alexametrics
samedi 17 avril 2021
Heure de Tunis : 11:33
Chroniques
Une manifestation « tous frais payés » et après?
Par Sofiene Ben Hamida
28/02/2021 | 15:20
3 min
Une manifestation « tous frais payés » et après?

Par Sofiene Ben Hamida

 

Comme prévu donc, la manifestation organisée par le parti islamiste Ennahdha, samedi 27 février, était grandiose. Elle a rassemblé des dizaines de milliers de participants, étroitement encadrés, venus de toutes les régions du pays par des centaines de bus mis à leur disposition.

 

Il y a deux semaines, le PDL de Abir Moussi avait aussi rassemblé à Sousse des dizaines de milliers de manifestants entassés dans des moyens de transport gratuits et encouragés, par les billets qui leur sont distribués, à mettre plus de zèle dans leurs cris et applaudissements. Concernant la manifestation d’Ennahdha, on parle de collations distribuées sur les manifestants, d’un per diem de vingt dinars, de bons d’achat dans une enseigne connue pour ses accointances avec les islamistes et, pour les plus crédules, la promesse miroitée de gagner un billet pour le paradis.

 

Aussi bien pour le PDL que pour Ennahdha, ce militantisme « tous frais payés » pose problème. Il rend ces manifestations artificielles, leur volume insignifiant et ceux qui y participent de simples comparses. En ce sens, les quelques centaines de manifestants qui sont sortis dans la rue ce samedi à l’appel du parti ouvrier sont plus valeureux et vaillants que les milliers de participants aux manifestations du PDL et Ennahdha réunis. Ils s’illustrent par leur sincérité, leur engagement et leur militantisme.

 

Autre similitude entre les partis destourien et islamiste : le culte de la personnalité. Aussi bien à Sousse qu’à Tunis, tout a été fait pour encenser le leader et le porter aux nues. Les destouriens mettent leur longue expérience avec les leaders incontestés et incontestables au service de la personne de Abir Moussi. De l’autre côté, Rached Ghannouchi se complait dans son rôle de gourou et profite pleinement d’une culture ancestrale de dévotion au guide spirituel. Les baisemains et autres marques de vassalité complètent la mise en scène et mettent en exergue le leader providentiel. Les discours fleuves de l’une comme de l’autre face à une foule chauffée à blanc, en disent long sur le statut recherché et assumé par les deux chefs de files dont l’antagonisme apparent rapproche à s’y méprendre presque.

 

Mais la comparaison s’arrête là, car chez les destouriens à Sousse, tout comme chez les manifestants du POCT, on n’a pas senti une animosité quelconque envers les médias. Par contre, l’agressivité des milices d’Ennahdha était évidente et ciblait particulièrement les journalistes qui ont été empêchés d’accomplir correctement leur mission. Ils ont été éloignés manu militari du podium d’où Ghannouchi prononçait son discours. Certains reporters (dont nos collègues à Business News) ont été agressés physiquement. Mais le plus grave, c’est que des journalistes femmes ont été harcelées par les milices islamistes et parfois par les participants à cette manifestation. Cette pratique de harcèlement des femmes dans les lieux publics et lors des manifestations est un label strictement islamiste. Elle renvoie aux pratiques des frères musulmans en Egypte contre les femmes égyptiennes où des cas de viols collectifs ont été enregistrés. Parmi toutes les formations politiques existantes, seuls les groupes islamistes ont des comportements sexistes envers les femmes participantes aux manifestations publiques. Ennahdha n’a pas dérogé samedi à la règle.

 

Maintenant que chacun a jaugé ses forces et montré sa capacité d’investir la rue, y a-t-il moyen de revenir à une démarche politique raisonnable et à un comportement responsable capable de sortir le pays de sa crise ? Une crise politique traduite par cette querelle des prérogatives et par ce blocage total au niveau du gouvernement qui ont exacerbé la crise économique, sociale et sanitaire sans précédent. A voir la dernière notation de Moody’s et à lire le dernier rapport de la banque mondiale, on est tenté de penser que les Tunisiens n’ont pas fini de manger leur pain noir. 

   

Par Sofiene Ben Hamida
28/02/2021 | 15:20
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Réponse au défi de @Larry 28-02-2021 à 17:17
a posté le 01-03-2021 à 21:45
C'est toi qui es minable, parce que dans toutes les démocraties de ce monde, seules les urnes des élections démocratiques demeurent l'unique moyen pour vaincre ses adversaires et ses opposants politiques. Je sais que ta malhonnêteté n'est pas scientifique ni mathématique, sinon tu n'aurais jamais osé prétendre un tel défi, en défonçant une porte ouverte.
Tu n'as pas besoin d'appeler à une grande manifestation contre le parti d'Ennahdha. Il suffit de cumuler les voix électorales de tous les partis concurrents et opposants au parti d'Ennahdha, pour trouver des millions de Tunisiens qui ne votent pas pour Ennahdha, et c'est bien comme ça. Sinon, on n'aurait pas de vraie démocratie en Tunisie. On aurait un autre RCD qui gagnerait comme à son habitude azlamiste, par 99,9% des voix électorales. Donc, il est bien évident que les opposants d'Ennahdha comptent de loin plus nombreux que ceux de ses Adeptes. Le vrai calcul électoral dans toutes les vraies démocraties de ce monde, ne se base pas sur le nombre des opposants. Il ne se base essentiellement et uniquement, que sur le nombre de ses propres électeurs. Non pas sur l'ensemble du nombre des électeurs de ses opposants des autres partis politiques cumulé. Le défunt président Béji Caïd Essebsi, l'avait bien compris en 2014, lorsqu'il a appelé les autres partis politiques à "voter utile" pour son parti Nida Tounes, contre le parti d'Ennahdha. Il n'a pas appelé à adhérer à son parti Nida Tounes, pour le rendre plus fort que le parti d'Ennahdha. D'ailleurs, c'est pour cela que le parti Nida Tounes s'est écroulé par la suite, comme un château de cartes avec une rapidité étonnante. C'est parce que Nida Tounes n'a jamais possédé de vrais Adeptes, hormis ceux de la famille Caïd Essebsi et compagnies. Un phénomène dont souffrent jusqu'à aujourd'hui tous les autres partis politiques tunisiens, qui n'ont pas encore compris la règle du jeu démocratique. Au lieu de travailler, de créer, d'inventer et de préparer des projets de lois, bon gré mal gré, à l'image de ce que fait le parti d'Al-Karama de Seifeddine Makhlouf, tous les autres partis continuent à perdre leur temps, leur énergie et leurs électeurs, à ne faire que dénigrer et qu'attaquer la réussite d'Ennahdha.
La Tunisie démocratique n'a pas besoin de cumuler de l'hostilité, de la jalousie et de la haine contre le parti d'Ennahdha. La démocratie tunisienne a besoin de la création d'un autre vrai grand parti politique, qui comportera de politiciens honnêtes et crédibles, capables d'élaborer des programmes et des projets de lois qui feront avancer le pays. La démocratie tunisienne a besoin de créer un autre grand parti politique, qui ferait un équilibre sérieux avec le parti d'Ennahdh, afin qu'on ait au moins deux grands partis politiques en Tunisie, utiles à toute éventualité de changement, à l'image de ce qui est d'usage chez les autres vraies démocraties de ce monde. Nous n'avons vraiment pas besoin d'un parti d'Ennahdha contre tous les autres partis politiques de la Tunisie, ni des autres partis politiques de la Tunisie, tous réunis contre le parti d'Ennahdha. Un tel esprit maladivement criminel, n'appartient à aucune vraie démocratie de ce monde. On ne construit jamais en détruisant. On ne construit qu'en travaillant, qu'en rénovant et qu'on élaborant.
Sûrement pas avec de tels esprits malades comme le tien, qui veux défier qu'il y a plus d'opposants au parti d'Ennahdha, que d'Adhérents. Montre-nous un seul parti politique d'une seule vraie démocratie sur cette planète terre, qui a plus d'adhérents que d'opposants. Une utopie impossible à atteindre. Tu n'es bon qu'à défoncer les portes ouvertes. Rien dans la tête, mais beaucoup de mauvaise foi et de haine.
Allah yostir Tounes mine amthalik !!!
Angel
@BN censure quand on vous critique?
a posté le 01-03-2021 à 20:18
BN expliquez moi pourquoi mon post a été censuré, il reprenait certains points développés par d'autres.
Il était très critique envers SBH il est vrai mais que voulez-vous, je déteste la mauvaise foi !
Khazri Mongi
Ennahdha est faible t
a posté le 01-03-2021 à 17:52
La preuve numéro 1 est l'échec fatal et par KO au parlement du gouvernement proposé par "Ennahdha" de Habib Jemli(2)les islamistes ont utilisé la première fois la démocratie pour instaurer El Khilafa errachida essadissa comme l'a annoncé Hamadi Jbali(3)ce rassemblement qu, un club de football peut le faire n'ajoute rien aux 54 députés qu'ils ont au parlement
Abdou
Declin de presse avec Sofiéne
a posté le 01-03-2021 à 15:28
Sofiene ben Hmida comme d'habitude ne qualifie de valeureux que ce que lui ressemble. Une telle analyse rend le travail de presse définitement incredible aux yeux des lecteurs
Fatma
Bravo KS !
a posté le 01-03-2021 à 14:44
Bravo Président ! N'ayez confiance en personne d'autre que notre Armée fidèle à notre peuple, et toujours aux côtés des pauvres tunisiens volés et escroqués par la mafia islamocorrompue !

Plutôt que de permettre la main mise de Gourouchichi sur ce don de vaccins pour le détourner comme à leurs habitudes, votre choix de l'Armée neutre ne peut que nous prouver encore et encore que vous êtes le président honnête et intègre sur lequel le peuple appauvrit par la mafia peut compter..
Foncer Président! Nous validons ! Et nous sommes derrière vous et derrière notre Armée unis comme les doigts de "la main de Fatma" !
Vive KS Président et vive notre Armée !
Dégagez les magouilleurs corrompus !
"Le peuple veut " .... le peule l'aura !
Raja Skandrani
Pauvre journalisme tunisien
a posté le 01-03-2021 à 12:51
Maintenant que TU AS jaugé tes forces et montré TA CAPACIT'? d'investir dans l'écriture, y a-t-il moyen de revenir à une démarche politique raisonnable et à un comportement responsable capable de sortir le pays de la MALADIE DE SON JOURNALISME?
Chroniqueurs, vous êtes devenus tous chroniqueurs. Faites votre travail de journalisme bon sang, et apporter des preuves sur çe que vous avancez. Savoir écrire un texte ne veux pas dire être journaliste. C'est un métier et il faut savoir lui faire honneur. Honte à TOI.
Srettop
Normalisation.
a posté le 01-03-2021 à 12:45
Donc, à part le harcèlement de journalistes, Ennahdha et le PDL c'est bonnet blanc et blanc bonnet ?
Puisqu'il est beaucoup question de normalisation en ce moment, en voici une désastreuse pour la Tunisie : celle de l'Islamisme par ce journaliste.
Koura
Destour akwè mén èmkhahom.
a posté le 01-03-2021 à 08:51
Ces politiques ont du mal à réaliser qu'un litige puisse survenir entre les têtes du pouvoir et ce partant,recourir à l'arbitrage d'une Cour Constitutionnelle;
Ce que l'on vit aujourd'hui eût passé inaperçu et réglé dans la soirée et on serait passé à autre chose sans que l'EGO d'un tel ou un tel ne soit touché puisque cela fait partie des règles du jeu.
Ces politiques ont une Constitution akwa ménhom,akwa mén èmkhahom,akwa à leur Vécu...
Je les plains et je leur en veux en même temps:
Je les plains parce que, n'ayant jamais vécu hors de leur pays et n'ayant connu que le joug de la période Bourguibo-Benalienne,cette Cour Constitutionnelle,Institution régalienne par excellence et jouant son rôle dans les pays démocratiques,leur apparaît comme une notion abstraite dont ils ont du mal à en admettre son rôle sur le terrain;
Je leur en veux parce qu'ils confortent dans sa mégalomanie et son populisme,tel ou tel dirigeant,atteint par la griserie des cimes....
Léon
Tu sais ce qu'il te dit?
a posté le 01-03-2021 à 08:13
Tu sais ce qu'il te dit le PDL?

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Belloum Ahmed
Réflexion sur l'article de Sofien Ben Hamida
a posté le 01-03-2021 à 07:39
Sofiene Ben Hamida, dans votre article vous avez été formel en affirmant que des billets de banque ont été distribués aux participants au rassemblement à Sousse organisé par le PDL de Abir Moussi pour « les encourager à mettre plus de zèle dans leurs cris et leurs applaudissements ». Cette information a échappé aux médias qui n'en ont pas fait état sauf par vous. Pourriez-vous nous donner plus de détail sur cette assertion ? Car sait-on jamais, si cela s'avérait vrai des milliers de sympathisants du PDL pourraient en être ébranlés et se détourneraient de leur idole Abir Moussi. Ce qui comblerait de joie ses ennemis les plus farouches.
Forza
Peut-être aussi que les médias ont une animosité envers les nahdhaouis ?
a posté le 01-03-2021 à 07:37
Je trouve bien qu'Ennahdha s'est excusé pour quelques dépassements de ses organisateurs mais vu la taille et le nombre de manifestants, ça reste à mon avis minoritaire. Nos journalistes en Tunisie devraient aussi faire une auto critique. Mr. Bghouri, l'ex-président du syndicat des journalistes par exemple visite Damas pour défendre et faire l'éloges du dictateur sanguinaire et revient en Tunisie parler de démocratie et de la liberté de la presse, c'est schizophrène. Le syndicat des journalistes comme les autres syndicats de l'UGTT sont totalement contrôlés par la gauche et les mouvements de chauvinisme arabe. Ce n'est pas bizarre qu'ils ont aussi de l'animosité envers les supporteurs d'Ennadha qui leur rendent la monnaie.
Michel Hafayedh
Commenter l'article de Sofiene Ben Hamida
a posté le 01-03-2021 à 06:43
Mauvaise foi ou ignorance?
Egaler Rached Ghannouchi et Abir Moussi, c'est de la fausse équivalence. Un leader de parti est comme le chef d'entreprise ou le PDG d'une compagnie privée quottée en bourse. Vous voulez qu'il ou qu'elle délègue sa secrétaire pour parler de leur entreprise ou de leur compagnie aux médias ou aux investisseurs ou aux actionnaires. Prière d'arrêter ce misogyne narratif qu'Abir Moussi est la seule voix du PDL...
Houda Ben Amor
clairvoyance
a posté le 01-03-2021 à 06:27
soufiane est un bon journaliste et a l'habitude de se tenir aux faits,la je découvre qu'il a un parti pris,j'avoue que je suis déçue,vous direz c est mon probleme et c vrai, oui et non car au bout du compte je serai une simple lectrice de moins au sens comptable mais non,au delà du côté comptable et rationnel ,y'a le cote emotionnel et IDEALEMENT le deux se rejoignent pour former la crédibilité d'un journaliste et AH est combien la crédibilité constitue le toison d'or des journalistes,c'est tellement précieux et combien on vous croit et au pire on vous aime,parce que vous êtes notre fenêtre sur le monde,parce que dans ce monde fou ou y'a des millions d'info a la seconde,on veut être rassuré qu'il y a des professionnels qui font le tri,et les journalistes peuvent faire la difference, et la formule magique...TENEZ VOUX AUX FAITS
Raya Bennaji
Petit commentaire de satisfaction
a posté le 01-03-2021 à 06:12
Excellent Sofiane Ben Hamida. Ne regardant plus la télé, je ne le voyais plus ni ne l'ecoutais... Là, je suis contente de le retrouver, lucide et mesuré... une vision intelligente et globale des choses...
'?a fait du bien
Moi
Même
a posté le 01-03-2021 à 00:17
J'étais au café de Paris ils m'ont pas payer mes bières comme souhaité. Dommage a la prochaine manif all inclusive.
Abir
@tounsia2
a posté le 28-02-2021 à 23:09
Monsieur le journaliste n'a pas critiqué madame mais il a accusé le PDL , c'est là , l'indignation ! Critiquer , il est libre mais accuser , il doit donner des preuves concrètes comme le cas chez ennahda
ambh
ça devient une lubie chez vous!
a posté le 28-02-2021 à 22:00
Vous me décevez de plus en plus et je cherche toujours à savoir l'origine de cette lubie qui vous hante depuis un moment. Vous ne pouvez pas vous empêcher de mêler Abir à tout et à l'accuser pour tout le malheur du monde. Ce que je constate en attendant, c'est que pendant que vous faites vos chroniques avec Chakib Derwiche, copain-copain (un frère musulman notoire), Abir se bat au moins pour vous malgré votre ingratitude ou votre gratitude pour d'autres moins patriotes qu'elle!
Candide né
Les gauchistes reduits en peau de chagr
a posté le 28-02-2021 à 21:54
Je trouve injuste qu'une poignet de gauchistes soit obligée de défiler dans l'anonymat et dans la rue!!
Ces gauchistes de moins en moins nombreux pouvaient se réunir dans une cabine téléphonique,manque de pot,les cabines n'existent plus!
Pour faire parler d'eux leur journaliste dénigre éhontément la magnifique patriote Abir Moussi.Et sans vergogne il(s)cherche à récupérer un peu de lumière dans son sillage !!!
SBH;censure-moi comme la dernière fois!
tounsia2
Entièrement d'accord
a posté le 28-02-2021 à 21:42
Il est temps pour les sympathisants de Mme de Abir Moussi de comprendre que, pour les raisons bien expliquées dans cette chronique, une large frange de Tunisiens dont je fais partie, ne font pas confiance au PDL. Alors, de grâce, arrêtez de vous attaquer aux personnes qui critiquent le PDL, car nous nous avons le droit de penser différemment, de faire d'autres choix politiques et de continuer à vivre ensemble dans la différence et dans le respect mutuel. Il est temps que cesse cette politique de « celui qui n'est pas avec moi est contre moi », révélatrice d'un état d'esprit archaïque qui refuse la différence et le changement.
La Tunisie a bel et bien changé depuis 2011, et ceux qui refusent ce changement ne pourront plus jamais la gouverner de nouveau, c'est du moins ce que je crois et je peux vous assurer que je ne suis pas la seule à le penser'?'
Welles
Critique ou calomnie
a posté le à 04:45
@ tounsia 2
La chronique ne pratique pas la critique mais la calomnie quand ce monsieur avance des accusations sans preuves .Qu'il m'apporte la preuve que les manifestants du PDL ont reçu chacun 50 dinars et je me range de son côté.
Rationnel
Prochaine vague de Covid dans les régions ou Nahdha est populaire
a posté le 28-02-2021 à 21:10
Ennahdha a loue des centaines de bus et autres moyens de transport pour faire réussir cette manifestation sans buts, objectifs ou raisons. On va connaître dans deux a trois semaines les villes et les régions ou Ennahdha est encore populaire. Les sondages indique que ce mouvement est surtout populaire au sud et la prochaine vague de l'epidemie va le confirmer.
On apprend qu'un pays du Golfe a envoyé quelques milliers de doses du vaccins contre le Covid qui ont été vite distribue sur des politiciens influents. Les chefs d'Ennahdha ont eu leurs vaccins et ont expose leurs troupeaux a l'epidemie.
Gg
Ce qui pose probleme
a posté le 28-02-2021 à 20:52
"Ce qui pose problème", comme vous dites, c'est que vous soyez incapable de choisir votre camp. Comme la plupart des politiciens et journalistes indécis, vous êtes prêt à retourner votre veste à tout instant, selon que le vent soufflera d'ici ou là.
C'est un vrai problème, en effet!

D'autre part, je doute fort que Madame Moussi ait pu disposer du quart de la moitie de ce qu'a eu votre champion du moment!
Abir
@ABIR MOUSSI
a posté le 28-02-2021 à 20:46
ABIR sera le 07 mars à Béjà, à l'occasion, j'ai trouvé un titre musical: fi Béja allah allah,fi Béjà thawert ettanwuir fi 9loubna wajaja allah allah ! Bon vent
Mon.
à taw tchoufou
a posté le 28-02-2021 à 20:33
bravo pour avoir bien analysé le comportement injuste et "allergique" à Abir Moussi. Je n'ai rien à ajouter.
Lecteur
Article bidon
a posté le 28-02-2021 à 20:25
Un article bidon. Vous pensez gagner votre vie honnêtement ? Eh bien bon vent.
Abir
Ya Soufiene, soyez cohérent
a posté le 28-02-2021 à 20:18
Tant que vous êtes,vous pouvez m'accuser,en tant que supporter de PDL et de ABIR MOUSSI et résidente en dehors du mon pays, que je suis payée pour commenter contre la secte ou autre ?! Non ya soufiene,à part les kwanjias qui n'ont pas du coeur et de la patriotisme et qui ne sont que des mercenaires et ne font rien pour rien, les vrais watanynes sacrifient tout et même leur vie pour la Tunisie et pour le bien de leurs enfants et arrières enfants, en plus que ça et ce ne pas secret pour personne à par les haineux comme vous, ABIR MOUSSI,n'a jamais menti et depuis 10 ans, et en aucune fois,alors que les autres ,il ne parlent pas mais ils mentent! ABIR aime son pays à mourir,la preuve, elle n'a pas une vie facile ,elle pourrait être tranquille dans son salon, avec son mari et ses enfants,plus un haut poste oui un haut poste wa tzid tedallel, elle est compétente en tout, mais elle a choisie le chemin le plus difficile parce qu'elle a avancé l'intérêt du pays contre ses intérêts! Bon il ya beaucoup à dire mais je m'arrête là, ABIR,n'a pas besoin de ma pub ! Rabi iwafa9ha et son parti
Fares
@abir
a posté le à 22:49
Je suis d'accord avec vous, globalement. Sauf que, Abir Moussi devrait vraiment faire plus pour nous convaincre de ses compétences. Pour qu'un vote pour Abir Moussi, soit un vote pour Abir Moussi et pas juste un vote anti-khwanjias. Avec un peu plus d'humilité et de travail sur elle même elle pourra avoir encore plus de sympathisants. Combattre les Khwanjias c'est bien, mais les combattre tout en se souciant du sort du tunisien moyen, c'est encore mieux. Aussi, il ne faut jamais signer un chèque à blanc à n'importe quel politicien. On essaie de combattre le fanatisme religieux, mais nous ne devons pas non plus tomber dans un fanatisme partisan ou le culte des personnes. Personne n'est parfait et il faut savoir critiquer les politiciens qu'on supporte lorsqu'ils s'écartent du chemin qu'on croit droit.
Tunisino
Réponses
a posté le 28-02-2021 à 19:47
1. A l'intitulé de l 'article: Rien sauf plus de dégâts aux tunisiens et à la Tunisie.
2. A l'article: Il semble que SBH est toujours fidèle à sa sympathie avec la gauche, le centre et la droite sont alors mauvais. La sympathie est un droit mais elle n'a aucun sens si elle n'est pas critique.
takilas
Non ya si soufiene
a posté le 28-02-2021 à 19:33
Les partisans du PDL ( qui se comptent par millions) et dont ceux sont allés spontanément, à Sousse, par militantisme, sans contrepartie ni collation ni argent; ceux qui sont venus sont venus de leur propre gré et parce quils insistaient à y ami et mais qu'ils n'ont pas les moyens pour participer à cette réunion de valeur mais non pas d'être à Sousse pour agresser et violenter les gens, mais pour exprimer leur désarroi et leur peine à voir la Tunisie degringmer justement à cause de cette nahdha la destructice.
Donc votre comparaison est indigne de quelqu'un qui prétend être journaliste expérimenté et connaisseur mais d'un peureux et lèche-bottes.
aldo
==== APR'?S ====
a posté le 28-02-2021 à 19:31
Il faut qu'ils réfléchissent pour eux et SURTOUT Pour leurs ENFANTS ! sans bouée TUNIIENNE ( les chefs de merde ) .
jilani
Tout à fait d'accord Islamistes = PDL
a posté le 28-02-2021 à 19:16
D'ailleurs ennahdha est conseillée par ghariani ancien du rcd bien familier de ces méthodes et abir moussi est éduquée dans ce milieu de privilèges et de culte de la personnalité "benli makifou had" . Les résultats seront les mêmes vol privilèges copinage régionalisme corruption asservissement des citoyens limitation des libertés ... Et tant que les tunisiens votent pour ces partis ils resteront dans la et la décadence.
Fares
Et l'alternative est?
a posté le 28-02-2021 à 18:43
Depuis plusieurs années Abir Moussi était dénigrée en tant que Zelma. Nous avons voté pour BCE et 2014 en espérant déloger ces mafieux islamistes, trahison. Rebelote en 2019, des dizaines de milliers de votes qui étaient sensés être destinés au PDL se sont réorientés vers cette crapule de Karoui.

Moussi à préservé ses convictions depuis 2011, le peuple ne votera pas pour les plus competents parce qu'ils n'y en a pas, mais pour ceux qui sont intègres comme Moussi et comme KS.

Donc cette attitude de je rejette tout et je n'ai pas à choisir entre la peste et le choléra ne mènera à rien. Des fois, dans la vie, il faut savoir choisir justement entre la peste et le choléra.
TAW TCHOUFOU
OBSESSION ET IDEE FIXE !
a posté le 28-02-2021 à 18:15
Et c'est reparti !
A chaque fois qu' Ennahdha dit quelque chose , fait quelque chose , décide quelque chose , eh bien il faut que notre " Ben Hamida national " fasse le parallèle avec le PDL , ou bien trouve un dénominateur commun , avant de les mettre les deux dans le même sac !
Pourquoi ?
Eh bien cela relève du mystère !
Beaucoup pensent qu'il s'agit d'une " allergie " ..... que voulez-vous , certains sont allergiques à la poussière de maison , d'autres sont allergiques aux pollens , mais dans ce cas , on consulte un allergologue et on se fait traiter et suivre !
De toute évidence , notre ami Sofiène , n'a pas encore consulté et ne veut apparemment pas se faire soigner , et c'est un tort , car on voit bien qu'il se fait du mal !
Je n'ai pas connaissance ( et pourtant je lis la presse ) , que le PDL pendant toute une semaine a appelé ses sympathisants à affluer sur Sousse , ni que sa présidente ou ses cadres ne soient passé sur plusieurs chaines à insister sur la mobilisation , ni qu'il y a eu des demandes de locations pour des trains ou autres , ni ni ni ..... !
Qu' Ennahdha l'ai fait , c'est un fait , et eux-mêmes ne s'en cachaient pas ( Bhiri à la radio disait que c'est un devoir national , Ghannouchi également , etc .... ) , mais où donc Sofiène a vu des cadres du PDL faire la même chose ?
Nul ne le sait , sauf lui !
Pourtant , s'il fallait une comparaison , le même jour se déroulait une autre manifestation , celle de Hama Hammami , alors pourquoi n'avoir pas couvert aussi son déroulement et établit un parallèle ( est-ce que Hama a distribué des biscuits et des billets ? y a-t-il eu des bus ? des baffes et des gnons distribués aux journalistes en guise de bienvenue ? ).
Nous ne le saurons jamais !
Portez-vous bien Mr Ben Hamida , et rappelez-vous qu'on peut guérir si on se soigne tôt !
Khadija
Si Ennahdha pourra faire sortir des manifestations à répétition
a posté le 28-02-2021 à 18:14
A ce moment là ils pourront démontrer leur représentativité sinon c'est du monnayage pur et simple et à ce moment là ils ne pourront qu'avoir les voies qu'ils monnayer aux élections futures
MATS
Analyse superficielle et décevante
a posté le 28-02-2021 à 18:01
Votre analyse est très superficielle, elle manque de beaucoup d'objectivités ... son but est de nuire au PDL ... un travaille indigne d'un journaliste aussi expérimenté comme vous ... vous nous décevez !!!!
Ftouh
le Corona et les manifs chocotoms
a posté le 28-02-2021 à 17:56
Le comble:
Ceci searait vrai une fois qu' on aura deniché quelques individus qui auraient participés aux 2 manifestations...on aurait rigolé un coup..
La citoyenneté est devaluée.
Par ailleurs, du moment que le transport , les cassecroutes et autres chocotoms sont payés ..who cares then. ..surtout s' il y a petit billet en sus !!
Cela peut tenter beaucoup de nos chomeurs.

Cela fera du tourisme gratos pour ceux qui cherchent les petites opportunités ( faute de mieux).

Le Corona sera aussi content ..et aura helas de beaux jours encore ..en contaminant les regions censées etre isolées ..et ou on ne doit y penetrer qu' apres presentation d' un presumé sesame.

Alors le ministere de la Santé se fatigue pour rien...
Nos juristes auraient du denicher une faille dans la loi et interdire toutes ces manifestations..Sinon a quoi bon interdire , le foot, ..etc..
Ce genre de manifs , en ces temps ci...est immoral et dangereux..mais on preche dans le desert
observator
La manipulation des medias
a posté le 28-02-2021 à 17:19
Mr Ben Hmida essaye maladroitement de mettre à égalité Enahdha et le Pdl. Il veut nous faire comprendre qu'il y a deux forces politiques aujourdhui d'égale importance.
C'est faux et je ne suis pas nahthaoui, , et tout le monde l'a constaté hier, tout simplement, Enahdha est le plus important parti dans ce pays pour le moment à tout point de vue.
Mr Ven Hmida est le premier
à dire que le PDL avait rassemblé des dizaines de milliers de manifestants à Sousse.
Aucun des médias pros PDL n'a donné ce chiffre auparavant.
Mr Ben Hmida le seul à avoir eu un compteur.
Certains proches du PDL avaient parler de 5000 milles pour les plus voir deux mille.
De là à parler de dizaines de milliers il n y a que Mr Ben Hmida, coutumier du fait, pour affirmer cela. Il y a quelques jours sur radio IFM il affirmait que les députés d'Enahdha et d'Alkarama sont des terroristes.
Hier Enahdha tout seul a fait démentir les sondages bidons de Sigma et d'Emrhod. Un sondage plus grandeur nature que ceux de ces instituts bidons.
Plus les médias de la honte manipulent l'opinion publique plus cette dernière se rend compte de leurs mensonges.
Continuez Mr Ben Hmida. De toute façon vous ne pouvez pas faire autrement. Vous n'avez pas le choix étant donné la voie que vous suivez.
L'argent dépensé lors des manifestation sert à aider la roue économique à tourner un peu mieux et donc injecter dans ce circuit.
Cela permet aux Louagistes , loueurs de bus, vendeurs de sandwichs....de drapeaux et autres des gadgets de faire un peu de chiffre d'affaires pour gagner leurs croûtes par ces temps durs.
Mr Ben Hmida ferait mieux de s'intéresser au port de Sousse par exemple où la mafia locale importe des produits empoisonnés pour les tunisiens contre des milliards en devises et détruisent notre agriculture par exemple.
Une faillite totale de ces mercenaires du journalisme.
Larry
ARTICLE MINABLE
a posté le 28-02-2021 à 17:17
Je vous propose un pari !.....
Organisez une manifestation " anti-nahdha " ..... Vous aurez plus de 200 000 personnes (voire beaucoup plus) dans les rues de Tunis sans bus et sans argent de poche pour les manifestants....
Prenez le pari si vous êtes digne de votre commentaire ?....
mohmed bounaouara
je complète la dernière phrase de l'article
a posté le 28-02-2021 à 17:10
tout comme les journalistes tunisiens d'ailleurs
DHEJ
Qui sont les comptables de ce parti? Où est la cour des comptes ?
a posté le 28-02-2021 à 17:08
. 26 - Les états financiers du parti politique sont soumis à un audit annuel. Le contrôle des comptes des
partis politiques est effectué sur la base de normes fixées par l'ordre des experts comptables de Tunisie.
Le parti dont les ressources annuelles ne dépassent pas un million (1.000.000) de dinars doit désigner UN COMMISSAIRE AUX COMPTES choisi parmi les experts comptables inscrits au tableau de l'ordre des experts
comptables de Tunisie ou inscrits au tableau de la compagnie des comptables de Tunisie à la sous- section des « techniciens en comptabilité ».

Les partis dont les ressources annuelles dépassent un million (1.000.000) de dinars doivent choisir deux commissaires aux comptes parmi les experts comptables inscrits au tableau de l'ordre des experts comptables de Tunisie.
momo
Vous devez des excuses aux tunisiens.
a posté le 28-02-2021 à 17:02
Je pense M° Sofienne que vous vous trempez encore une fois, rappelez vous que vous disiez quand vous étiez chez Nesma TV,dans le but de convaincre le peuple tunisien que l'après Ben Ali ,la Tunisie sera radieuse et meilleure ,donc vous devez des excuses à ceux qui vous ont crus .
Abir
@Tout contribuable doit porter plainte
a posté le 28-02-2021 à 16:59
J'appelle à la société civile et le contribuable, de porter plainte contre ennahda et tout ce qui se permettre de gaspiller l'argent de droit publique pour l'intérêt du pouvoir! Monsieur soufiene,allez portez plainte contre qui paye les manifestants pour son déplacement et comme on dit: idha kan ennwa7 bitolba lè tar7am men mèt! C'est grave de mentir rien que pour exprimer sa haine et surtout quand ça vient d'un journaliste
Amaricano
Une fois de plus!
a posté le 28-02-2021 à 16:44
Nous savons que vous ne portez pas Abir Moussi et le Pdl dans votre c'?ur. En tant que citoyen lambda c'est votre droit, mais un journaliste indépendant ne devrait pas propager des mensonges et des contre-verités. La déontologie journalistique exige des investigations et des preuves avant toute publication.
Merci d'en tenir compte dans vos prochains articles.
The Mirror
Ghannouchi aux tunisiens : Ennahdha restera au Pouvoir, par la Démocratie ou par les Armes
a posté le 28-02-2021 à 16:42
La manif organisée par Ennahdha ce samedi 27 février 2021, porte un message frustrant, qu'il faut prendre au sérieux.

Ghannouchi a voulu dire aux tunisiens ceci :

Tunisiens, cette fois-ci, j'ai distribué des drapeaux aux manifestants. Ils ont chanté, ils ont dansé et ils ont fait la fête ; ça, c'est la méthode occidentale.
Mais attention, la prochaine fois, ces manifestants seront beaucoup mieux payés, et donc beaucoup plus nombreux. Ils n'auront plus des drapeaux à la main, mais, des ARMES. Ils vont tuer, ils vont égorger, ils feront couler du sang ; ça, c'est la méthode Taliban.
à vous de choisir tunisiens.
Welles
Je retourne ma veste
a posté le 28-02-2021 à 16:34
Ce chroniqueur es d'une mauvaise foi incroyable. Pourquoi cherche-t-il maintenant à associer le parti destourien et le parti islamiste. Comment peut-il vérifier que la manifestation à Sousse est organisée avec des manifestants payés . Je me rappelle qu'il était un fervent soutien pour Madame Moussi alors pourquoi ce retournement de veste va savoir Charles.
Amaricano
Encore une fois de plus.
a posté le 28-02-2021 à 16:28
Nous savons ,bien que vous ne portez pas Abir, ni le pdl dans votre c'?ur, et vous avez un ancien règlement de compte avec elle. Vous pouvez vous exprimer en tant que citoyen lambda et non en tant qu'un journaliste indépendant.
La déontologie du journalisme ne permet pas le mensonge et les contre-verités
Vos comparaisons sont bidon . Elles sont basées sur aucune vérification et preuves.
Si vous détestez Abir, arrêtez de parler d'elle en vous mettant des habits de journaliste.
Abir
@Soufienne
a posté le 28-02-2021 à 16:26
Soit vous portez des preuves que le PDL a payé ses supporters pour venir au rassemblement du 21 février ou autres,soit, allez vous faire soigner de votre haine envers le PDL! mettre les kwanjias dans le même panier que le PDL, vous n'êtes pas un journaliste juste et honnête! Où sont les photos et les témoignages que vous avez récolté comme preuve contre le PDL, entrain de payer un supporter ou un bus ! J'aimerais bien savoir en tant que supporter de PDL merci ! wallah mè te7chmou
Lecteur
Médiocre
a posté le 28-02-2021 à 16:07
Analyse médiocre et trop simpliste. La comparaison PDL- Ennahdha est biaisée. Une seule variable de comparaison: le comportement des deux dirigeants ( Ghannouchi vs Avoir).
La sortie de Hammami avec ses militants montre une gauche qui n'a pas fait son auto-critique. Cette gauche oubli vite qu'elle est aussi responsable que les islamistes (Frères) de l'assemblée constituante et l'avènement de la constitution de 2014 qui est la source de tous les malheurs actuels du pays.
Le dialogue et les compromis ne résoudront rien. La seule solution est que la rue impose un référendum pour une troisième République tolérante et ouverte (
Il vaut mieux arrêter
DHEJ
Tous frais payés ?!
a posté le 28-02-2021 à 15:59
Or l'article. 18 du décret-loi surles partispolitiquesest clair:

- Il est interdit à tout parti politique d'octroyer des avantages quelconques en numéraire ou en nature au profit des citoyens et citoyennes.


Alors cet article est une calomnie si l'auteur ne présente pas des preuves au secrétaire général du gouvernement.
Xavier
Une comparaison absurde
a posté le 28-02-2021 à 15:45
'?tonnant cet article, absurde cette comparaison entre deux manifestations. En bref D'?CEVANT.