alexametrics
lundi 06 décembre 2021
Heure de Tunis : 04:04
Tribunes
Tunis, un gigantesque cadavre pourrissant
15/10/2021 | 10:00
3 min
Tunis, un gigantesque cadavre pourrissant

 


Par Taoufik Ben Brik

 

Depuis le 25 juillet 2021, Tunis est devenu un gigantesque cadavre pourrissant dans lequel nous errons sans espoir, de débâcles électorales en renoncements citoyens.

 

La société civile est paralysée, les partis politiques sont considérés comme des pestiférés. Chacun vit reclus dans son cocon d’inquiétude. Nous sommes tous dépendants d’un modèle unique façonné par les milices nahdhaouies, celui d’un individu sans lien, sans fil, qui doit se gérer comme une épicerie. Chacun est soumis à la précarité, à la cherté de la vie, à la peur du chômage. Mais à part l’angoisse, qu’est-ce que le président Kaïs Saïed saurait nous vendre ?

 

Il se fait passer pour l’homme providentiel, alors que sa théologie du profit n’est rien d’autre qu’une vision tyrannique éliminant l’homme pour le compte du marché. Dans l’immense nuage de poussière du grand effondrement tunisien, de son involution conservatrice, de la pseudo-équité musulmane qui s’est imposée dans le pays, toute richesse, toute innovation, tout progrès ont été confisqués.

 

Après la débâcle éhontée d’Ennahdha et la victoire sans équivoque de Kaïs Saïed sur le terrain, il n’a pas fallu longtemps pour que la bête reprenne du poil de la bête.

 

La Dakhilia, autrement dit le ministère de l’Intérieur, redouble de férocité. Depuis la reprise en main du 25-Juillet, il ne se passe pas un jour sans que cette police fasse parler d’elle. Violations de domicile, chasses à l’homme, filatures, descentes. Dans des villes cadenassées, les policiers font la guerre aux manifestants.

 

La Direction centrale des renseignements généraux est pratiquement la seule direction qui n’a pas été inquiétée par Kaïs Saïed. Il a ainsi récupéré intacte la boîte noire du régime islamiste.

Dedans, il y a les dossiers concernant tous les responsables publics, toubibs, avocats, artistes, homosexuels, prostitués… Tout est conservé au chaud, pour salir la réputation d’éventuels adversaires.

 

Kaïs fait fi des lois de la République. Avec cette mainmise gargantuesque sur les rouages de l’administration et des pouvoirs de proximités, son intention semble claire : déchirer le tissu de la société civile et empêcher toute forme d’alternance. Pas de séparation des pouvoirs, pas de contre-pouvoirs, pas de multipartisme, pas de liberté d’expression, pas de liberté de culte, pas de liberté de manifester, pas de laïcité, pas de droit de grève, pas d’égalité, pas de liberté, pas de dignité. On dirait l’instauration d’une dictature importée de Téhéran, celle des tribunaux d’inquisition préconisée par les Mollahs de l’internationale Chiite qui surveille vos goûts vestimentaires, alimentaires, jusqu’à vous poursuivre dans la chambre à coucher.

Désormais, tout est clos. Sans issue. La seule soupape de sécurité, c’est de suivre Kaïs, le guide. Sur l’échiquier politique, les pièces maitresses sont comme pétrifiées.

 

Alors quelle alternative ? Un virage à l’égyptienne ? Avec l’armée ? Sans l’armée ? Tunis attend en pourrissant.

 

15/10/2021 | 10:00
3 min
Suivez-nous
Commentaires
BEN KHEDIJA
Droit de réponse
a posté le 03-11-2021 à 10:54
Je ne suis pas d'accord sur le contenu de cet article que je trouve subjectif. Comparer Kais Said président élu démocratiquement par le peuple Tunisien au mollah Iranien est malsain. La Tunisie souffre de la gangrène des frères musulmans 'Nadha' qui a pendant une décénnie pillé le Pays. Nous vivons actuellement dans un marasme Socio-économique sans précedent. La Tunisie rappelons le vit sous un état d'urgence depuis 2011. toutes les mesures sécuritaires sont prises dans ce cadre là. Concernant la liberté d'expression tous les médias continuent leurs programmes habituels. Ils présentent des émissions en invitant les opposants politiques qui exerce leur droit de critique en toute liberté. J'invite l'auteur de l'article à nous faire l'analyse sur la décennie durant laquelle le parti des fère musulman a ruiner la Tunisie. La Tunisie vit un grand tournant historique et seuls ses enfants peuvent l'aider à l'extirper de cette impasse.
HOUCINE HAMDI
TUNIS! tunis
a posté le 02-11-2021 à 19:55
Si Tunis pourrit vraiment c'est dans ses rues puantes, insalubres et sordides où s'amoncèlent des tonnes de détritus sans être ramassées , dans ses quartiers populaires livrés aux voyous , aux bandits sans foi ni loi , aux braqueurs cupides et brutaux et aux vrais ou faux mendiants qui usent abondamment de l'insulte voire la menace pour extorquer quelques pièces à des passants dont le seul souci est de vaquer à des occupations de plus en plus harassantes et de moins en moins rémunératrices quel que soit le secteur !...
En éradiquant ces affections diablement délétères , nous créons des conditions plus propices à une réelle Démocratie génitrice de cohésion sociale , de paix et de prospérité !
Rosa
Sa profession: guerroyer. Ses armes: les mots
a posté le 18-10-2021 à 20:04
Ni dieu, ni maître, ni soutien à Ben Brik
Ben Brik, l'ennemi public numéro un de Ben Ali, l'arlequin insaisissable, le poète maudit. Il était en train de se battre à mains nues, dans les rues de Tunis. Autour de lui, personne.
Ce Don quichotte des temps modernes n'a pas baissé les bras. Plutôt crever. Il continue de se battre, le maquisard.
C'est lui qui a contraint le dictateur Ben Ali à mettre un genoux à terre. Et depuis, il dit ce qu'il veut, personne n'ose la ramener.
Sa profession: guerroyer, pourrir la vie au président tunisien chaque jour que dieu fait.
Ses armes : les mots.
Il travaille au ministère de la révolte, chef lieu de la poésie. Karim Sarroub. Psychanalyste, écrivain. Novembre 2009. Il fait partie des intellectuels ayant réclamé la libération de Ben Brik
@Rosa
"Don Quichotte"
a posté le à 09:28
...déjà vu dans un autre commentaire. Vous n'auriez pas une autre référence ?
Mehdi
Avis
a posté le 18-10-2021 à 12:20
Mon avis est trés simple.
Tout simplement notre société est une société de violence quelle soit physique ou verbale et Mr Brik a beaucoup de choses à dire sur ce sujet. Puis je viens à l'instant de m'apercevoir que nous avons des "partis politiques" car je me souviens seulement des bondes organisés sous forme de partis politique qui ont ruiné le pays et la société
She nie all
On en perd plus qu'on en gagne
a posté le 17-10-2021 à 10:16
Il y a quelques années, j'ai acheté le livre de Mr Ben Brik "Kalb ben Kalb" je crois afin de découvrir le fond de son raisonnement. Ce qui reste dans ma mémoire de cette lecture c'est comment préparer un bon casse-croûte à la tunisienne du fin fond etpuis une panoplie de blasphème et de gros mots à la tunisienne aussi du fin fond. Mais aussi à cause de ce livre j'ai perdu l'amitié de mon beau frère. Il habite à l'étranger et il a pris l'habitude de venir chaque année passer un séjour chez moi, on discutait bp et de tout, nous étions amis. Mais cela n'a pas plu à ma s'?ur, elle veut le garder sous sa tutelle, elle fait des comptes qui dépassent mon entendement. Alors, une fois, elle est venue chez moi et elle m'a dit en voyant le livre de BenBrik:"AAah ! Mon mari adoré Ben Brik il écoute tjs ses vidéos sur YouTube. Oh ! Combien il dit de gros mots !". Comme elle est d'une intelligence à vous couper le souffle, elle m'a dit qu'il sera certainement ravi de lui lire un livre, àBB et elle insisté à prendre le sus dit livre, malgré mes appréhensions vu le titre insultant. Et depuis mon beau frère ne me rend plus visite, ni ma s'?ur d'ailleurs, certainement elle lui a dit, lui qui croit sa femme à la lettre, comme bp d'hommes qui sont sans jugeote et croit tout ce ce que leur disent leur mère ou leur femme, elle lui a dit"elle t'insulte bent elkalb, n'y va plus, moi aussi mon chéri rien que pour venger ton honneur et te prouver ma fidélité et mon amour, je la nierai. "et le tour et joué. Donc à lire Ben Brick, on a plus à perdre qu'à y gagner, sauf si on éradique ce raisonnement et cette vision des choses un peu trop terre à terre, et qu'on regarde au delà des frontières du blasphème, des insultes et du renégat, seulement à ce moment nous découvrirons l'essence de l'identité tunisienne: on est tous des génies mais victimes de l'oppression d'une société, d'un système de valeurs sans merci. Alors de Ben Brick ou de Kaïs Saïed, qui faut-il choisir à votre avis ?
Hanni
Choose
a posté le à 16:08
JALEL BRICK
zozo Zohra
She nie all
a posté le à 13:21
L'histoire nous le dira. Qui sait ?
Wait and see.
zozo Zohra
D'ailleurs
a posté le à 14:42
Ce n'est pas une question de choix entre les personnes, c'est une question de complémentarité entre les êtres. A tout à chacun sa fonction mais dans le respect
She nie all
Remerciements
a posté le à 19:56
Merci chère zozo Zohra d'avoir pris la peine de me lire et d'y répondre, car d'habitude dans ces commentaires qui "resserrent les liens sociaux", chacun parle dans "sa poche"
comme on le dit. C'est vrai madame Zohra, moi aussi je souhaiterais qu'il y ait
une complémentarité entre hommes politiques et journalistes. Ces derniers peuvent être de très bons conseillers, surtout s'ils sont chevronnés et ont une vision à la fois historique et prospective. Je ne sais pas pourquoi on ne les consulte que pour pousser des jérémiades dans les médias alors que certains d'entre eux sont vraiment de grands visionnaires. Je sais que chacun occupe sa fonction et personne ne prendra la place de l'autre, mais c'est ma façon d'écrire:un détour, par antithèse,
une métaphore, un "je m'en foutiste". '?crire nous permet de dire tous ce qui ne nous viens pas à l'esprit. Merci encore Madame.
zozo Zohra
She nie all
a posté le à 21:09
Bonsoir Monsieur,
J'aime beaucoup votre gentillesse et votre style de voir les choses. Mais malheureusement le problème, on ne comprend plus rien depuis ces dernières années. Un tel mélange dans idees, dans les comportements, même comme vous dites les chevronnés, sur qui on pouvait compter et on avait de l'espoir en eux, sont touchés par la fièvre de cette dernière décennie hélas.
Très belle soirée cher Monsieur

Ayachi
Commentaire
a posté le 17-10-2021 à 04:04
Ce Monsieur qui a le droit de s'exprimer et de dire n'importe quoi sur le président actuel qu'est ce qu'il veut ?
Le retour vers L ARP Le retour vers la dictature des partis, vers le Cahos ?
Ce Monsieur en étant bouillant cherche la démocratie dans le Cahos. Il ne peut comprendre la nécessité d'une étape de nettoyage et mise en place après 10 années de destruction de l'état
Conclusion
Vaut mieux une dictature qu'une démocratie importée à 4 sous basée sur la corruption et la destruction de l'état et du peuple Tunisien.
Le BLA BLA BLA non structuré pour une solution est facile et ne mène à rien qu'à une confusion plus profonde
Rosa
Ben Brik , notre bandit national
a posté le 16-10-2021 à 19:06
99% des Tunisiens étaient avec Ben Ali. Aujourd'hui, 80% de ces mêmes Tunisiens sont avec KS.
Ce sont les mêmes lèches-C.., les mêmes lèches bottes , les mêmes lâches.
Dites-moi, Ben Brik, on le met dans quel catégorie ? Certainement pas avec les lâches. C'est notre bandit, notre champion, notre héros. Ben Ali s'est enfui mais Taoufik n'est jamais parti, il est toujours là pour battre les tyrans et les imbéciles.
Et Kais Said, le sauveur, qu'a t-il fait sous la dictature de Ben Ali : s'est-il combattu contre la tyrannie et la corruption ? A t-il tenu tête à Ben Ali ? S'est-il allié avec Ben Brik pour mettre Ben Ali à terre ?
Le courage on l'a ou on ne l'a pas. Le courage ne s'apprend pas sur le tard, à 60 ans.
Le monde entier s'incline devant le courage légendaire de Ben Brik.
Et quel est le qualificatif de votre président KS?
Mêmepaspeur
@ madame Rosa
a posté le à 22:46
"Dites-moi, Ben Brik, on le met dans quel catégorie ?"(*)

Hum. . .voyons voir. . .
Dans la catégorie des pique-assiettes et des porte-serviettes qui font partie de "la suite protocolaire" du distributeur de pâtes ?

Ou bien, dans celle des cabots qui courent le cacheton en saturant de leur présence envahissante, les médias et les fenestrons ?

Peut-être bien dans la catégorie de ceux et celles qui soutiennent "les repris de justice" pour venir ensuite dispenser des leçons de morale aux gens honnêtes comme Kaïs Saïed alors qu'eux-mêmes en manquent singulièrement ?

Est-ce que madame Rosa, se contenterait de "si peu" pour qualifier son "bandit-champion-héros" ?
Ou bien faudra-t-il en rajouter une couche et un oeuf pour garnir l'insipide Brik sans sel ?
MPP.
(*) La qualité déplorable de votre "français" explique, si elle ne l'excuse pas, votre soutien à un plumitif qui est pour moi, somme toute assez banal. . .et qui n'impressionne tout compte fait, que ceux qui maîtrisent mal la langue française. . .
Al Kahena
Ben Brik est , par la pensée, au-delà,au dessus de tout le monde
a posté le 16-10-2021 à 18:10
Depuis plusieurs semaines souffrant et alité, je n'ai pu exprimer ma solidarité, ma sympathie, mon amitié ni mon admiration pour Taoufik. L'ignominie de ses persécuteurs me consterne autant que leur sottise impardonnable. Ils ignorent qu'il tourmente un homme d'exception qui fait honneur à la Tunisie et bien au-delà. Poète par nature, tous ses propos, ses écrits et ses actes sont des métaphores artistiques. Les percevoir au premier degré c'est faire preuve d'un illettrisme crasse et d'une insensibilité à l'esthétique de son oeuvre et de son existence même.
Non, il n'est pas comme tout le monde. Il est, par la pensée, au-delà, au dessus de tout le monde.
Son immense bonté c'est sa beauté. C'est l'humanisme. Son coeur bat comme une âme en action. Le juger en faisant l'impasse de son génie c'est se tromper d'adresse, déshonorer le pays. Guy Sitbon. Journaliste et écrivain. Le 31 juillet 2020
Mêmepaspeur
Délires, etc. . .
a posté le à 23:13
Brik serait donc "au dessus de tout le monde". . . à commencer par vous-même ? Soit. . . !
Merci quand-même de ne pas m'inclure dans ce "tout le monde" !
Je pense même qu'il m'est singulièrement "inférieur". . .ne serait-ce que parce que moi, je ne me suis jamais compromis à soutenir un repris de justice. . .

"Son immense bonté c'est sa beauté". . . !
Les goûts et les couleurs ne se discutent pas, dit-on. . .
Le dégoût non plus !
Vous et moi, nous n'avons pas forcément la même échelle de valeurs. . .fort heureusement !
MPP.
faten
logorrhée
a posté le 16-10-2021 à 10:28
dans cet article on trouve ".........pas de liberté d'expression, pas de liberté de culte, pas de liberté de manifester, pas de laïcité, pas de droit de grève, pas d'égalité, pas de liberté, pas de dignité. On dirait l'instauration d'une dictature importée de Téhéran, celle des tribunaux d'inquisition préconisée par les Mollahs de l'internationale Chiite qui surveille vos goûts vestimentaires, alimentaires, jusqu'à vous poursuivre dans la chambre à coucher......"
est ce que ce monsieur vit en tunisie
s' il y avait un probleme avec la liberte d expression tous les antisaied auraient ete snsurées
il n'en est rien
j en arrive meme a detester la liberté d'ex^pression quand elle devient un pretexte pour mentir diffamer et insulter
c est dommage l auteur nous a habitués a etre plus subtile
ici c est un proces d'intention
latunisie a eu une chance unique de se debarasser d une bande de voyoux
essayons d'en tirer profit
MH
Bonjour faten
a posté le à 21:04
Votre lecture du texte est très superficielle et vous n'avez rien compris au message derrière le paragraphe de Ben Brik que vous reprenez. C'est une vision de demain. KS est de toute évidence un dictateur en devenir. Ben Brik tire la sonnette d'alarme ici. Si rien n'est fait à temps, la Tunisie rejoindra le club des pires dictatures.
Mêmepaspeur
Il aime encore le "H" ?
a posté le à 23:23
"C'est une vision de demain."

Non, c'est plutôt un fantasme. . .car s'il avait été capable d'une quelconque "vision de demain". . .il n'aurait pas soutenu un repris de justice. . . actuellement dans les geôles d'Algérie et bientôt dans celles de Tunisie. . . continuant même d'en profiter en "cachetonnant" régulièrement sur Nessma. . .
MPP.
Damak
Racaille
a posté le 16-10-2021 à 08:39
Je me rappelle que tu courais récemment derrière
Karoui...Non ?
Damergi habib
N'ouvre pas vos tiroirs l'odeur peut ètre mortel.
a posté le 16-10-2021 à 05:49
Depuis l'arrivé des barbus et les mollahs afghans en 2011 des cadavres à la pelle pourrissent dans les tiroirs de cette classe politiques avides,corrompus,et à ceux qui qui regrettent la démocraties de ghannouchi et des frères musulmans,ils peuvent immigrer chez les Turks ils s'apersevront vite qu'ils se sont faits avoir.
DJERIDI
Le pourri exporté
a posté le 16-10-2021 à 03:58
S'il y a un pourri c'est l'auteur de cet écrit qui pue l'ignorance des réalités du pays.Notre bouée de sauvetage s'appelle Kais Saied l'homme providentiel.
Rifal
A soigner
a posté le 16-10-2021 à 01:35
Dépressif et déséquilibré ce monsieur
Poutine
Ho ho la ! On se calme Le.popon !
a posté le 16-10-2021 à 01:16
Notre ami Ben brick part carrément en vrille!!!? Est elle sciemment controlée ou est ce benoîtement de l' aveuglement primaire? '?. Tel point qu' il va à l' encontre de l " évidence du plebiscite géneral et qu ' il véhicule ce que veut entendre les islamistes et leurs protecteurs occidentaux?

Bon, alors conclusion ce Ben brick en est encore un aussi qui y va avec sa derniere danse du coq!
Mêmepaspeur
Dans la rubrique "pipites"
a posté le 15-10-2021 à 23:40
Si le pays est un cadavre "pourrissant". . . c'est qu'il pourrit surtout par sa pseudo élite, comme le poisson qui pourrit par "la tête". . . ou ce qui lui en tient lieu !
Et certains pseudo-intellos plus que d'autres, surtout quand ils s'évertuent à taire leurs propres (sic) errements rédhibitoires et leurs compromissions avec des repris de justice, pour venir ensuite, toute honte bue, faire la leçon à la populace ébaubie ou s'étaler avec une volupté non feinte, sans plus de vergogne ni de retenue. . .dans la facilité d'une plume fangeuse et non moins grossière, que ne renierait pas le plus crasseux des fascislamistes ni le plus lourdaud des plumitifs verbeux !
Fatras qui ne devrait pas figurer à la rubrique "pépites". . . au risque de rendre "la miction" impossible !
MPP.
zozo Zohra
Le choix du peuple
a posté le 15-10-2021 à 22:36
Quiconque veut vivre sous une loi autre que la nôtre doit quitter la Tunisie
Nous avons accepté vos babegies sans aucune question de notre part, et tout ce que nous vous demandons est de ne pas interférer avec nos patriotes et acceptez le choix de la majorite et de vivre avec nous dans la paix et l'harmonie.
C'est notre pays et c'est notre mode de vie, et nous cherchons la possibilité de profiter d'une vie meilleure, mais à partir du moment où vous commencez à vous plaindre de nos méthodes et de notre mode de vie, vous avez le droit de partir.
Si vous n'êtes pas heureux ici, alors allez-y dans d'autres pays.. nous ne vous forcons pas à rester chez nous.. alors acceptez ou partez
sedraoui
Ben brik
a posté le à 05:25
je crois que ben brik avait de la fièvre avant le 25 ou il fait semblant pour donner une image fleirissante à dix ans de mal gérance des parties politique .
tu doit te mettre des espadrilles dans ta gueule et te coucher tôt
Tapakaya
Vive Kaies Seaid
a posté le 15-10-2021 à 22:02
Vive vive vive
Abidi
Pourriture
a posté le 15-10-2021 à 21:23
C'est la pourriture et la moisissure comme vous qui essaient de tuer tout espoir dans le peuple tunisien, vous petez toujours par la bouche, vous n'êtes pas des nôtres vous ne vivez pas avec nous, le seul lien qui vous lie à ce pays c'est le Facebook donc foutez nous la paix avec votre gueule de vaux rien
rz
Un avenir meilleur si on nous laisse tranquille
a posté le 15-10-2021 à 20:57
Malgre tout ce que vous dites la le moral du peuple est au beau fixe et on est loin de la zizanie des khouanjia et leur pion a l'Arp. Cette zizani plait aux us et a l'eu apparemment !
Slah
Une belle prose
a posté le 15-10-2021 à 20:13
'?crivez ce que vous voulez le fait est que Kaies Saied a sorti la Tunisie du bourbier..
Djikistra
Un déchet humain
a posté le 15-10-2021 à 20:09
Ce pauvre type n'a rien pour lui.
Un personnage vulgaire qui se prend pour un intello.
Ta démarche ben machin est abject comme toi.
VRAI
La Vulgarité est aussi héréditaire ?
a posté le 15-10-2021 à 19:59
Il est de la trempe de Jalel Brick, Sobhan Rabbi !

Un lien de parenté avec lui ?
Ntc
Abject
a posté le 15-10-2021 à 19:44
Que des mensonges, que dieu nous épargne de ce genre de superflus
Philobog
Outrance
a posté le 15-10-2021 à 17:51
Ben Brick n innove toujours pas. L'outrance encore et encore
EL OUAFI
Une chronique Sans intérêts !
a posté le 15-10-2021 à 17:25
(Un gigantesque cadavre pourrissant) ?
La Tunisie n'est nullement un cadavre pourrissant comme vous le prétendez cher Mr vous êtes dans le déni, vous ne voyez en ce cadavre que vos acolytes ceux qui vous ressemblent à la Nabil Karoui.
Rétablir la légalité dans le pays, taxer de dictateur, c'est du pur délire, c'est de l'égoïsme, ceux qui dérogent au maintien de la légalité, et encourage l'anarchie ne peuvent être que des facteurs de désordres, et ne cherchent qu'à la déstabilisation du pays et l'offrir à une hypothétique guerre civile.
Mr ben Brik nous retiendrons en vous que le fidèle soutien au baron de la mafia tunisienne en la personne N.Karoui .(Manai)
Nephentes
Un mort ne peut etre rescussite
a posté le 15-10-2021 à 16:40
Sauf sous forme de zombie, ce qui est le cas

Cette agonie date des annees 2000

Et je rappelle que les services de voirie sont defaillants d'ou de possibles infections collaterales
Mêmepaspeur
Ressusciter "né fente" ?
a posté le à 00:00
"je compte probablement parmi les meilleurs locuteurs francophones de ce pays. ". . . dixit "né fente"(*) le 13-10-2021 à 15:24. . .

C'est vrai qu'un "mort ne peut etre rescussite". . .
C'est d'ailleurs plus son orthographe "défunte" qui ne peut être ramenée à la vie. . .contrairement à son arrogance qui lui est une seconde nature. . .
MPP.
(*) https://www.businessnews.com.tn/le-sommet-de-la-francophonie-reporte-a-2022,520,112998,3
Welles
Hölderlin
a posté le 15-10-2021 à 16:16
Disons avec ce poète magnifique pour ceux qui maitrise la langue de Goethe que "là où croît le danger croît aussi ce qui sauve"
AB1
OUI, @ Welle !
a posté le à 19:51
Hölderlin: Wo Gefahr ist, wächst das Rettende auch.
Nephentes
Ce n'est pas un temps de detresse
a posté le à 16:44
La Tunisie est morte et n'a plus de poetes pour chanter la trace de ceux qui vous savez et qui d'ailleurs se sont casses depuis bien longtemps

La Tunisie est depuis longtemps un pays sans legende et le recauffement climatique n'y pourra pas grand chose
Mêmepaspeur
@ plagiaire. . .
a posté le à 00:07
"La Tunisie est morte et n'a plus de poetes"

Sauf ceux qui -comme vous- plagient les vrais poètes(*), n'est-ce pas ?
MPP.
(*) René Char, ça vous dit quelque chose ?
Bob
Des jugements de valeur.
a posté le 15-10-2021 à 14:35
La plupart des commentaires ne jugent pas les idées et leur valeur mais la personne qui les formule. C'est désolant! Les réseaux sociaux ont mis l'intelligence au degré zéro, l'invective a remplacé la discussion et l'analyse. C'est une nouvelle civilisation, et on ne peut plus rien. Je ne suis pas fan de la prose de Mr Ben Brick (seule sa photo en haut de la tribune laisse supposer qu'il en est l'auteur, il n'y a aucun nom d'auteur, je pense que c'est une erreur de mise en page) mais je respecte son style et ses idées. Et cette fois, il m'a étonné par un style sobre sans emphase et un texte structuré. On peut ne pas être d'accord avec ses idées mais on les écoute car personne ne détient 'La Vérité', et les idées minoritaires d'aujourd'hui peuvent devenir majoritaires demain. Et puis, si on n'écoutait que les voix qui nous rassurent, on n'écouterait que la sienne, la seule qui ne risque pas de déranger notre confort intellectuel. S'il arrive à Mr Ben brick de heurter mes convictions (c'est arrivé plus d'une fois surtout en s'alliant aux idées d'un opportuniste), je ne jugerai pas la personne, je lui opposerai des idées. Le consensus est une valeur moutonnière et la violence est l'arme des faibles.
Mêmepaspeur
@ Bob
a posté le à 00:21
"l'invective a remplacé la discussion et l'analyse."

Bien vu !
Mais comment répondre à l'invective de Brik sans s'y adonner ?
Vous avez un réponse "sans invective" ?

"si on n'écoutait que les voix qui nous rassurent"

Encore une fois, bien vu !
C'est pour ça qu'il faut toujours "lire la presse de l'ennemi". . .
MPP.
Lecteur
Stop
a posté le 15-10-2021 à 13:26
Vous n'avez rien à dire ? Vous ne voyez rien? Essayez de changer vos lunettes. On ne peut pas aider les lecteurs de BN avec ce discours complètement dégradant de la Tunisie, des Tunisiens, et du Président de la Tunisie.
SVP quelque chose de plus constructif pour illuminer les tunnels sombres.
Angel
Pourissement?
a posté le 15-10-2021 à 12:41
Le pourrissement n'est pas tout a fait là ou l'on croit!
Certes la Tunisie est en situation de pourrissement mais depuis 10 ans déjà!
C'est dans la tête de Mr Ben Brick que le pourrissement est total, irrécupérable!!!
Celui de la Tunisie a donné naissance le 25 juillet à une fleur d'espoir que nous allons nous tous tunisiens wattanis allons cultiver avec amour, sagesse et précaution pour la protéger et la voir embellir ce coin de Méditerranée!
Mr Ben Brik, retournez dans votre fosse à purin et disparaissez!
Welles
@ Angel
a posté le à 16:25
L'aveuglement est pire que la cécité. Quelle tristesse les personnes de ton espèce !
Warrior
Faux ..... Franalphabétisme depuis 56 .....
a posté le à 13:35
le Francojah, Franalphabétisme vous pourrissent depuis 56.
Mamout
En attendant Kim Il Sung
a posté le 15-10-2021 à 12:31
..."Tunis attend en pourrissant..."entre l'excentrisme d'Hugo Chavez et le dogmatisme d'Ali Khameini...

Après la "meilleure constitution du monde", voici le meilleur régime du monde.
Warrior
l'armée doit le dégager , sans tarder !!
a posté le 15-10-2021 à 12:12
ne cherche pas à tourner autour du pot. allez -y : demandez à ce dictateur de dégager.
souvenez vous du salopard Ould Ali, et son discours du 7/11 : liberté d'expression, liberté politique , pas de présidence à vie ... on connait la suite.
QAYS et Ould ali : 2 faces de la mème pièce.

il a pris le pouvoir par une dabbaba. il sera dégagé par une dabbaba.
l'armée doit le dégager !!!
REVOLUTION contrece DICTATEUR !!
k.Hamida 7806
Toi le mec avec plein de devises
a posté le à 20:53
Dabbabi fi...
Nino
?
a posté le à 20:24
Tu n'arrêtes pas de rêver guerrier ? Tu peux pas inciter l'armée à détrôner le président juste par ce que tu es warrio et ça passe par ta petite cervelle.....
salahtataouine
le seul point que je partage
a posté le 15-10-2021 à 12:08
on dit que le president s est "chiisé" (la rumeur) moi cela ne me derange pas !!
le fond n est pas les "normes democratiques globalistes" mais l economie ...son gouvernement est composé de ministres qui ont eté formés sous l egide de la finace et les mondialistes.....des employés de la banque mondiale quoi bras financier de nos OTANesques!!
Welles
charabia
a posté le à 16:22
Et toi tu débites un charabia clownesque.
Fares
Léger et partial
a posté le 15-10-2021 à 11:47
L'article est un peu léger cette semaine. La situation était déjà pourrie avant le 25 juillet. Le nouveau gouvernement est la dernière chance de Saïed. Si ce gouvernement échoue, alors le peuple et peut-être l'armée diront ouste Saïd. Sa marge de man'?uvre est extrêmement limitée avec les swarikhs de ratnnouchi qui n'arrêtent pas de lui tomber sur la tête tous les jours.
mansour
Jalel Ben Brik trempe sa plume dans le fiel de la jalousie et haine du Président Kais Said et le 25 Juiilet e
a posté le 15-10-2021 à 11:47
Jalel Ben Brik fait du plagiat et tente de copier sans talent Frédéric Dard le père du commissaire San Antonio et n'arrive pas même au niveau de son adjoint Bérurier !
AHMED
BRAVO
a posté le 15-10-2021 à 11:37
Bravo Mr Ben Brick.

Une analyse pertinente, qui ne manque pas de style. Le doigt sur la plaie, sans faire mal.
Article au contenu effrayant, a l`enveloppe presque apaisante.

Salut à vous, qui mérite le qualificatif "Journaliste"
takilas
Quand on sait que tout à été planifié depuis belle lurette.
a posté le 15-10-2021 à 11:30
Et que le 7 novembre 1987 à été le commencement d'une décadence socio-économique préméditée par la planification d'un complot qui sera un jour ou l'autre révélé et dont les instigateurs visaient certainement, avec la connivence de complices et de traîtres "tunisiens" et ce à s'impliquer dans les immenses réserves du pétrole libyen.
C'est pour cela que s'est déroulé pendant la dernière décennie en Tunisie comme si le pétrole libyen était déjà axquis d'avance et que les les menbres de nahdha réfugiés à Londres 2006 et 2011 se voyaient déjà des nababs et des milliardaires qu'aucun ne pouvait les contrecarrer, sauf qu'il y a eu le 25 juillet 2021 un coup de théâtre dont il ne voyait pas...
Welles
à vomir
a posté le à 16:21
Les complotistes de ton espèce sont à vomir. Taisez vous à jamais et travaillez pour que la Tunisie s'en sorte de cette coupole frèriste et ce président salafiste ou soufis.
Nouveau monde
Toi le moustique tu devrai te transformer en papillon
a posté le 15-10-2021 à 11:03
Eh bien je ne vois pas les mêmes choses, bien au contraire je vois toujours la Tunisie avec amour, je profite de ses plages , je prend plaisir à discuter avec les tunisiens dans la rue , je regarde cette jeunesse faire du sport, s'aimer , je vois ces grands-parents attentifs à leur petits enfants, je vois les belles couleurs du lever et du coucher du soleil, je vois le retour du sourire chez les tunisiens , '?'?'
Il faut savoir regarder la Tunisie et arrêter de la dénigrer . C'est marrant toutes ces personnes «   mortes «  pendant ces dix dernières années et d'un seul coup ressuscitent et trouvent la Tunisie nauséabonde.
Dernière chose laisser la politique aux hommes et femmes d'état.
Vive la Tunisie
Allala
Devin
a posté le 15-10-2021 à 11:01
Elle pourrie moins que sous le joug de ton copain le démocrate karoui.
80% des tunisiens sont pour l'instant avec KS
On jugera sur pièce . Corruption et pouvoir d'achat. Si KS fait le con on le changera
fethia
yarrak inti!
a posté le 15-10-2021 à 10:44
inchallah ceux qui détestent la Tunisie.
zozo Zohra
Monsieur BEN Brick
a posté le 15-10-2021 à 10:37
M.Ben Brick le polémiste fait son job rien de plus. Ce monsieur a t'il une solution dans le domaine de la sécurité pour notre économie nationale ? le pouvoir d'achat des tunisiens ? L'emploi ? La santé qui est entrain de mourir ? NON.
Ben Brick est une coquille vide
Un enragé rien que de le voir dans l'émission de Mariam . Une mauvaise copie chinoise de Georges Marché