alexametrics
lundi 25 octobre 2021
Heure de Tunis : 15:24
Dernières news
Un avocat algérien empêché de plaider dans l’affaire des frères Karoui
02/09/2021 | 19:26
1 min
Un avocat algérien empêché de plaider dans l’affaire des frères Karoui

 

L’ordre des avocats de Tébessa, en Algérie, a empêché la candidature d’un avocat bénévole qui voulait plaider dans l’affaire de Nabil Karoui et Ghazi Karoui, a indiqué le président du Barreau de la région Mohamed Boudiar, à la radio algérienne « Radio M ».

 

Selon M. Boudiar, la sensibilité de l’affaire impliquant les frères Karoui, et sa nature politique et internationale, dépasse la juridiction de la Cour de Tébessa.

« Si les frères Karoui sont poursuivis, sous l’inculpation d’entrée sur le territoire algérien illégalement, ils seront automatiquement incarcérés. Mais si les autorités judiciaires tunisiennes exigent une citation à comparaître et une extradition, l’Algérie la mettra en œuvre sur la base de l’accord de coopération. Dans le cas contraire, ils resteront en prison jusqu’à l’achèvement de leur peine décidée par la justice » a-t-il conclu.

 

Rappelons que le fondateur de Qalb Tounes, Nabil Karoui, a été arrêté, dimanche, en Algérie. Les médias algériens soutiennent qu’il a été échangé contre le réfugié politique Slimane Bouhafs.

Le député Ghazi Karoui a été arrêté par les autorités algériennes en même temps que son frère. Ils ont été arrêtés à Tébessa près des frontières tunisiennes. Ils se trouvaient dans un appartement situé au centre-ville. D’après les sources algériennes, les Karoui ont passé les frontières clandestinement.

 

M.B.Z

 

 

 

 

 

 

 

02/09/2021 | 19:26
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Boomerang
Tactical Vision
a posté le 03-09-2021 à 09:09
Bouhafs a été poursuivi et condamné il y a des années dans une affaire d'intelligence avec un pays ennemi à l'Algérie.

Sa prétendue conversion au protestantisme évangélique après une rencontre avec un prêtre catholique (!) est une vaste fumisterie, une légende fabriquée avec ses mandants.

Une légende juste assez bien ficelée pour passer les mailles du filet de UNHCR, qui est une organisation qui distribue le statut de réfugié comme des pains au chocolat sans vérifications aucune. La preuve de leur incurie est en Europe avec des milliers de gens qui mentent sur leur age ou leur parcours sans être détecté par les bobos de UNHCR. En Suède un violeur de jeune filles multirécidiviste de 25 ans a été démasqué: il est arrivé comme réfugié, se faisait passer pour un mineur qui s'est enfuit de son pays car persécuté pour être homosexuel. L'UNHCR n'a vu que du feu et lui a donné une soit disant protection. Ses victimes suédoises n'ont bénéficié d'aucune protection lors de leur viol. Le visage de ce criminel fait la une des journaux pendant des semaines, et les médias blâment la religion musulmane, à qui profite le crime?


Revenons à Bouhafs: les véritables employeurs de Bouhafs se sont servi de la Tunisie comme point d'appui pour les actions de subversion du réseau auquel appartient ce faux dévot.
Une fois que la Tunisie a reçu les preuves de cette supercherie, elle devait décider entre une participation passive à un complot visant l'Algérie ou livrer Bouhafs.
KS a fait le bon choix. Un choix qui n'arrange pas les pays qui veulent massacrer la souveraineté de la Tunisie pour continuer à s'en servir comme base arrière de leurs actions de déstabilisation.
Ceux la même qui souhaitent un retour de Ghanouchi qui a pactisé avec eux................

Maintenant pour ce qui est des freres Karoui cela n'a rien a voir, et ils n'ont consulté personne avant de choisir leur timing de transit illégal.

Voila deux hommes d'affaires ayant eu a maille a partir avec la loi en Tunisie qui prennent l'Algérie pour une auberge espagnole, y rentrent sans passer de frontière, et pensent faire de même pour aller se réfugier au Maroc pays à partir duquel ils espéraient obtenir un changement de régime en leur faveur en Tunisie.

Les frères Karoui ont violé la loi algérienne en rentrant illégalement, et feront l'objet d'une enquête pour démanteler le réseau de trafiquants qui les a introduit sur le territoire national algérien illégalement avec l'intention de leur faire passer la frontière terrestre Ouest fermée à tout transit de voyageurs depuis 1994 ou la sécurité est renforcée par l'ANP depuis que la situation a empiré avec le Maroc. C'est très grave, il faut déterminer les complicités éventuelles.

Une fois cette étape franchie, les Karoui et leurs complices seront jugés, condamnés, puis purgeront leur peine. La justice tunisienne est libre d'activer les dispositions de l'accord de coopération judiciaire, qui sera appliqué conformément à la lettre et à l'esprit du texte.
.
L'histoire de l'échange entre Karoui et Bouhafs est un scénario hollywoodien fictif qui est sorti des mêmes laboratoires qui ont fabriqué le légende de Bouhafs, un agent subversif qui se fait passer pour une nonne.

En donnant crédit à cette farce, BN devient l'outil de ses services de renseignement étrangers mal intentionnés.

A bon entendeur, salut.
Lilia
Bang Bang, he shot me down!
a posté le 03-09-2021 à 03:14
Bonjour MPP,

En effet, suite au commentaire de Premiumwatcher qu'il m'a adressé sous l'article de Nizar Bahloul intitulé La takhmira du président Kaïs Saïed, j'ai tenu à lui envoyer une réponse, ce que j'ai fait à l'aube du 1er septembre. Après vérification vers la fin de l'après-midi, j'étais surprise de voir que ma réponse n'était pas encore affichée sous son commentaire. Je l'ai donc renvoyée à deux reprises, sans résultat! Et là, j'ai compris que vu le contenu de mes propos touchant à la ligne éditoriale de BN et à l'intégrité de ses pratiques, on a carrément décidé de me priver de mon droit fondamental, celui d'exprimer mon opinion et de participer à un échange, en tant que citoyenne, dans un débat politique concernant l'article en question, sans représailles. Cet abus de pouvoir enfreint également le droit du destinataire, Premiumwatche, de recevoir un retour de réponse.

Nos droits de défendre notre Patrie et combattre les atteintes au prestige de l'?tat, comme vous l'avez bien soulevé dans vos récents commentaires, sont maintenant bafoués et nos textes carrément censurés par un journal qui n'a pas cessé de crier démocratie depuis le 25 juillet 2021.

Le temps des paradoxes gravissimes nous envahis, hélas!

Lilia

Mêmepaspeur
Mais au fait. . .
a posté le 02-09-2021 à 21:30
Cet avocat qui, selon notre chère et irremplaçable BN qui n'exagère jamais les faits et en rend compte scrupuleusement. . . (un couple d'angelots passe pudiquement sans faire de bruit. . .), cet avocat qui voudrait donc plaider, mais "plaider" quoi au fait ?
N'est-ce pas aller plus vite que la zizique en voulant "plaider" et bénévolement en plus, quand il n'est même pas (encore) question de la tenue d'un procès en bonne et due forme ?
Peut-être même que cet avocaillon voulait en gesticulant ainsi, se faire un peu de pub gratuitement en se poussant du col et en "faisant la nique" à ses confrères en les prenant de vitesse, vu que "l'affaire" défraye la chronique comme on dit, au point de prendre le pas sur les nouvelles des chiens écrasés et des accidents de carrioles en région kabyle tranquille et sans excès de bile. . . ?
Disons alors que BN aura contribué "bénévolement" à nous faire connaître la bravoure de ce chevalier sans peur et sans reproche, défenseur "bénévole" de la veuve et de l'orphelin . . . et accessoirement, contribué elle-même (BN) à nous maintenir en haleine dans l'attente insupportable du dénouement de cette affaire tragi-comique digne d'une série "B" que passerait et repasserait jusqu'à plus soif, la chaîne Nessma, avec qui vous savez dans le premier rôle et qui vous savez encore dans le second rôle drôle. . .
MPP.
Lilia
Bang Bang, he shot me down!
a posté le à 03:22
Bonjour MPP,

En effet, suite au commentaire de Premiumwatcher qu'il m'a adressé sous l'article de Nizar Bahloul intitulé La takhmira du président Kaïs Saïed, j'ai tenu à lui envoyer une réponse, ce que j'ai fait à l'aube du 1er septembre. Après vérification vers la fin de l'après-midi, j'étais surprise de voir que ma réponse n'était pas encore affichée sous son commentaire. Je l'ai donc renvoyée à deux reprises, sans résultat! Et là, j'ai compris que vu le contenu de mes propos touchant à la ligne éditoriale de BN et à l'intégrité de ses pratiques, on a carrément décidé de me priver de mon droit fondamental, celui d'exprimer mon opinion et de participer à un échange, en tant que citoyenne, dans un débat politique concernant l'article en question, sans représailles. Cet abus de pouvoir enfreint également le droit du destinataire, Premiumwatche, de recevoir un retour de réponse.

Nos droits de défendre notre Patrie et combattre les atteintes au prestige de l'?tat, comme vous l'avez bien soulevé dans vos récents commentaires, sont maintenant bafoués et nos textes carrément censurés par un journal qui n'a pas cessé de crier démocratie depuis le 25 juillet 2021.

Le temps des paradoxes gravissimes nous envahis, hélas!

Lilia

Mêmepaspeur
@ Lilia
a posté le à 18:12
Tout à fait d'accord avec vous. . . certains thèmes sont en effet "tabou" ici. . .
Vous apprendrez au fur et à mesure à éviter d'en faire état, que vous ayez tort ou raison(*), "la cruella" de service et de "sévices" veille, elle a l'oeil et le mauvais (pour parodier l'expression "l'oeil et le bon").
Bien à vous. . .
MPP.
(*) Et même raison le plus souvent !
PS. "Cruella" = Anastasie
Mêmepaspeur
Où est la vérité ? Personne ne le sait
a posté le 02-09-2021 à 20:50
"Les médias algériens soutiennent qu'il a été échangé contre le réfugié politique Slimane Bouhafs"

De quel échange parle-t-on puisque les Karoui sont encore en Algétie ?
Si par extraordinaire, ces médias ont des preuves qu'ils en fassent état. . . sinon, please, qu'ils la ferment tous, y compris les médias tunisiens. . . en attendant une confirmation ou un démenti de toute cette histoire qui est capable, jusqu'à preuve du contraire, d'endormir un clébard sur sa crotte !
Mais va-t-on courir le risque de faire hurler dans le landernau et priver les journaleux de tous les pays de leur indispensable viatique et de leurs grains à moudre quotidiens ?
Qu'à l'odieux ne plaise, n'est-ce pas ?
MPP.

MPP.
EL OUAFFY Y
MIEUX SI L'AFFAIRE SERA CLASSEE COMME POLITIQUE
a posté le 02-09-2021 à 20:23
Comment des controversés me semble que Karaoui le grand bourgeois ne se considère pas comme un étranger sur le sol de Tebessa Algérie probablement il appartient à une Tribu qui abritée la région n"empêche pas que les formalités administratives seront prisent en charge
Le cas de Karaoui est un cas politique vue la responsabilité qui lui a été attribué dans son pays
Mieux si Monsieur Karaoui transférera une partie de son capital à Tebessa pour investir pour créer des emplois à des jeunes et c'est sa la création d'un entre aide Maghrebin
EL OUAFFY Y
MIEUX SI CLASSE CETTE AFFAIRE POLITIQUE .
a posté le 02-09-2021 à 20:21
Comment des controversés me semble que Karaoui le grand bourgeois ne se considère pas comme un étranger sur le sol de Tebessa Algérie probablement il appartient à une Tribu qui abritée la région n"empêche pas que les formalités administratives seront prisent en charge
Le cas de Karaoui est un cas politique vue la responsabilité qui lui a été attribué dans son pays
Mieux si Monsieur Karaoui transférera une partie de son capital à Tebessa pour investir pour créer des emplois à des jeunes et c'est sa la création d'un entre aide Maghrebin

Peut étre il est aucourant que des relations sanguns éxistent et il ne faut pas qu'il ne fait pas de distinction il y a Oulèd Si Yahia et Oulèd Yahya sans rentré dans les détailles .