alexametrics
Sur les réseaux

Les fans de Kaïs Saïed menacent les enfants des journalistes

Temps de lecture : 1 min
Les fans de Kaïs Saïed menacent les enfants des journalistes

 

La journaliste à la radio nationale Boutheina Gouia fait actuellement l’objet de harcèlement et de menaces sur la toile venant des fans de Kaïs Saïed. Tout a commencé avec un statut publié par la journaliste le 31 octobre 2019 où elle déclare que M. Saïed est le « tartour N°2 » et s’adressant aux soutiens du président, elle dit qu’ils ne peuvent rien lui faire, en usant de mots assez durs.

Cela a été suffisant pour déclencher une vague d’insultes à l’encontre de la journaliste qui a vu ses photos en maillot de bain étalées sur plusieurs profils et pages avec leur lot d’insultes. Un certain Béchir Belhadi, administrateur d’une page dédiée aux droits de l’Homme et soutien de Moncef Marzouki au premier tour, a même écrit : « Vous avez peut-être des enfants qui vont vous obliger à présenter des excuses après ce qu’on va faire de vous et de vos photos sur les réseaux sociaux. Tenez-vous bien ».

La menace est à peine voilée mais cela n’a pas intimidé Boutheina Gouia qui a continué de publier des photos d’elles en maillot de bain pour provoquer les fanatiques de Kaïs Saïed.

 

S.F


 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (43)

Commenter

Maxula
| 04-11-2019 16:05
"ne métrisez même pas !"

Il y a des jours où l'on ne "maîtrise" plus rien !

Maxula
| 03-11-2019 16:50
"leur compagnon de route, ou leur obligé habite le Palais"

Vous parlez de stratégie et de tactique, autant de concepts
que vous ignorez ou ne métrisez même pas !
Car il n'y a de meilleur stratège que celui qui adapte la tactique aux différentes problématiques, à savoir, identifier d'abord l'ennemi, repérer ses partisans, ses ennemis, son environnement, les épreuves auxquelles il peut faire face ou non, les péripéties par lesquelles il est passé, les épreuves subies et les hésitations assumées. . . ou pas !
Or, vous croyez avoir définitivement identifié les travers "originels" de KS et vous vous basez pour ce faire, sur des rumeurs infondées, des alliances et des accointances fantasmées et qui restent à prouver !
Sinon, comment expliquez-vous la mise en avant par les islamistes, de Mourou comme candidat à la présidence ?
Comment un éminent stratège de votre acabit peut-il interpréter le fait que les islamistes n'aient pas soutenu KS dès le départ, ou dès que celui-ci a fait connaître qu'il allait candidater à la magistrature suprême ? Ce sont des faits bruts !
Mais peut-être cherchez-vous tout bêtement à réécrire l'Histoire et/ou à faire accréditer des chimères comme autant de vérités ?
Serait-ce là une tactique comme une autre pour discréditer quelqu'un avant même de l'avoir vu à l'oeuvre, et sans même respecter un délai de décence ?¨
Poser la question c'est y répondre !
Maxula.
PS. Pour votre gouverne, je ne suis pas un partisan de KS, quoique entre lui et le vendeur de vent ("nessma"), distributeur de maqrouna, le choix est vite fait !

Houcine
| 03-11-2019 13:06
Les islamistes ne changent pas. Ce qu'on observe aujourd'hui est la poursuite d'un même objectif, avec les mêmes procédés.
Ils invectivent, menacent, parfois tuent. Pour ce faire, ils ont leurs milices, les agents appointés, les électeurs soudoyés disponibles pour diffuser la propagande et faire régner l'Ordre. Les moyens les plus répréhensibles ne sont pas découragés. Au contraire.
On les suscite, on les organise et, feignant d'en être les victimes on les dénonce.
Ainsi de ce qu'on vit depuis 2011. Dans une impunité totale, des actions concertées fomentent le trouble dans le pays, créent une peur d'autant plus difficile à surmonter qu'on sait les coupables connus et au-dessus des lois. Ils ont placé leurs agents partout en vue de cet objectif.
C'est pourquoi ils ne lâcheront rien. Ministères de l'intérieur et de la justice d'abord. Car, c'est là que résident les vrais pouvoirs.
Et, comme leur compagnon de route, ou leur obligé habite le Palais, ils savent qu'ils ont à la fois Rome et Carthage.
Les centurions accomplir ont leur besogne. La plèbe est tenue de serrer les rangs.

Farhat
| 02-11-2019 17:23
Fichez lui la paix avec vos conne ries d'abrutis Elle n'est pas obligée de subir tour vos foucades et vos manières de vivre. Emmerdez les encore plus. Des tout coeur avec vous madame.

CINCANO
| 02-11-2019 16:47
@ Carthage Libre
Il semble que tu abuses trop de féculents ! Pour désodoriser ta maison, il suffit d'ouvrir la fenêtre et surtout de bannir le "lablabi" de ton régime alimentaire...

ohlala
| 02-11-2019 14:47
attention petite tartere notre president va vous tarterer par sa sagesse et son silence.

Abir
| 02-11-2019 13:05
Cette journaliste a décrit Kaïs-Saïed par Tartour 2, il faut que Le président lui montre le contraire , c'est simple et facile ! La journaliste et la majorité de peuple a la trouille depuis que Marzouki et Ennahda ont touché au pouvoir et j'usqu'aujourd'hui, il faut comprendre ça

Khelifi
| 02-11-2019 10:51
La journaliste n'a pas à insulter le président c'est du n'importe quoi pour les fans ils faut se calmer et accepté aussi la critique.

Shema
| 02-11-2019 03:29
'?a va s'arrêter ce carnaval,y'a pas un pilote dans ce pays qui sortira et faire cesser cette guerre ;le silence n'est pas d'or dans ce cas'?'Dur dur

Carthage Libre
| 01-11-2019 21:48
En tous cas dès que j'évoque ces "noms" ça sent trèèèèès mauvais chez moi.

Bon. Je vous laisse. Je dois passer le KARCHER et javéliser ma maison.

A lire aussi

Le départ devrait avoir lieu mercredi prochain

26/10/2020 15:51
12

l’année en cours était cruciale pour la survie de tous les

25/10/2020 11:55
8

Cela dit et tenant compte des relations liant la Tunisie à la France, cet élan appelant au boycott,

24/10/2020 18:17
81

Le journaliste controversé Mokdad Mejri a publié, ce samedi 24 octobre 2020, un post sur sa page

24/10/2020 15:32
35