alexametrics
Tribunes

Un affront à l'esprit même de la démocratie…

Un affront à l'esprit même de la démocratie…

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

momo
| 20-06-2019 18:23
Je ne peux pas comprendre les personnes de votre espèce qui se permette de traiter M° S'habou de nul ,d'ignare et j'en passe ,je pense que les sens des choses et de la mesure vous dépassent et surtout la valeur du respect pour une personne respectable comme beaucoup d'autre d'ailleurs.
Que M° S'habou fasse de la politique avec un grand P associé à une argumentation tout a fait convenable et bien structurée contrairement aux populistes qui utilisent ou bien la religions ou la précarité pour se faire une place au soleil ,il est à mon sens une vraie personne intègre et honnête.
Alors tout vos injures ,car il s'agit d'injures, à mon sens ils sont vraiment déplacés.

Léon
| 20-06-2019 12:25
Je salue en vous ces paroles justes. Monsieur Shabou vous vivez de l'intérieur ce que votre Ami Léon vit à l'internationale. Le plus malheureux et le seul reproche qui est à faire à Chahed, Jomaa and Co, c'est d'avoir permis aux tiers étrangers de les placer (*) de de leur dicter la voie à suivre, laissant de côté les volontés et les espérances du peuple tunisien. Ils ont menti au peuple sous l'ordre des atlantistes, et BCE l'a fait aussi. Ce que les atlantistes n'osent pas faire à leurs propres peuples de peur de représailles, ils le font en toute impunité pour notre peuple, via les Chahed, Jomaa and Co. Cela porte un nom: la Colonisation. Et celui qui met de l'eau dans la machine à moudre coloniale porte aussi un nom: Un traitre.
Je laisse à chacun d'estimer à sa juste valeur, l'intervention des pays et ses personnes qui saluent notre expérience "démocratique" (sic!). La déroute totale et voulue; gérée par l'adjonction d'argent sale dans les banques tunisiennes en est une preuve suffisante. Ceux-là mêmes qui ont salué la chute de Saddam et se sont employés à détruire la Libye, le Yemen, la Syrie et certainement la Tunisie. Ces gens qui saluent une Tunisie colonisée qui vit aujourd'hui comme une marionnette manipulée par les néo-conservateurs and Co.
Ces néo-conservateurs, appelés à juste titre "néo-cons" par le grand Michel Raimbaud, et qui ont ruiné le monde arabe pour que vive bénou Israïl, rayonnants au milieu des ruines arabes qu'il iront « sauver » en les colonisant.
Je m'adresse-là au peuple d'imbéciles manipulables: Tous ceux qui avaient applaudi le départ de Ben Ali sont des traitres et des lâches. Tous ceux qui avaient crié « dégage » sont des lâches, des ingrats et des traitres.
Les néo-cons vous ont ruiné par la main même de vos propres peuples qu'ils ont même utilisé pour faire le Djihad dans l'intérêt d'Israël.
Mon cher Shabou, lorsque j'entends parler le parterre de politiciens post-merdolutionnaires, ces cons-patriotes tunisiens, avides de démocratie et de liberté (qu'ils ont toujours eues et certainement bien plus que les autres pays arabes qui sont venus nous les apprendre en 2011), je n'ai qu'une envie; celle de dégueuler ou de leur foutre dans la gueule. Je me rends compte que même les plus chevronnés des prétendus politiciens post-merdolutionnaires, n'ont aucune conscience des enjeux géo-stratégiques, aucune conscience de l'état, Aucune conscience souverainiste; aucune conscience que la Tunisie n'a plus ses destinées en mains de par leur faute.
Ce crime qu'ils continuent à perpétrer envers le peuple tunisien en taisant des vérités vitales pour la souveraineté du pays et en obéissant à leurs "conseillers" atlantistes.

Prétention, suffisance, bêtise, nuisance, régionalisme, haines, "7osd", "7oqd", trahison à notre pays, et surtout ingratitude; telles sont les seules et uniques vertus de cette poussière d'individus.
Le peuple en paye aujourd'hui le lourd tribut. Il ne vit plus que des emprunts et de l'aumône. Le peuple de la mendicité devenu instruit et diplômé par le miracle bourguibien et benalien, n'est pas vertueux, mais des seulement instruit. Et l'instruction ne s'est jamais substituée aux têtes mal-faites et à la haine. Peut-être très peu.
Dieu n'aime pas l'ingratitude et les ingrats. Il les punit comme cela est dicté dans le verset 112 de la sourate des abeilles.
Par le suffrage universel, les peuples votent pour ceux qui leur ressemblent, et un peuple de mendiants dans l'âme, votera pour ceux qui ont fait de la mendicité une doctrine d'état, un projet économique.
Monsieur Shabou; homme de vertu, je vous invite à vous ranger derrière Abir et de ne pas contribuer à l'éparpillement de la famille destourienne qui n'a jamais eu autant besoin d'être réunie pour sauver le pays, à nouveau, de joug de la colonisation du 14 janvier maudit. Ce jour que les traitres ont qualifié de "vraie indépendance". Je les laisse estimer à juste titre l'indépendance financière et économique de leur pays suite au 14 maudit. Ne faites pas l'erreur qu'a faite un Kamel Morjane ou autre "faux" destourien.
Pour ne rien vous cacher, je n'ai jamais été destourien ni RCDiste. Je me suis senti fortement destourien lorsque les traitres quittaient sa barque; le 14 maudit. Peut-être suis-je la seule personne qui s'est inscrite de coeur dans les rangs du destour le 14 janvier 2011. Peut-être par instinct de sauvegarde de la souveraineté de mon pays.
L'Histoire ne gardera aucun nom: même pas celui des présidents; mais gardera la trace de l'action fédératrice des uns et des autres. Je ne sais pas si dans un siècle l'histoire gardera plus le nom de Bourguiba plutôt que celui de Hédi Nouira. Ma seule petite conviction; c'est qu'elle gardera très haut le nom de Ben Ali et celui de Mezri Haddad qui a dit sa vérité au peuple au moment où le renard atlantiste chantait au corbeaux tunisiens leurs grandeurs et leur justice. Pour savoir s'il s'agissait du Peuple ou d'une Horde, c'est très facile: Il suffit de voir le résultat de leur action. La ruine qu'elle a engendré. "La foule trahit souvent le Peuple" disait Victor Hugo. Cette foule que Mezri a appelé "Horde" à juste titre.

VIVE BEN ALI, A BAS LES TRAITRES;

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Microbio
| 20-06-2019 10:43
Quand on lui a demandé ce qu'il ferait avec l'Irak quand la guerre serait gagnée, George W. Bush a répondu:

"Nous allons diviser l'Irak en trois parties: Super, Super Plus et Diesel."

Trop tard
| 20-06-2019 07:53
vous êtes vraiment nul, vous rendez un très grand service au clan RG en demandant à YC de démissionner de son poste de Premier Ministre: Ennahdha ne rêve que de ça et j'espère que vous sachiez pourquoi.

Mais enfin, réfléchissez un tout petit peu, Si Shabou. C'est dans votre Intérêt et dans l'intérêt de la démocratie en Tunisie de garder YC Premier Ministre (sinon la fraude aux élections serait garantie, sans entrer dans les détails).

Mr. Shabou, faites travailler vos neurones intelligemment afin de ne pas faire de grosses conneries! Je ne vais pas vous faire un dessin afin que vous compreniez.

veritas
| 20-06-2019 06:30
Si Mr Shabou n'est pas parfait il a un minimum de sagesse que beaucoup leur fait défaut dont Bce et c'est bien malheureux.
La scène politique tunisienne manque d'hommes qui parlent et réfléchissent avec sagesse comme Mr Shabou ou Mr A Zbidi qui le plus apte a gouverner le pays .
Bravo Mr Shabou mais si vous voulez bien entraîner Mr Zbidi a se lancer dans la course présidentielle çà sera une bonne initiative de votre part pour assainir le climat politique et faire revenir la confiance aux tunisiens qui ont perdu confiance dans tout ces mahbouls présent dont Zakzouki l'agent turco qatari Marocain...ainsi que tout les mercenaires et traîtres ....
Bon vent ...

mansour
| 20-06-2019 00:34
et il faut remettre le pouvoir aux mains de Madame Abir Moussi et des patriotes indépendants pour rétablir et assurer la sécurité,le travail,l'ordre et la liberté républicaine

Abir
| 19-06-2019 22:00
Exactement, Youssef Chahed est fini politiquement , kaweret bih Ennahda comme elle a voulu et comme il est affamé pour le pouvoir qu'il ne mérite pas, rabi ratahna m'en charrou au plutôt lui et les kwanjias qui l'ont assassiné politiquement

A lire aussi

Régis Debray disait que la révolte est l’expression d’une colère alors que la révolution est une

13/07/2019 11:53
3

En cette fin de législature parlementaire mouvementée qui laisse un pays exsangue, un pouvoir

11/07/2019 15:42
27

Je dédie cet article à mon fils Hachem

07/07/2019 18:15
4

vos enfants sont vraiment dans un " moment

30/06/2019 10:53
4

Newsletter