alexametrics
Dernières news

Une tête de liste d’Al Badil aux législatives choisit Slim Riahi à la présidentielle

Une tête de liste d’Al Badil aux législatives choisit Slim Riahi à la présidentielle

 

Alors qu’elle a été désignée tête de liste d’Al Badil aux législatives et que le chef du parti, Mehdi Jomâa a présenté sa candidature à la présidentielle, la députée Faouzia Ben Fodha a choisi de parrainer Slim Riahi pour ces échéances.

Deuxième vice-présidente de l’Assemblée des représentants du peuple, Faouzia Ben Fodha a fait son entrée au parlement en 2014 sous la bannière de l’Union patriotique libre (UPL) de Slim Riahi. Mme Ben Fodha s’en est sûrement souvenue, comme d’autres députés de l’ancien bloc de l’UPL d’ailleurs.

 

I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (22)

Commenter

zba
| 19-08-2019 16:17
alors croyez moi

Famous Corona
| 18-08-2019 18:22
Soutenir un escroc en cavale n'a rien d'honorable et dénote d'une absence de patriotisme sans équivoque!
Les citoyens qui ont choisi ces parasites devraient repenser leur choix.

Zohra
| 18-08-2019 16:17
ça se lève comme un seul homme pour chanter, main sur le coeur, l'hymne nationale dans le parlement. Et ça fait le beau, le gueulard zaima Zaima, payés avec de l'argent qui pourrait nourrir les plus nécessiteux. Bande d'hypocrites

Et ça bloquent des lois de voir le jour pour aider le gouvernement a faire son travail
Par contre imposer l'intégrisme, une religion de la 2ème république dans un pays soit disant laïque.

Merde alors, nos ancêtres sont morts pour installer la République dans ce pays de corrompus. Nos grands-pères sont morts pour ce patrie. Et nous ne serions même pas capables de protéger nos acquis




uno
| 18-08-2019 10:27
Une bande de mafieux qui communique tous ensemble sous plusieurs emblèmes , j'ai une expérience a la circonscription de manouba en 2014 comment ils travaillent avec des rabatteurs pour orienter les pauvres gens dans les petit ( douar) comme des troupeaux c'est comme ça que slim riahi a réussi son coup, il faut que les fens de l'isie le déclare , je suis sûre et certains que ça vas se jouer de la même façon en 2019

Mansour Lahyani
| 18-08-2019 10:07
L'illustre Faouzia Ben Fodha a choisi de donner un grand coup, double à la vérité... Parrainer Nabo-Riahi pour, d'un côté, s'acquitter d'un dû envers ce grand homme qui avait la bonne taille pour lui servir d'escabeau pour se positionner dans le paysage, sans risquer, de l'autre côté, d'influer sur les résultats de cette échéance électorale : elle savait que le nabot n'avait aucune chance de perturber encore le monde politique... Dès lors, pourquoi bouder son plaisir

CHDOULA
| 18-08-2019 09:44
Il parait que c'est une Riahi aussi ! la ressemblance avec Ali Riahi ( Allah Yarhmou ) est frappante !

CHDOULA
| 18-08-2019 09:39
Du régime parlementaire ! un troupeau de moutons affamés ne pourra jamais s'occuper du cheptel ! il faut un berger avec un bâton dans chaque main et chaque pied , et encore !

G D ID
| 18-08-2019 08:42
Grosse dame du parti Albadi(N).

Skombri
| 18-08-2019 06:53
Comment se fait-il que ce Badil qui se veut différent des autres partis, puisse accepter des adhésions aussi sulfureuses ? Qu'est ce qu'elle a de si particulier cette hozza, à part son guelgoum si généreux ?
Mr Jomaa finira par s'éclipser et ainsi donner raison à Sidou R. Sfar. Il a créé finalement un nouveau parti poubelle.
Mauvaise affaire ! Ce n'est ce qu'attendaient les honnêtes tunisiens.
Et puis, celui qui a été biberonné à la sardine, ne fait pas ça. En principe !

Monia
| 18-08-2019 00:53
Je ne suis pas une adepte de Jomâa, encore moins une inconditionnelle de Riahi, mais je trouve que les sobriquets et les noms d'oiseaux distribués ça et là, par les commentateurs de la surenchère moraliste et les donneurs des sempiternelles leçons, sont niais et ingénus.

Quel mal y a-t-il pour un obligé, de renvoyer l'ascenseur à son ancien fichu bienfaiteur, tout en ayant l'indulgence intéressée voire l'aval calculateur de son nouveau mentor ?

A lire aussi

La couverture des médias en question était également déséquilibrée servant les intérêts de certains

17/09/2019 09:47
0

Dans une déclaration téléphonique accordée ce matin, mardi 17 septembre 2019, à Wassim Ben Larbi sur

17/09/2019 08:51
0

En effet, il y a un début de polémique autour de la question

17/09/2019 08:27
2

Jaouhar Ben M'barek, coordinateur général du mouvement Destourna, a publié dans la soirée de ce

16/09/2019 22:38
22

Newsletter