords des routes, etc., etc., etc.
- Les aveugles en Allemagne produisent d'une façon décentralisée et à domicile des brosses, des pinceaux, des balais, etc.. Tous les vendredis, il y a quelqu'un de la commune qui passe chez les aveugles/handicapés chercher la production afin de la faire vendre d'une façon centralisée.
-J'étais en Thaïlande et j'ai rencontré des familles pauvres qui mènent une vie paisible et arrivent à survivre grâce aux élevages traditionnels des crevettes, souvent sur les rives des petites rivières. C'est l'Etat Thaïlandais qui donne les moyens de productions et collecte aussi la production/récolte des crevettes afin de l'exporter vers l'Europe ou la commercialiser dans le pays...

-->
Oui, Chaque famille Tunisienne pourrait cultiver des patates, du piments, des tomates, des concombres, des courgettes, etc. chez elle et en hors sol.

Puis si chaque famille tunisienne ayant un jardin élevait 4 lapins de ferme dans des clapiers en bois, on aurait quelques millions de tonnes de viandes en plus--> La Tunisie épargnerait quelques millions d'euros. Un lapin de ferme pourrait dépasser le poids de 10 Kg (en moyenne 6 à 7 kg) et pourrait se nourrir d'herbe et des feuilles de certaines légumes que l'on jette à la poubelle.

C'est pareils avec les poulaillers, les familles allemandes font porter à leur poules des anneaux de patte multicolore pour différencier entre leur age, En effet une poule pondeuse n'est plus rentable à partir de la 4ème année --> @Nos citadins, au lieu d'avoir un chien qui saccage le jardin et mord les passants, ayez plutôt un petit poulailler de 4 ou 5 poules qui mangeraient le reste de vos plats de couscous, de spaghetti, etc.

Fazit: Il faut absolument faire participer tous les Tunisiens sans exception afin de garantir L'autosuffisance alimentaire. Nos chômeurs veulent produire beaucoup de choses, Ils souhaitent subvenir à leurs propres besoins et ne pas dépendre uniquement des autres. Ils désirent également faire pleinement partie de la société et que leur place y soit reconnue. Généralement, ils n'ont pas un problème de financement afin de développer seuls de petits projets rentables, ils ont besoin plutôt d'assistance juridique et logistique et de bonnes idées--> avoir des facilités et une garantie afin de vendre leur production sans parler d'économie informelle.
-->
Afin de populariser la pratique de l'agriculture en hors sol en Tunisie, il faut que l'Etat tunisien encourage la production des engrais liquides et engager des spécialistes afin d'initier les Tunisiens à cultiver des plantes légumières en hors sol.

En Allemagne, l'hiver j'utilise plutôt une bouillotte afin de faire face au froid et je n'allume ainsi jamais le chauffage la nuit (l'air sec n'est pas bon pour la santé) --> je fais appel aux Tunisiens d'essayer les bouillottes afin de lutter contre le froid.
https://elephant-maison.com/bouillotte/bouillotte-tradition/

Et la journée je porte des vêtements qui tiennent le plus chaud. En Tunisie, je portais la journée la Kachabia: https://fr.wikipedia.org/wiki/Kachabia

En Bavière, la température dépasse de temps à autre les 35°C en été --> je travaille alors en home office dans ma demi-cave et même le week-end quand il fait trop chaud, je descend dans ma cave'?' --> je fais appel aux Tunisiens de construire des caves sur le coté/façade nord de leur maisons afin de lutter contre la chaleur intense de notre été Tunisien'?'

@Aux membres de l'ITES, je suis enfant de paysans et de la nature et je pourrais vous inspirer des solutions qui ne coûtent rien mais très efficaces....

Très Cordialement
Jebari
Non
a posté le 06-07-2022 à 12:46
K S devrait fermer l'ITES