alexametrics
mardi 01 décembre 2020
Heure de Tunis : 04:15
Suivez-nous
Commentaires
Jugurtha
@Forza: Bravo!!
a posté le 23-11-2020 à 17:40
Vous avez tout a fait raison! Je vois que vous avez une connaissance pointue de la culture Tamazight et un interet bien developpe pour la linguistique. Les parlers du Sud Tunisien sont effet de la famille "Znati" et apparente aux autres parlers que vous mentionnez si justement. Ayant grandi a Tunis, je n'ai pas eu le plaisir d'apprendre Tamazight comme langue maternelle. Mes parents la parlaient avec aisance pour discuter de choses qu'ils ne voulaient pas partager. Lors de mes etudes universitaires (a l'etranger) j'ai eu le privilege de participer a des cercles de reflexions et a des cours de Tamazight. Les rencontres regroupaient des Kabyles, des Imazighen de Lybie (Nefoussa, Zouara), des Mozabites, des Djerbiens, des Chaouis des Aures, des Marocains Riffains, Chleuhs du Souss, Imazighen du Moyen et du Haut Atlas. Certains d'entre eux etaient des experts en langue Tamazight. Ils en connnaissaient les diverses variantes. Ce fut une experience extremement enrichissante. Entre autres activites, nous passames au crible fin l'Histoire de l'Afrique du Nord, d'un point de vue Amazigh, en rejet aux point de vue des colonisateurs divers. Avec un ethos purement Maghrebin et non a travers une loupe et des referentiels etrangers. Ce fut une veritable revelation - car l'experience commune a bien demontre la dimension fondamentale et universelle de l'identite Amazigh a travers toute l'Afrique du Nord. En Tunisie, c'est encore le referentiel Arabo-musulman qui prevaut. Un choix ideologique et politique par excellence. A titre d'exemple, on cite volontier, pour illustrer sa pensee, ce que dit tel ou tel autre acteur de la "pensee" islamique ou ante-islamique en Orient, a des milliers de kilometres de chez nous. Ce qui, pour nous Imazighen, nous concernent peu. Ces efforts d'auto-education a deja rapporte beaucoup. Le reveil de l'identite Amazigh remonte en puissance. L' affirmation de cette idendite Amazigh, authentiquement Africaine mais aussi Mediterraneene, pourrait etre une voie de sortie du carcan arabo-islamique dans lequel on voulu nous enfermer. Bien a vous.
Bechir
Ya hakim
a posté le 22-11-2020 à 16:49
Ikir bid.

Idem aux politiciens et à moi même.
Forza
@Jugurtha - vrai
a posté le 21-11-2020 à 14:13
d'ailleur on voit dans les commentaires de la video de imen Cherif sur youtube de frères algériens kabyles, chaouis et de marocains du Rif, qu'ils utilisent les mêmes mots. Il y'a une langue amazighe avec trois dialectes dont le dialecte de Znata, Sanhaja et Touareg. Le tamazight parlée en Libye Djebel Nafouss, Tunisie au Sud a Gabes, Médenine a Djerba et Tataouine, les chaouis en Algérie, Betna, Khanchla, Sedrata etc., Mzabi en Algérie comme Ghardaya, Beni Yiznassen au Maroc, environ de Oujda et Birkan et une grande partie du Rif au Maroc dont les villes occupées de Sebta et Mellila (tamillalt, la blanche) ont des dialectes issus du dialecte de Zenata. Le dialecte de Sousse par exemple comme à Aghadir au sud du Maroc est même plus pur avec moins d'influence de l'arabe donc quelques mots sont pour les autres incompréhensible car les soussis utilisent un tamazight plus riche en vocabulaire amazigh.
Abel Chater
Je jure ne jamais plus m'acheter ces tomates des Francisés saboteurs de l'harmonie sociétaire des Tunisiens.
a posté le 21-11-2020 à 10:42
Il faut boycotter les Francisés Harkis de la France, qui nous mènent une guerre ouverte contre l'union de la société tunisienne.
Je n'achèterai jamais plus cette marque de tomates commercialisée par les Francisés en France.
Ces traîtres nous descendent jusqu'au subconscient de nos enfants. Après avoir encouragé un langage dialectal dans leur Facebook, sans la moindre éducation ni la moindre culture ou la moindre valeur grammaticale afin d'encourager l'analphabetisme en Tunisie, maintenant ils nous virent vers "kotkotkot", pour transformer le peuple tunisien en de poules errantes.
La haine talmudique des Français contre l'Islam, s'avère cliniquement maladive.
Allah yèchfihom ou qu'Allah les guérisse !!!
Jugurtha
Eker en LANGUE Tamazight
a posté le 21-11-2020 à 01:10
Veux dire «  lève toi » dans tous les parlers Amazigh ( de la Lybie à la Mauretanie). Car il existe bel et bien une LANGUE mère Berbère qui, au fil des siècles Et de l'immensité de l'espace géographique s'est morcelée en parlers divers qui diffèrent par les accents et les emprunts aux langues des envahisseurs (Punique, Latin, surtout Arabe). Il y a donc des parlers dérivant d'une langue commune avec une grammaire commune, un vocabulaire fondamental commun, et une syntaxe commune. Le mot est tout aussi bien utilisé chez les Imazighen Znata que Sanhaja ainsi que par les Touaregs.
CLUB-RUSPINA MONASTIR
TRES BON LE CAPBON PUB TRES BON A AUSSI UN GOUT DU PIMON TRES FORTE
a posté le 20-11-2020 à 20:57
bien fait vs presenter un part de la Culture Tunisienne
Forza
Ikir bid
a posté le 20-11-2020 à 18:20
veut dire dans le dialecte amazighe de Zenata,, debout, quoum en dialecte tunisien. Ikir et bid sont deux verbes à l'impératif, ikir veut dire plutôt réveilles-toi et bid, c'est debout. Maintenant, je vais voir la video.
next
Merci !
a posté le à 11:16
merci pour l'explication !