alexametrics
mercredi 01 décembre 2021
Heure de Tunis : 21:51
BN TV
Le directeur de la police de Dubaï : les Tunisiens balaieront les Islamistes d'ici un an et demi (vidéo)
10/07/2013 | 1
min
Le directeur de la police de Dubaï : les Tunisiens balaieront les Islamistes d'ici un an et demi (vidéo)
{legende_image}
Ingérence extraordinaire dans les affaires de la Tunisie de la part du directeur de la police de Dubaï et membre du bureau exécutif du gouvernement de Dubaï, Dhahi Khalfène qui a dressé un constat incendiaire contre le président Moncef Marzouki et le pouvoir des islamistes.
Au cours d’une interview télévisée, et suite à la destitution du président Mohamed Morsi, Dhahi Khalfène a indiqué que Moncef Marzouki qui a destitué le mufti est en train de pratiquer les mêmes méthodes que Morsi et les islamistes tunisiens en limogeant les juges et les décideurs. Il estime que la Tunisie a un délai maximal d’un an et demi, le peuple ne les supportera plus. Leurs pratiques despotiques et autoritaires sont identiques à celles des Frères musulmans d’Egypte.
Analysant la situation, le directeur de la police indique que les islamistes tunisiens et égyptiens s’ingèrent dans des dossiers qui ne les regardent pas. Il prend exemple de la Justice qui est le fondement du pouvoir, qui a été piétinée par Morsi, jusqu’à ce qu’il soit piétiné. « Si les Islamistes tunisiens ne prennent pas exemple de ce qui s’est passé en Egypte, ils subiront le même sort », dit-il.
Interrogé si le scénario égyptien peut se répéter en Tunisie, Dhahi Khalfène a répondu : « Les échos concernant l’effritement de la Tunisie nous parviennent jusqu’au Golfe. Je l’entends chez les citoyens tunisiens ici. Le limogeage du mufti et l’ingérence dans la justice, de cette manière, va les déstabiliser ! », indique Dhahi Khalfène.

Précisons que le directeur de la police n’est pas à sa première sortie contre les islamistes contre qui il voue une haine farouche.
Il a ainsi déclaré une position totalement contre les révolutions arabes et particulièrement contre les islamistes. D’après lui, ils menacent les pays du Golfe, car ils cherchent à renverser les régimes. « Tous ceux qui travaillent avec eux sont des collabos » d’après lui. Il a été fort critique contre Qardhaoui et l’a carrément menacé s’il ose un jour évoquer les Emirats.
A propos de Mohamed Morsi, lors de sa victoire aux élections, il l’a critiqué sévèrement et déclaré que le choix des Egyptiens n’est pas judicieux, ce qui a valu à l’époque une convocation de l’ambassadeur émirati au Caire par le ministère égyptien des Affaires étrangères.
Dhahi Khalfène est considéré comme l’homme fort de la sécurité à Dubaï, mais aussi aux Emirats. Il a été promu, à ce titre, même par l’ONU.
Outre son appartenance aux forces de sécurité et au gouvernement de Dubaï, Dhahi Khalfène est membre du conseil des affaires islamiques des Emirats.


R.B.H.


10/07/2013 | 1
min
Suivez-nous