alexametrics
Dernières news

Slim Riahi bénéficie de l'une des terres agricoles domaniales confisquées

Slim Riahi bénéficie de l'une des terres agricoles domaniales confisquées
L’Agence de promotion des investissements agricoles (APIA) relevant du ministère de l’Agriculture vient de publier, en ce mardi 21 janvier 2014, une liste des promoteurs qui ont été choisis pour l’exploitation de terres domaniales agricoles dans le but de lancer des sociétés de promotion et de développement agricole. Les terres en question étaient la propriété du clan de l’ex-président et font partie des biens confisqués.

Les terres agricoles en question appartiennent à l’Etat, leur attribution a déjà fait l’objet d’affaires de corruption et de malversation lorsque l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali en accordait la propriété, selon son bon vouloir, à des membres de sa famille ou des proches du régime. Sur la liste publiée, on peut lire plus d’une trentaine de noms ayant obtenu l’autorisation d’exploitation de plusieurs terres agricoles dans les différents gouvernorats du pays. Le premier de ces noms attirant l’attention est celui du président du parti politique UPL, Slim Riahi qui a bénéficié d’une terre agricole dans la région de Siliana. Rappelons à ce propos, que l’homme d’affaires s’est vu refuser, en août 2013, l'autorisation du ministère des Domaines de l’Etat pour un grand projet agroalimentaire à Siliana, par le ministre Slim Ben Hmidane.

Dans la même liste, on peut lire également le nom de Mohamed Meddeb qui pourrait être le directeur de l’Établissement de la Radio nationale (regroupant neuf radios publiques), connu pour être partisan des partis au pouvoir Ennahdha et CPR. Il est également vraisemblable qu'il puisse s'agir de Hamdi Meddeb, président de Délice Danone. Sachant qu’il peut s’agir d’un homonyme dans le cas de Mohamed Meddeb, comme dans celui de Slim Riahi, auquel cas, nous ne manquerons pas de le relever.

La liste de l’APIA comprend, de même, d'autres noms dont notamment ceux de Fayçal Kahloun, Abdelkrim Ben Sadok, Taoufik Laâbidi, Anis Riahi, Noureddine Ghaith, Moncef Othmani, Kais Mokhtar, Hassan Nasr, Tarek Naouar, et Chaâbane Hamzaoui. Tous les noms mentionnés sont accompagnés du numéro de leurs cartes d’identité ainsi que du gouvernorat concerné.
Certains observateurs politiques, plus particulièrement de partis de l’opposition, n’ont pas manqué de tiquer sur certains de ces noms y voyant la continuité du népotisme avec la distribution de terres à des amis, dans le cas où il ne s’agit pas d’homonymes.

Na. B

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

A
| 28-01-2014 22:59
le Gout de la Belle Agriculture Tunisienne; oui c'est bien une enventuelle abreviation de la region de GOUBELLAT. Cette region tres Connue par les anciennes maneuvres de corruption et de complaisance Menes par l'ancien regime Je cite a titre indicatif et nom limitatif: Mr Gammoudi, Mr Ouederni, Mr Zouari, Mr Haj Kacem, Mr geddich, FAmille Zarraa.... La liste des promoteurs cache bien d'autres noms tres bien conus!!!!??? Est ce c'est le cas du nouveau promoteur La Societe AGRIPROTEC?. J'invite a Cette occasion les ressortissants de la ville de goubellat de poser une question ou sont les "Goubellatiens" les jeunes promoteurs et agriculteurs

mohamed 5003
| 22-01-2014 16:34
pourquoi l etat ne concede pas ces terres en faveur des autorités locales ( prefectures ; municipaltés...) puisque le destour stipule qu il y aura une auto gestion regionale et par conesquent les revenus engendrés par la location; ou tout autre service ne sera que le bienvenu dans les caisses locales. de la facon dont a ete faite la cessation de ces terres on ne fait qu enrichir encore plus les dizaines de riches et appauvrir encore plus les milliers de pauvres.mmrs les decideurs allez voir ce qui se passe ailleurs ; par exemple en californie ou meme en allemagne .ne cherchez pas les solutions de facilité.

MESKINA TOUNIS
| 22-01-2014 13:46
quel est la différence entre ben ali qui a attribue ces terrains a des trabelsi et autres qui n'ont rein avoir avec le domaine de l'agriculture et ce qui ce passe aujourd'hui!!!!!!!!
la réponse: mcha ali ja salem

RAMADANALOUI
| 22-01-2014 13:43
La junte des parents de BEN ALI n'a pas ramassé sa fortune de la vente d'armes et le proxénétisme, il s'agit de gens qui ont profité des largesses de l'ancien président et ils ont créé des projets viables transfmés actuellement en ruines. slim riahi est tombé des dernières pluies, tout le monde raconte qu'il a ramassé de l'argent sale qui a été blanchi, sans encombres, par des intermédiaires bien placés en Tunisie et qui ont profité de commissions très larges ; le peuple délogera surement cert énergumène et reprendra ces terres qui lui reviennent de droit. Certains comme Meddeb ont travaillé durement pour ramasser leur fortune et l'n ne peut que les féliciter de leur réussite ;quant à ces nouveaux riches, et pauvres à la fois, ils ne font qu'accumuler le courroux du cielq;

Mansour Lahyani
| 22-01-2014 09:32
L'argent de Gueddafi sert aussi à ça : Sa Suffisance Slim Riahi peut dormir sur ses deux oreilles ! jusqu'au jour où...
Pauvre Tunisie, pauvres Tunisiens !

Néziha Allagui
| 22-01-2014 09:17
domaine de l'Etat, et puis après ?! laissons Slim Riahi et les autres, tous ceux qui disposent de capitaux, investir, créer de l'emploi. Cela profitera sûrement à l'essor économique et social du pays

faddit
| 22-01-2014 09:00
C'est qui ce Anis Riahi?
2 Riahi sur une même liste - drôle de coïncidence
BN pourriez vous enquêter sur ce 2ème Riahi?

Pseudo
| 22-01-2014 08:38
Les terres du domaine de l'Etat sont à louer et non pas à vendre. Et effectivement, il faudrait qu'il y ait suivi des réalisations du programme.

Mais je maintiens que dans l'esprit ces terres sont à louer à des personnes physiques ou morales du métier. Pourquoi ne pas avoir accordé son projet totalement privé il y a quelques mois dans la même région ?

lotfi
| 22-01-2014 07:07
Pourquoi pas aprés tout. Riahi peut développer ces exploitations et embaucher des chômeurs, il a de l'argent et l'autre mr meddeb est un professionnel dans le domaine. Ceci étant, ils ont sûrement bénéficié de soutiens contrairement au citoyen lambda.

griguer
| 21-01-2014 22:07
l'historique de ce mec svp . messieurs et mesdames les journalistes . le passé de ce mec en dit long . mafia mafieux mafiosi ....

A lire aussi

L’examen des recours concernant les résultats du 1er tour du scrutin présidentiel a été achevé, ce

21/09/2019 21:29
2

L’ancien président de la République, Zine El Abidine Ben Ali, décédé le 19 septembre 2019, a été

21/09/2019 18:10
6

Un problème qui a engendré une sanction par les urnes du système au pouvoir soulignant que Youssef

21/09/2019 16:38
32

Un appel qui a été, visiblement, réfuté catégoriquement par Kaïs Saïed qui a réitéré son engagement

21/09/2019 15:43
52

Newsletter