alexametrics
dimanche 05 février 2023
Heure de Tunis : 01:57
BN TV
Taoufik Rajhi : La loi de finances n'est pas la cause des contestations sociales !
09/01/2018 | 10:11
2 min
Taoufik Rajhi : La loi de finances n'est pas la cause des contestations sociales !

 

 

Le ministre auprès du chef du gouvernement chargé des grandes réformes, Taoufik Rajhi, a déclaré sur les ondes de Shems FM ce mardi 9 janvier 2018 que la Loi de finances adoptée récemment par l’Assemblée des représentants du peuple n’est pas responsable de la hausse des prix et  des mouvements de protestations sociales que connait le pays depuis le début de l’année.

 

Pour Taoufik Rajhi, certaines  dispositions de la Loi de finances ne sont pas encore appliquées. Pour étayer ses propos, il évoque l’exemple de l’augmentation de la TVA : « les conséquences de la hausse de la TVA ne sont pas encore appliquées car les grandes surfaces et les épiceries sont en train d’écouler leurs anciens stocks » indique t il.

« Par ailleurs, les dispositions de la TVA ne concernent pas les produits agricoles, toute augmentation des prix des fruits et légumes ne peut donc pas  être imputée à la Loi de finances » alerte Taoufik Rajhi.

 

S’il admet que les prix sont  élevés actuellement en Tunisie, le ministre  impute ce fait  principalement à d’autres facteurs à l’instar de la détérioration de la valeur du dinar tunisien, le monopole de fait appliqué entre autres par les commerçants de fruits et de légumes, et l’inflation.

 

Taoufik Rajhi a également pointé du doigt le comportement de certains commerçants qui profitent de la hausse annoncée  de la TVA pour augmenter sensiblement leurs marges bénéficiaires « une hausse de 1% de la TVA va se répercuter par une augmentation de 0,1 dinar sur les 10 dinars, tout accroissement supérieur à cette marge est prohibé » a conclu le ministre.

 

                                                                                                                                                                                            N.B.G

 

09/01/2018 | 10:11
2 min
Suivez-nous

Commentaires (6)

Commenter

Leila Ben Salem
| 09-01-2018 15:58
Ils parlent de combattre la corruption... Elle bat tous les records..
Ils parlent de mettre fin a l economie parallele...
Les marches de produits introduits illicitements se multiplient.
Il y a des pays qui serespectent dont des premiers ministres sont candamnes a des peines de prison pour corruption.
Le Vietnam vient de candamner des chefs d entreprises etatiques a la peine capitale pour motif de corruption et detournement de fond.
Singapour La cité-État est une democratie autoritaire pratiquant le libéralisme économique sans le libéralisme politique.De 1991 à 2005, 420 personnes ont été pendues à Singapour, majoritairement pour trafic de drogue, selon un rapport d'Amnesty International. Le nombre d'exécutions capitales par habitant est le plus élevé du monde.Aujourd hui Les lois sur le comportement social sont réputées très strictes.Un exemple a suivre.....
mais pas avec cette clique de politiciens vereux qui nous gouverne.
Ben Ali aurait pu le faire en 1987,comme il l avait declare dans sa premiere interview au journal le Figaro car il avait le caractere,l autorite et les hommes.Malheureusement il a rate son rendez vous avec l histoire et a ete emporte par le systeme corrompu qu il a installe.

Bahroun
| 09-01-2018 14:24
Le 1/1/2018
Selon ce ministre les grandes surfaces, les magasins sont entrain d'écouler leur stock. La réalité est tout autre. A la date du 1janv2018 les etiquettes de prix ont été échangées par led nouveaux prix. Un simple exemple : un pot de yaourt Délice décembre 2017 son prix est de 340-350.
Maintenant son prix est de 365.Donc une augmentation de la TVA de 1% entraine une augmentation du prix de 4.3%

Helios
| 09-01-2018 13:00
Il aurait dû se taire, descendre de sa tour d'ivoire et réviser ses propos avec la conjoncture actuelle.

Dali05
| 09-01-2018 12:02
Cher Mr vous avez toute a fait raison puisque vous vivez avec 6000DT de salaire hors avantage en nature. Mais essayez de vivre avec 600 ou 500 dt pour un mois et vous verrez. Je dis au membre du gouvernement de descendre de leur tour d'ivoire le plus rapidement possible car ces derniers jours leurs déclaration sont entrain d'envenimer la situation.

DHEJ
| 09-01-2018 11:17
??? Non il est bete!

totodetunis
| 09-01-2018 10:35
dans ce cas ou est le ministère du commerce et les inspections des prix , allez voir la hausse des prix dans les super marché les épiciers les marchands de legumes et fruits etc........ ou est le controle ??? a titre d'exemple le 31/12/2017 une bouteille de jus d'orange a monoprix coutait 3850 aujourd'hui 6950 DT c'est quoi ca ,, ,,,, ????? winou el control ???
Pépites