alexametrics
mardi 24 mai 2022
Heure de Tunis : 17:02
Dernières news
Violences du 14 janvier : trois partis déposent une plainte
20/01/2022 | 22:00
1 min
Violences du 14 janvier : trois partis déposent une plainte

 

Les secrétaires généraux des partis Attayar, Al Joumhouri et Ettakatol ainsi qu’un représentant des personnalités nationales ont déposé, ce jeudi 20 janvier 2022, une plainte auprès du ministère public appelant à l’ouverture d’une enquête contre le ministre de l’Intérieur, le directeur général de la sûreté publique et toute personne dont l’implication est avérée.

 

Cette action en justice a été entreprise à la suite des évènements violents survenues le 14 janvier 2022 et l’usage excessif de la force par le ministère de l’Intérieur pour disperser les manifestants, et ce, en application des consignes données par le ministère de l’Intérieur, enfreignant clairement la Constitution et la loi.

 

Rappelons que la coalition des partis socio-démocrates (Attayar, Al Joumhouri et Ettakatol) avait tenu le président de la République, Kaïs Saïed et le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, pour responsables des enlèvements et des agressions commis à l’encontre de militants et manifestants du 14 janvier 2022. En effet, les manifestations du 14 janvier avaient déraillé et les forces de l’ordre avaient usé de la force pour disperser les manifestants.

 

S.H

20/01/2022 | 22:00
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Mansour Lahyani
@S.H. : tant que nous y sommes...
a posté le 21-01-2022 à 11:30
Faites un autre effort, S.H., ne laissez pas ces partis porter UNE plainte, qui pourrait être trop lourde pour eux : il leur suffit de PORTER PLAINTE !
Boulima
Les maudits vermines
a posté le 21-01-2022 à 11:29
L'existence de ces trois partis est une humiliation et intimidation. Ces 3 parties de médiocrités chapotés par Nahdha. sont une malédiction qui au nom de la liberté se sont introduit comme une vermine et par leur médiocrité ont poussé les tunisiens dans les bras de Nahdha ou les profiteurs du parti Nida formé plutard. Ils se sont presentés comme victime de Ben Ali et ont causé le plus de dégât à la Tunisie et aux tunisiens depuis plus de 100 ans pour satisfaire les fantasmes de leurs chefs. Ces parties sont tellement démocrates qu'ils ne changent jamais de chefs. meprisé par tous le peuple, ils sont toujours là comme une vermine.
Houcine
De les regrouper sous le qualifiant socio-démocrates est éclairant.
a posté le 21-01-2022 à 11:17
Quiconque exerce sa curiosité intellectuelle doit avoir une idée de l'archéologie du signifiant social-démocrate, socio-démocrates, etc.
Dès le début de l'histoire du socialisme, dès l'apparition de l'hypothèse socialiste, naquit un courant toujours marqué par une singularité qui sera sa marque de fabrique, c'est la tentation du compromis, du mariage de la carpe et du lapin font on sait qu'elle permit l'irruption ou la création de quelques pages de l'histoire et pas des plus glorieuses.
Tout le monde ou presque, même ceux qui n'ouvrent jamais un livre, savent tous les défauts, les crimes, vrais ou faux, du communisme.
Pour cela, des gens furent recrutés, grassement rémunérés et honorés, mais qui peut le citer un historien, un homme élevé à ce rang pour avoir fait une véritable histoire des trahisons de la social-démocratie ?
De la République de Weimar jusqu'aux nazis installés au pouvoir, et keyrs successeurs installés aux plus hauts postes de la République fédérale ou Ala tête de grands consortiums....
Comment les sociaux-démocrates, qui bénéficieront de l'effacement pur et simple de la dette colossale de l'Etat, ont agi envers leurs contestataires ?
Comment les S. D. ont agi lors des conflits qui ont déchiré le monde ?
Elle est belle la social-démocratie.
Elle porte la démocratie comme on porte sa croix et le social comme costume de parade.
Alors, je laisse aux "amis" très au fait des affaires du Monde, le soin de nous dessiner le chemin.
Moi, j'ai choisi, et depuis fort longtemps de ne pas marcher dans leurs pas.
Et, chose extraordinaire, je sais les raisons de mon choix, et dudpose d'un train d'arguments à leur opposer.
Laissez Kais Saied faire son travail, et rangez-vous comme vous l'entendez du côté le plus rémunérateur.
Il suffit de recenser ce que vous avez cautionné, soutenu, porté à bout de bras, pour conclure au rejet de vos litanies.
Mansour Lahyani
Des libertés plus que jamais aléatoires...
a posté le 21-01-2022 à 09:33
"Kaïs Saïed : les libertés sont plus que jamais garanties" !! BN a une drôle de façon de célébrer les garanties prônées par le Kayssar : on ne saurait être plus ironique, et condamner plus franchement les pratiques anti-garanties de l'homme-lige de Kais Saied !!! Il suffit de jeter un coup d'oeil sur le palmarès établi quotidiennement par les organes de presse hors de toute tutelle... Demandez aux ayant-droits de Ridha Bouzayen ce qu'ils en pensent, à l'instar d'autres victimes de policiers particulièrement zélés...
retraité
ces trois partis doivent etre ugés
a posté le 21-01-2022 à 08:14
ces 3 partis politiques dont deux n'ont même pas un député dans l'ARP gelée peuvent être jugés pour mettre en danger la sanité des citoyens et pour non respect du décret relatif à l'interdiction de manifester et de se rassembler sur la voie publique pour cause forte circulation du variant Omicron très contagieux, d'ailleurs le taux de contamination est passé de moins de 20 % avant le 14 janvier à plus de 30 % les gens sages doivent respecter le protocole sanitaire à la lettre !
DHEJ
Sur ce point d'accord
a posté le à 19:28
Or la gamine chef du gouvernement ne connaît rien à ses prérogatives octroyés par le décret-loi sur les partis!