alexametrics
vendredi 21 janvier 2022
Heure de Tunis : 13:28
Dernières news
Abdessatar Messaoudi : J'ai été l'avocat chargé par l'ordre des avocats pour plaider pour Ben Ali
20/06/2015 | 12:02
1 min
Abdessatar Messaoudi : J'ai été l'avocat chargé par l'ordre des avocats pour plaider pour Ben Ali

Dans une déclaration accordée au journal arabophone hakaekonline en date d’hier, 19 juin 2015, l’avocat Abdessatar Messaoudi a indiqué qu’il avait été chargé, en 2011, par l’ordre national des avocats de plaider pour le compte de l’ancien président Zine el-Abidine Ben Ali et son épouse Leila Trabelsi, dans deux affaires les concernant.

 

Me Messaoudi a, par ailleurs, révélé que son confrère libanais, Akrem Azouri, mandaté par l’ancien président, l'avait contacté pour demander des détails sur les accusations portées contre son client, niant, dans sa déclaration, avoir rencontré le président Ben Ali ou avoir été chargé par le gouvernement tunisien.

Abdessatar Messaoudi a considéré que les sentences prononcées étaient « précipitées » et « brutales ». Ce qui a donné, selon lui, une mauvaise impression de la justice tunisienne, à l’étranger. « L’Etat tunisien était le plus grand lésé dans cette affaire » a-t-il estimé. Et d’ajouter qu’il aurait été plus judicieux de reporter le verdict le temps d’établir des canaux de communication avec l’ancien président sur l’argent que celui-ci avait placé à l’étranger et pour aussi réunir les conditions d’un jugement impartial, « loin de tout populisme ».


Dans le même contexte, le journal a publié une correspondance, fuitée par Wikileaks et attribuée au ministère des Affaires étrangères saoudien, selon laquelle le gouvernement tunisien aurait songé à ouvrir un dialogue avec Zine El Abidine Ben Ali pour tenter de « phagocyter » son ancien parti. Selon ce document, Me Messaoudi aurait pris contact avec l’avocat libanais de Ben Ali l’informant qu’il avait été mandaté par le gouvernement tunisien (celui de Hamadi Jebali) pour négocier dans le cadre de la réconciliation nationale. L'acien nprésident aurait, pour sa part, accepté de rencontrer Abdessatar Messaoudi.

E.Z.

 

20/06/2015 | 12:02
1 min
Suivez-nous
Commentaires (27) Commenter
UN PRÉSIDENT DEVENAIT UN WALI SALEH
NOUIFISY // LE BERBÈRE // LA FIERTÉ
| 22-06-2015 02:36
Ou est un certain commentaire appeler Wafi
il est perdu de vue presque une quinzaine de jours sans signe ,je souhaiterai pas qu'il est tombé malade comme l'autre jour parce que il a dénigré Un ancien président puis il a demandé l'excuse auprès de son dieu puis il est guéri .
Je remarque avec satisfaction que....
Léon
| 21-06-2015 23:36
....même les plus révolutionnaires parmi des intervenants dans BN commencent à faire preuve de plus de justice envers l'Homme qui a fait les plus beaux jours de la Tunisie.
Ils commencent aujourd'hui à tenir le discours de Léon mais quatre années plus tard. Si vous étiez tous des Léon, les sionislamistes n'auraient JAMAIS eu gain de cause contre la Nation Tunisienne, son Arabité et son appartenance à la OUMMA de l'islam. OUMMA défendue par des gens comme Bourguiba et Ben Ali et non pas par les enragés que sont les trois quart du monde fanatique arabe.
Les résultats sont têtus: Par son travail et son assiduité, par sa foi en la Nation, par son acharnement et sa ténacité, Ben Ali a fait du pays des gueux, un pays respecté dans le monde entier. La Tunisie était la Fierté du monde Musulman. La voilà aujourd'hui comme le reste du monde sous développé.
Ben Ali? Vous ne lui arrivez pas à la cheville; malgré tous vos diplômes. Car sachez, petits prétentieux, que "science sans conscience n'est que ruine de l'âme (Rabelais)". Et "Diplômes sans Patriotisme n'est que ruine de la société (Léon)".
Contemplez les résultats de Ben Ali et regardez les votre.
Peuple ingrat et injuste. Peuple régionaliste et jaloux, vous n'avez que ce que vous méritez. Et le jour où vous aimerez votre pays autant que Ben Ali, peut-être arriveriez vous à construire quelque chose pour votre pays.
VIVE BEN ALI.
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya.
Ben Ali Sidkom bientot a la Tete du MI ! Wkan3ejbek!
Yahia Ben Ali
| 21-06-2015 22:53
Tremblez hordes barbues ! Votre maitre sidkom Zine arrive, tremblez droitdelhommistes traitres a la nation. tremblez vendus au qatar, tremblez casseurs du dimanche et grevistes en tout genre car l'ordre est de retour avec BenAli II, Le Retour !
@G&G ' Romdanek mabrouk aussi
Forza
| 21-06-2015 14:29
Concernant Ben Ali, nous avions 30000 de prisonniers politiques, pas tous étaient en prisons en même temps mais sur la période de 30 ans et les dossiers chez l'instance de Ben Sedrine dépassent les 13000. Je connais dans mon entourage des voisins qui étaient emprisonnés et ensuite empêchés de tout travail car ils étaient islamistes et la torture existait bel et bien et elle existe encore mais nous avons moins de prisonniers politiques et je pense que Marzouki n'a emprisonné personne sans vouloir défendre toutes ses positions.
Concernant l'inégalité régionale, elle vient d'être confirmée, 11% de taux de réussite au bac à Kasserine contre 44% à Sfax. Vous avez bien sûr raison que quelques projets étaient du gaspillage comme le cas des aéroports et la disponibilité de terrains viabilisés pour l'industrie et le raccordement u gaz sont plus important. Ce n'est pas seulement la faute de Ben Ali et il était moins régionaliste que Bourguiba mais c'est un fait que sa politique n'a pas profité a toutes les régions.
@Forza
G&G
| 21-06-2015 11:54
Bonjour et Bon Ramadan
Vous dites que "Ben Ali était un bosseur, maitrisait ses dossiers, savait choisir ses collaborateurs et réalisait en moyenne 5% de croissance" c'est tout à fait vrai. Mais dire que" Ben Ali était dictateur, interdisait la presse libre, emprisonnait 30000 prisonniers politique, installa une torture systématique et laissai des régions intérieures marginalisées et ne disposants pas d'infrastructures" c'est faux.
Tout d'abord Ben Ali n'a jamais était dictateur et pas plus que Bourguiba. Ils étaient de vrais chefs d'Etat.Ben Ali n'a jamais mis quelqu'un en prison bien au contraire il les a fait vider le 7 novembre. Dites moi si Marzouki a vécu un jour en prison sous Ben Ali alors que sous Marzouki les prisons grouillaient et continuent de grouiller.
Vous dites que q"il " a laissé les régions intérieures marginalisées et sans infrastructure" c'est faux l'enrobé lés facultés sont partout Ben Ali gaspillait le budget en leur faveur pour les calmer Cinq aéroports dans le sud pour rien Gabes Gafsa Sfax Tozeur et Djerba distencés de 100 kms l'un de l'autre.
En tout cas je défie tous les locataires qui succèdent et qui vont succédè tout le long de ce siècle de pouvoir réaliser 10% de ce qu'à était réalisé par Ben Ali en 23 ans.
Enfin et à propos de la torture , c'est une fazza3a pour cacher la vraie torture psychologique et matérielle infligé à tout un peuple depuis le 14 machin.
Il y'a des nuances et non pas seulement le blanc et le noir
Forza
| 21-06-2015 10:22
Ben Ali était un bosseur, maitrisait ses dossiers, savait choisir ses colorateurs et réalisait en moyenne 5% de croissance, oui. Ben Ali était dictateur, interdisait la presse libre, emprisonnait 30000 prisonniers politique, installa une torture systématique et laissai des régions intérieures marginalisées et ne disposants pas d'infrastructures, c'est oui aussi. Son système ne pouvait plus délivrer et il faut tourner la page mais faire une amnistie et une réconciliation nationale est nécessaire pour tourner la page et pourquoi ne pas le laisser passer le reste de sa vie en Tunisie ? La nostalgie de beaucoup de tunisiens pour la période de Ben Ali est compréhensible vu que la situation économique et sécuritaire.
Ben Ali et l'RCD sont irremplacables
G&G
| 21-06-2015 01:58
Quand Abir Moussi voulait défendre l'RCD elle était mal traitée. Pourquoi pas Abdessattar Massoudi?
Tout simplement parce que le peuple était ivre et se réveille aujourd'hui pour se rendre compte que Ben Ali et son parti sont irremplaçables
à @ Zinou | 20-06-2015 22:14
NAFOUSSY // LE BERBÈRE FIÈRE
| 21-06-2015 01:25
Corrigez votre commentaire il est parti volontairement au lieu de dire ( il aurait fui le pays ).
Consultez son dernière discoure et vous serai satisfait ne pas écoutez les médiats qui sont hostiles aux peuples Tunisien
à @ Brigitte Bardo| 20-06-2015 21:53
NAFOUSY // LE BERBÈRE // LA FIERTÉ
| 20-06-2015 22:24
Peut être c'est vous par mes respects que B.N
pourra publier votre belle photo de pyjama rayé de prison ,qu'est ce que vous aviez comme affaire avec ce Président ?
( anaàle chitane wa mouslim ) vous étiez en carême vous étiez localisé .
Le Président Ben Ali dieu le protège parceque il fait que des bonnes choses qui sont merveilles pour le peuple Tunisien durant sa règne n'oubliez pas que dieu est courant de toute .
Ben Ali: Un président patriote
Zinou
| 20-06-2015 22:14
Quand bien même Ben Ali aurait fui le pays, il n'en demeure pas moins qu'il sera, quoi que feront ceux qui n'ont pas cessé d'essayer de jeter l'anathème sur toutes ses réalisations, un président nationaliste, doté d'un sens aigu de l'État, soucieux de l'indépendance de son pays, contrairement à ses détracteurs, parmi les opposants à son régime, dont les liens avec les chancelleries étrangères ne sont plus un secret pour quiconque.