alexametrics
mercredi 08 février 2023
Heure de Tunis : 14:56
Dernières news
Shigella sonnei : symptômes et prévention
19/11/2022 | 10:37
2 min
Shigella sonnei : symptômes et prévention

 

Compte tenu de la recrudescence des cas de diarrhée bactérienne à Shigella sonnei chez les enfants, le ministère de la Santé a publié, samedi 19 novembre 2022, sur sa page Facebook, un dessin explicatif des symptômes de cette maladie. 

Le département d’Ali Mrabet indique que cette infection gastro-intestinale se manifeste généralement par une diarrhée aqueuse ou sanglante, des vomissements, des douleurs abdominales et de la fièvre. La période d’incubation de la bactérie responsable de cette maladie est comprise entre un et quatre jours.  

Près de 70 cas de contaminations à Shigella sonnei ont été enregsitrés en Tunisie. 

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Shigella sonnei est « causée par un agent pathogène virulent dont la dose infectieuse est très faible, ce qui signifie qu’il suffit d’un petit nombre de bactéries, soit environ 10 à 100 organismes, pour provoquer la maladie (…) Les Shigella se trouvent dans le tractus intestinal des personnes infectées et peuvent se transmettre par voie fécale-orale à la suite d’un contact direct entre personnes, d’un contact avec les selles d’une personne infectée ou d’un contact indirect, par exemple par l’intermédiaire de mouches, d’objets souillés ou de la consommation d’aliments ou d’eau contaminés. Les porteurs asymptomatiques peuvent également transmettre la maladie. La transmission sexuelle durable est devenue une voie de transmission importante de la shigellose ».  

L’organisation explique que « la plupart des infections à S. sonnei provoquent une maladie de courte durée, avec une guérison en une semaine et un faible taux de létalité, mais ce pronostic n’est pas toujours applicable aux sujets immunodéprimés et des complications peuvent survenir. Les infections modérées à sévères sont habituellement traitées par des antibiotiques, mais compte tenu de l’incidence croissante des Shigella multirésistantes et ultrarésistantes dans le monde, les options thérapeutiques sont de plus en plus limitées ».  

En termes de prévention, l’OMS recommande « de se laver les mains à l’eau et au savon, veiller à la disponibilité d’une eau de boisson saine, éliminer les déchets d’origine humaine de manière hygiénique, allaiter les nourrissons et les jeunes enfants, à manipuler et transformer les aliments en prenant les précautions nécessaires et à lutter contre les mouches domestiques ». 

 

N.J. 

 

19/11/2022 | 10:37
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Médecin
la plupart des Tunisiens ne savent pas ce qu'une toilette !
a posté le 19-11-2022 à 11:38
Les toilettes publiques sont la principale source des problèmes d´hygiène. Celles-ci constituent une véritable source incontrôlable d'infections bactériennes, parasitaires et virales.
La plupart des toilettes sont un terrain fertile pour entretenir les épidemies: du poignée de la porte aux sièges des toilettes... Le plus souvent on peut les appeler n´importe quoi mais jamais des toilettes!