alexametrics
Dernières news

Khemaies Jhinaoui rencontre Mike Pompeo

Khemaies Jhinaoui rencontre Mike Pompeo

 

Le secrétaire d'Etat US, Mike Pompeo a rencontré, ce mardi 16 juillet 2019, le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui en marge du 3ème dialogue stratégique entre les deux pays.

 

Le secrétaire d’Etat US a indiqué que la rencontre a été productive assurant que son pays est attaché à sa vision commune de renforcer la sécurité de la Tunisie, de développer son économie et de consolider les institutions démocratiques avant les élections prévues cet automne.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

zilos
| 17-07-2019 13:22
moi je dis que la rencontre n'est qu'une dictée de Mike Pompeo des recommandations à appliquer dès son retours .
la diplomatie tunisienne s'est évaporée avec des hommes aux couilles en acier .
BCE n'a pas mesuré le pour et le contre quand il s'est marié avec le gourou .la politique de TRUMP est anti islamiste ,alors que faire dans ce cas ?
démerdez vous et en silence .l'aide consiste à un morceau de pain pour mille prisonniers .enfin un bateau de blé pour toute la Tunisie .

Léon
| 17-07-2019 11:55
L'art de ne pas reconnaitre ses erreurs et ses mauvais choix. Regarde les chiffres depuis 2011 et reviens à moi! La dette a augmenté de 267% depuis ta révolution de merde.
J'en ai marre de tous ces imbéciles qui, voyant le pays s'enfoncer suite à leurs choix, continuent à chanter "on a raison" et jettent la faute sur les autres.
C'est le commun des intellectuels: Vous pouvez leur donner toutes les preuves du monde (si évidentes dans notre cas), ils peuvent les constater de leurs propres yeux, leur égo et leurs diplômes de perroquets, font qu'ils ne peuvent reconnaitre avoir tort. Ehh oui mon grand tu as tort, et du haut de ton "statut", tu n'es pas différent du ramassis de viragistes de stades qui sont sortis crier "dégage".
Ben Ali, il est l'invité de Dieu dans une Ville où il visite le Prophète quand bon lui semble.
Par contre, toi et tes compatriotes, sont dans la merde et dans l'enfer d'une Tunisie qui jouxte la misère et la mise sous tutelle.
à un point tel, que même les hommes de loi s'arment chez eux, et tirent sur les affamés qui rentrent les piller. Et tu oses encore dire que c'est Ben Ali qui est à l'origine de tout cela. Toi qui l'a viré pour ses prétendus excès à l'égard des activistes. Ce n'est pas un ange, j'en convient. Mais c'était un être humain, et aujourd'hui vous avez des diables, et par votre faute.
Beaucoup pensent que je le défend. En réalité je défendais la souveraineté de mon pays, bafouée par l'acte le plus criminel pour la souveraineté d'un pays, à savoir mettre son président dans l'avion de l'exil.
Et depuis ce mal, je continue à défendre notre souveraineté en appelant les (ir)responsables à dire au peuple la vérité pour les mettre en face de ses responsabilités. Je les ai toujours appelé à cela, dans d'interminables "j'accuse", mais en vain. Je les appelais aussi à ne pas emprunter de l'argent pour palier à un quotidien devenu plus dur, et faire croire aux gens qu'ils peuvent continuer à acheter des voitures de luxe chez les concessionnaires tunisiens. L'importation de ces voitures est fait avec l'argent de la honte et de la colonisation.
Réveilles-toi, Fiq tga3ad ya xxxx!

VIVE BEN ALI, VIVE LE PARTI HISTORIQUE,

LEON, Min Jpundi Tounis Al Awfiya;
Résistant contre l'occupation 2.0 et les imbéciles locaux qui l'encouragent.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Farouk
| 17-07-2019 10:09
Si la Tunisie vit aujourd'hui grace aux emprunts, le seul et unique responsable est ton chikour: ben ali.
Ce dernier avec sa famille ont spolie la Tunisie.

Léon
| 17-07-2019 08:20
Trumpez-vous bien, mais détrompez-vous. Un ministre des affaires étrangères ne prend pas l'avion pour aller "consolider" des relations. Et surtout après que l'ambassade US a fermé ses portes le 4 juillet à ses lèches bottes habituels, allant des islamistes qui font la queue avant d'être fouillés pour accéder tels des dhimmis à son enceinte, jusqu'à Morjane, à qui l'on a fait miroiter le pouvoir un moment donné.
Je vous l'avais dit dès 2011: Ceux qui vous applaudissent aujourd'hui, seront ceux qui vous jetteront les premiers la pierre demain.
Les islamistes et autres sbires des atlantistes auraient mieux fait d'écouter Léon au lieu de trahir leur pays, prétextant trahir un dictateur, qui n'a de dictateur que l'application stricte de la loi afin que vive la Tunisie, épanouie, loin du besoin, et en paix.
Si le regret a déjà envahi le coeur de la plupart des tunisiens, créant une bombe nostalgique en la personne de Moussi, il ne suffit pas pour corriger les erreurs de la trahison collective qui a avili le pays.
C'est un bon début comme nous le dicte notre tradition musulmane, le pardon commençant toujours par le regret.
Le branle-bas de combat atlantiste, dû à cet engouement envers le parti Historique, parti humilié, piétiné, détruit par les haineux en 2011, montre le grand désarroi de nos "protecteurs" devant le seul "printemps" qu'ils pouvaient encore sauver; à savoir LEUR printemps qui pue je jasmin "frelaté", le jasmin qui commence à puer dans les habitacles des voitures les surlendemains. .
Il est temps de le jeter comme d'habitude; à la première poubelle, si l'on fait parti des 1% des tunisiens civilisés, ou comme tout le monde, par la fenêtre de sa voiture, dans la grande poubelle qu'est devenue la chaussée tunisienne.
Quel ordres est parti prendre Jhinaoui? Plusieurs hypothèses se bousculent et il est difficile de faire la part des choses quand on sait le déchirement actuel entre la maison blanche et le congress. Le locataire de la maison blanche prend le temps d'asseoir son pouvoir; et un seul mandat est à très court pour un tel objectif quand le locataire n'est pas un "classique".
Cette visite est-elle une suite logique à celle de Madeleine Albright Korbelova, ou au contraire, est-elle une mise en garde pour que la diplomatie tunisienne n'écoute que les "actuels" et tourne le dos aux conseils des autres. Dieu seul le sait.
Si toute personne est bienvenue en Tunisie en tant qu'amie ou en vacances; la visite de cette tchèque pro-israéleiienne dans le sang, m'a beaucoup intrigué. D'autant plus que comme je vous l'avais dit dès le départ, il faut être pris d'une cécité extrême et faire mine d'ignorer l'engouement de BHL pour notre "bien", pour ne pas voir la main sioniste derrière nos extraordinaires printemps, applaudis par l'extraordinaire connerie de nos citoyens.
BHL et Albright; c'est le même bord en terme de politique arabe. Ils ont tous deux bu le lait du sein maternel de Kissinger; l'Homme de la politique destructrice des états unis, aussi bien en Amérique Latine, en Asie du Sud-Est, que dans le monde Arabe.
La Tunisie, pays de Bourguiba, fait mal au coeur. En effet,
- Quand le service de la dette s'élève à ce jour, à 2,3 milliards de dollars,
- quand la STEG reçoit emprunt énorme pour se "redresser" et que l'on promet de couvrir à hauteur de 40% les factures impayées des nécessiteux (action en soi louable, mais avec quel argent?), alors
- notre pays est de facto colonisé.

Et vous en voulez aux paroles de Bergamini. Je fait un parallèle afin que les imbéciles comprennent: Supposez que vous empruntiez à votre voisin en détresse une somme considérable d'argent, somme qu'il a promis de vous rendre dans 5 ans. Et que dès la première année vous le voyez acheter une Mercedes, vous convier à un caviar et au champagne, aider les pauvres avec votre argent; n'auriez-vous pas tendance à lui demander d'arrêter ce jeu. En effet, il risque de ne pas vous rendre votre fric; alors vous vous mêlez naturellement de sa vie.
Le protectorat est arrivé comme çà en 1881, et cela fait au moins sept années que je vous le chante. Le plus drôle c'est que l'on est sous protectorat depuis au moins 2014 et que vous continuez à vous prendre pour des gens libres qui ont eu le courage de virer leur chef.
C'est que la bêtise et la naïveté arabe n'ont d'égal que leur prétention et leur haines enfouies.

Harvard y Merci.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Sémir
| 16-07-2019 23:35
Pompeo est un va-t-en guerre de la pire espèce.
Jhinaoui est une marionnette pour lui.

Famous Corona
| 16-07-2019 21:02
Tantôt ils arment le talibans pour les monter contre les soviets, ceux là se retournant contre eux à coups de Stinger, ils se mettent en guerre contre eux, laquelle guerre s'est vite tournée au désavantage des yankees qui se décident à déguerpir en laissant l'Afghanistan à feu et à sang. Puis l'Irak, puis ..., puis.... Le monde entier a finit par comprendre leur jeu exécrable au point de transformer la grande majorité du globe à l'anti-américanisme grandissant! Ils dépensent plus que 600 milliards de dollars pour produire des armes souvent dépassées sinon obsolètes qu'ils fourguent à leurs "alliés" au prix fort sous la pression ou à coups de chantage, ils menacent ouvertement les insoumis et engagent toutes sortes de manoeuvres lâches et traîtres susceptibles de leur nuire. En bref, une attitude maffieuse sans état d'âme !!!

A lire aussi

L’ancien Mufti Mokhtar Sellami est décédé, ce lundi 19 août 2019, à l’âge de 94 ans.

20/08/2019 00:43
0

il estime qu’il a les compétences nécessaires lui permettant d’être à la tête de l’Etat

19/08/2019 23:15
0

« Il y avait de véritables négociations à ce sujet, et j’avais reçu cette information. Il est

19/08/2019 21:11
6

pour avoir falsifié sa signature de

19/08/2019 20:23
2

Newsletter