alexametrics
BN TV

Sofiène Toubel : Ridha Belhaj et Habib Essid ont une relation personnelle

Temps de lecture : 1 min
Sofiène Toubel : Ridha Belhaj et Habib Essid ont une relation personnelle

 

Le chef du bloc parlementaire de Nidaa Tounes, Sofiène Toubel, était l’invité de Wassim Ben Larbi sur les ondes d’Express FM le 9 juin 2016. A cette occasion, il est revenu sur les accusations formulées par l’ancien président du comité politique du parti, Ridha Belhaj.

 

Sofiène Toubel a réitéré le soutien inconditionnel de Nidaa Tounes à l’initiative présidentielle de gouvernement d’unité nationale en la qualifiant de « seule solution possible pour sortir le pays de cette situation ». Ensuite, le président du bloc de Nidaa Tounes est revenu sur les déclarations de Ridha Belhaj sur France 24 en disant que ce dernier privilégie ses intérêts personnels à ceux du pays en ajoutant qu’il a une relation personnelle avec Habib Essid, c’est pour cela qu’il veut l’imposer. Selon M. Toubel , la preuve est que jusqu’au dernier jour, Habib Essid ne traitait pas avec un parti appelé Nidaa Tounes mais avec une personne, qui est Ridha Belhaj.

 

Le chef du bloc Nidaa Tounes ajoute que les dernières nominations à la CNSS et à la CNAM concernent des amitiés personnelles de Ridha Belhaj. « Il a peut-être senti qu’avec le départ de Habib Essid, il allait perdre l’influence qu’il avait durant la dernière période » assène Sofiène Toubel.

 

M.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

tounesnalbaya
| 14-06-2016 08:38
Pour éviter toute confusion à l'avenir quand aux nominations des personnes dans n'importe quel secteur de la vie politique tunisienne,il faut passer la personne désignée par un vote à l'assemblée nationale.

Jalel
| 12-06-2016 16:36
*** ? On s'en fout . D'un autre genre , on aimerait savoir .

CONQUERANT
| 10-06-2016 11:52
"Belhadj aurait une relation personnelle avec ESSID" !

La belle affaire !

Voilà, en substance, la conclusion d'un jeune cadre "prometteur" en politique.

C'est quoi au juste une relation personnelle ?

Belhadj et Essid comploteraient-ils contre les intérêts supérieurs de la nation ?
Seraient-ils à la tête d'une légion romaine pour venir assiéger de nouveau Carthage ?

On n'en saura pas plus.

Vite une nouvelle Reine Didon pour sauver la patrie en péril imminent.

Quelle bassesse quand le nouveau « Monsieur Propre » se pare des habits de la vertu pour charger le copain de la veille !

Dès que quelqu'un parle ou exprime un point de vue différent les "Politiquement correct" s'empressent pour aller fouiller dans le caniveau dans le secret espoir d'y dénicher un filon à exploiter pour salir ou matière à mener des intrigues.
Je ne suis pas un naïf et je sais qu'en politique l'on ne se fait guère de cadeau, mais là on touche le fond.

Mais, c'est quoi cette dépravation de la pensée ?
C'est cette nouvelle classe politique qui ambitionne prendre les rênes du pouvoir pour diriger la Tunisie?

On est mal barré !

C'est à gerber.

Mansour Lahyani
| 09-06-2016 19:28
Minute ! Ce gosse mal léché, dernier arrivé dans l'arène politique, prétend déjà se conduire en accusateur, voire en justicier ?? Il peut avoir de l'antipathie pour Belhaj, nous en avons tous, mais pourquoi déjà rouler Habib Essid dans la boue de ses récriminations ? A-t-il à ce point la conviction de bien servir les CE, H aussi bien que B, qu'il en a conclu que la voie de la renommée lui est grand ouverte ? Ou bien est-ce d'avoir veillé jusqu'à 2h du matin que ses nerfs en ont pris un sacré coup ? La verveine, mon petit, la verveine, il n'y a rien de tel'

Tabbal
| 09-06-2016 18:47
Ce Botti, depuis quand il se comporte comme un homme , ce Tabbal pardon toubal est un vendu

Ayari Nabil
| 09-06-2016 17:08
Rien qu'a voire sa tronche de vendu , se larbin bouffeur à tout les râteliers mérite la prison lui et tout les sales traîtres de vendus , de se maudit partis

TeTeM
| 09-06-2016 16:12
Le terme est tout de même assez mal choisi, je trouve :D. Il prête à confusion !

Patriote
| 09-06-2016 15:00
Éclairez moi svp sur quel critère vous vous basez pour la classification des termes.je vous pose la question si:crapule et pourri ne sont plus insultants et diffamatoires que menteur ou voleurs merci.

TeTeM
| 09-06-2016 13:28
Les vipères commencent à attaque Essid... alors même que l'homme n'a pas encore été remplacé.

Patriote
| 09-06-2016 13:23
Les mots que vous avez jugé diffamatoires reviennent à longueur de journée dans beaucoup d'autres commentaires en pire.*** c'est ce qu'il y a de plus vrai.

A lire aussi

Le dirigeant Ennahdha et gendre de Rached Ghannouchi, Rafik Abdessalem a été l’invité de Myriam

10/12/2019 21:33
2

Ennakl Automobiles vient de célébrer l’inauguration officielle de son atelier agréé Volkswagen et

10/12/2019 19:39
0

La députée Attayar, Samia Abbou, était l’invitée ce mardi 10 décembre 2019, d’Elyes Gharbi sur

10/12/2019 14:02
65

Newsletter