alexametrics
Dernières news

Un étudiant en journalisme comparait devant le Procureur à cause d’un statut Facebook

Temps de lecture : 1 min
Un étudiant en journalisme comparait devant le Procureur à cause d’un statut Facebook
 
Chaker Jahmi, étudiant en journalisme, comparaitra demain devant le procureur de la République du Tribunal de Grombalia à cause d’un statut publié sur sa page personnelle Facebook dans lequel il critique le maire de Fondouk Jedid (Gouvernorat de Nabeul). 
Néji Bghouri, président du syndicat des journalistes (SNJT) a annoncé aujourd’hui, mardi 19 mai, que le syndicat a commis un avocat pour défendre l’étudiant. 
D’après Néji Bghouri, la mère de l’étudiant explique que son fils a été contacté, avant sa convocation, et appelé à retirer ses publications sous peine d’être jeté en prison s’il refuse.
 
Le président du syndicat des journalistes a dénoncé « le danger de ces méthodes visant à porter atteinte à la liberté d’expression et à faire taire les critiques ». 
 
S.T

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

Messaoud
| 19-05-2020 21:04
En parcourant un peu les sites je découvre que ce maire est hais et joue les bandits.Quant à son parti politique smle silence est plus qu'étrange.

Messaoud
| 19-05-2020 20:58
Voilà encore une fois une atteinte à la liberté d'expression comme par hasard de la part des islamistes. .Toujours les mêmes. Même au temps de Ben Ali les maires faisaient l'objet de critiques sans être sanctionnés. Alors pourquoi avoir fait la révolution si notre liberté d'expression est réduite et que les voleurs sont aussi nombreux. Le Tunistan pointe à l'horizon. Cette méthode d'arriver d'une soit-disons manière démocratique à été celle de Hitler. Ce journaliste est un prisonnier politique.

Welles
| 19-05-2020 20:27
Voilà leur objectif ; un régime Islamiste totalitaire oû les frérots font main basse sur la richesse du pays

Jawhar
| 19-05-2020 19:41
Sans mentionner le statut en cause l'incident ne peut pas être qualifié de choquant et vitre article n'a aucun sens !
Si par exp le statut incite à la haine, à la guerre ou au terrorisme... c'est normal qu'il soit convoqué.

aldo
| 19-05-2020 19:21
la seule qui les résistent c'est ECHHAAB et L'ARMEE , sinon ils ont doublés les services de l 'état pour contrôler

mansour
| 19-05-2020 19:16
pour s'en prendre à Mr Chaker Jahmi, étudiant en journalisme et à la liberté d'expression, la liberté et démocratie une fois avoir prit les rennes du pouvoir
Merci au soutien sans faille du président du syndicat des journalistes Mr Néji Bghouri

Mansour Lahyani
| 19-05-2020 19:08
Critiquer un maire ? Un maire ! Comment a-t-il osé ? Ce jeune inconscient ne doit pas seulement "comparaître devant le procureur", comme le dit sottement cet article : il doit être flagellé, et en public de préférence ! Où allons-nous, si on pouvait désormais critiquer un maire sans en payer un lourd tribut !

aldo
| 19-05-2020 19:02
pour qu'ils restent à leur aise ----- ASSBOULOU BOUH ----- SIIB ALIK EDBACK ----- LKARITH LAHRICH pour bientôt .

Ghazi
| 19-05-2020 18:56
Dans beaucoup de mes commentaires LES SOUS-MARINS.

Des membres et/ou des employé(es) de la secte, qui agissent selon les directives du temple de Montplaisir et leur 6 généraux.
Ces membres et/ou ces employé(es) sont incrustés partout pour servir de BRAS à la secte en cas de besoin, n'oubliez pas A CE JOUR la police parallèle de la secte existe toujours. Son rôle principale avant d'agir est intimider.

A lire aussi

Le PDL a rendu public, un communiqué, ce vendredi 25 septembre 2020, annonçant qu’il a déposé, au

25/09/2020 23:12
0

Le président de la République, Kaïs Saïed a effectué, ce vendredi 25 septembre 2020, une visite à

25/09/2020 21:54
0

Cet établissement de soins provisoire a une capacité de 84 lits

25/09/2020 20:58
0