alexametrics
lundi 27 juin 2022
Heure de Tunis : 22:27
BN TV
Sghaier Zakraoui : Kaïs Saïed veut piéger l’élite universitaire pour qu’elle cautionne son orientation
27/05/2022 | 18:16
4 min
Sghaier Zakraoui : Kaïs Saïed veut piéger l’élite universitaire pour qu’elle cautionne son orientation

 

Le professeur et chef du département du droit public à la Faculté de Droit et des Sciences politiques de Tunis, Sghaier Zakraoui, a affirmé, lors de son intervention, ce vendredi 27 mai 2022, sur Express FM, que le président de la République, veut apporter une légitimité à son « aventure personnelle », en piégeant l’élite universitaire et en se donnant l’illusion qu’elle cautionne son orientation.

 

« Le débat n’est pas juridique, mais il aurait été plus éthique de consulter ces personnes avant de les nommer. Le président se débat dans son propre processus et il ne peut que mal faire. Tout ce qu’il fait est décousu, ce qu’il a fait c’est de la mise à disposition et n’est en aucun cas gratifiant. Mon nom n’y est pas mais j’aurais refusé de participer à cette mascarade » a-t-il poursuivi.

 

« J’ai eu accès à un document chez ses soutiens et ceux qui militent pour ce système de Construction par la base et j’en suis choqué ! Saïed ne croit pas en l’accumulation de la culture de la connaissance, lui est pour une rupture, il ne croit pas en la pluralité, leur littérature décrit Kaïs Saïed comme une personnalité atypique qui considère que sa relation avec dieu est directe et qui transpose cela au niveau politique en disant que sa relation avec son peuple est aussi directe. Il ne croit pas en les intermédiaires, les partis, les porte-paroles etc. il ne croit pas en la démocratie représentative et dit qu’il a apporté une nouvelle pensée pour sauver la Tunisie, tout cela est prétentieux, c’est ce qu’on appelle le constructivisme » a déclaré M. Zakraoui.

 

L’universitaire a souligné qu’en publiant un décret disant que la commission consultative se réunit avec « les présents », le président commet une très grave erreur et dit « n’importe quoi ».  « Où est le quorum dans tout cela ? C'est une aberration et c’est grave ! Le piège dans lequel est tombé Saïed est que le dialogue n’a pas besoin d’un décret pour l’encadrer. S’il avait consulté, il n’aurait pas eu besoin de décret, est-ce que l’Etat se gère ainsi avec tout ce cumul d’erreurs ? Sur le plan de la forme cela ne se fait pas du tout » a-t-il ajouté.

 

Sghaier Zakraoui a estimé que le chef de l’Etat est un personnage insondable et qui cultive le mystère autour de lui. « Pour Kaïs Saïed, le pays est un échiquier sur lequel il avance ses pions, cette construction par la base est en réalité une destruction des institutions de l’Etat, nous serons un Etat renégat et isolé et la réaction de l’Algérie le prouve bien. L'une des erreurs fatales du président est cette perte de temps qu’il impose au pays. L’état d’exception ne doit pas dépasser six mois, les institutions financières disent de nous que nous sommes désormais un pays irréformable et donc ingouvernable et donc infréquentable ! Notre défi est économique, il a résumé le débat en la constitution et tout cela a un prix, c’est de la mauvaise gestion et le président n’a pas une immunité à vie » a-t-il tenu à expliquer.  

 

M. Zakraoui a confié qu’il est aujourd’hui trop tard pour rebâtir sur des bases saines et solides ce qui a été initié par le président et qu’il est urgent d’essayer de rattraper le coup. « L’idéal serait de ne pas aller au boycott à condition que le dialogue soit souverain et qu’il n’ait pas un simple rôle consultatif. Il est n'est pas question de verrouiller le dialogue ou de le vider de son contenu… le président nous prend pour des imbéciles et des naïfs mais nous l’avons débusqué et nous savons ce qu’il est et ce qu’il projette. Cette constitution qu’il veut rédiger en dix jours sera mort-née et ce que fait le président est un détournement de pouvoir. Il est sorti de l’état d’exception qui ne devait durer que six mois, il veut prolonger cet état pour passer son projet, pour nous mettre devant le fait accompli... Sa bande est une secte, nous sommes devenus la risée de la région et du monde ! » a-t-il confié.

 

L’universitaire a enfin souligné que la seule partie capable de faire barrage au projet de Saïed et de corriger sa trajectoire est l’UGTT et que les autres partis n’ont pas le poids requis pour une telle manœuvre. « Au fond, nous tournons autour du pot… la vraie question à poser à Saïed est de savoir s’il a la capacité de gérer la situation, s’il a les compétences pour cela, s’il est capable de sauver le pays ou pas ? c’est ça la vraie question… » a-t-il conclu.

 

 

M.B.Z

 

 

 

 

 

27/05/2022 | 18:16
4 min
Suivez-nous
Commentaires
Abidi
'?lites
a posté le 28-05-2022 à 22:05
Mais de quelle élite parle ce mr, si vous vous prenez pour une élite en n'importe quoi, honte à vous et d'ailleurs donnez nous une seule preuve de l'existence de cette soi-disant élite ou de ses réalisations
VIO
Mr. Sghaier Zakraoui : Vous avez trahi les démocrates et puis le putschiste en chef 9aiis S3aid, alors qui va encore vous croire ?
a posté le 28-05-2022 à 15:39
Vous êtes déjà bien gravé dans la liste des putschistes!
Vous pouvez argumenter comme vous voulez, vous pouvez même faire marche arrière, mais vous ne pouvez plus vous rayer de la liste des traîtres et des putschistes. Nous vous traînerons bientôt dans les rues et vous enfermerons ensemble dans votre cellule (Bou Farda).

In Chèè Alllah, Ya Rab!
Ghanou
Retourner sa veste
a posté le 28-05-2022 à 14:30
En v'la encore un qui a retourné sa veste. J'ai mal pour l'honnêteté intellectuelle. Car l'honnêteté intellectuelle n'autorise aucun calcul et aucun parti-pris. Je vous ai entendu plusieurs fois, monsieur, vous exprimer sur la Radio Nationale pour défendre le 25 juillet, pour défendre les prises de position et les décisions de Kais Saied, la légitimité et la légalité de ses décision, ... Mais peut-être que vous rêviez d'un poste de ministre à ces moments là, mais il n'y a rien eu. Et heureusement, parce que vous ne disiez pas ce que vous pensiez à l'intérieur de vous-même; et ça c'est ce que veut l'honnêteté intellectuelle. Vous nous avez déçus, pour ne pas dire trompés. Et c'est tant pis pour vous car on le fera réussir tous seuls sans vous et sans vos semblable notre Référendum. Vive la Tunisie
cesarios
Tout est flou, on nage dans ...............
a posté le 28-05-2022 à 11:45
tant que M. le président de la REPUBLIQUE qui a tous les pouvoirs n'a pas fait fonctionner la loi "min ayna laka hedha" , notre chère TUNISIE n'avancera jamais d'un seul pouce notre transition démocratique qui est tant souhaitée et tant attendue par le peuple depuis une belle lurette,, c'est l'une des principales priorités à appliquer légalement et d'urgence , c'est une leçon à donner à tous ceux qui optent à se professionnaliser dans la politique, ils sont élus pour servir et non d'être servis par des extravagants privilèges et avantages et de surcroît de dépouiller , de spolier et d'exploiter les deniers de l'ETAT par des façons ignobles et diaboliques.....M. le président qui a tous les pouvoirs a tant de fois déclaré qu'il est intraitable avec ceux ou celles qui dérobent un seul millime de l'argent du peuple, malheureusement des milliards sont évaporés dans la nature, et nous voilà après plus d'une décennie, ni vu ,ni entendu , toutes les bouches sont restées bées, une banqueroute qui galope d'une année à une autre et nos gouvernants s'en foutent éperdument et s'intéressent à des sujets que la majorité de nos citoyens et citoyennes les boudent et crient à haute voix leurs misères, leurs malheurs, leurs souffrances et leur totale méfiance qui s'aggravent de jour en jour....Tout est flou, tout est vague, "ezzanka wekfet lil hereb",il est temps de sauver le soldat rayen , les remords, n'ont aucune place et n'ont aucune considération
Touhami
Caution du peuple
a posté le 28-05-2022 à 10:33
Kaeies Saeied n a aucun besoin d etre cautionne par cette Republique de juristes, batonniers, universitaires etc qui craint ses reformes et a peur de ne plus monopoliser la pensee et la parole au depend du peuple tunisien. Le soutien ferme et massif du peuple tunisien que cette Republique d oppotunistes juristes meprise est la seule caution dont Kaeies Saeid a besoin., et il en dispose pour faire enfin entendre la voix du peuple et briser
l hegemonie de ses autoproclamees "elites".
Harbi
D'après Zokraoui, même son doyen Sadok Belaid est piégé par KS!
a posté le 27-05-2022 à 22:37
C'est vraiment stupide de continuer à jouer à cette flûte Mr Zakraoui!!! Essaie un autre instrument ça t'iras mieux! Après la Darbouka a KS qui n'a pas raisonné , t'as pris la flûte de l'intègre opposant conseiller '?'qui devait normalement mieux aller pour toi '?'mais à priori ça ne marchera pas encore puisqu'il faudrait apprendre à suivre les oscillations sonores '?'de la musique silencieuse du peuple qui veut donner toute la chance a leur ultime chance ( pour l'immédiat du moyen) qui est cette voie de référendum sur une nouvelle constitution instruite par des experts.
Donc essaie l'instrument du Oud '?'car l'Oud t'apprendra à faire le bon étalonnage avant de jouer à la musique'?'et t'apprendras par la même occasion à tenir «  la plume ( Errichaa) » pour rédiger au moins une ou deux paragraphes de la nouvelle constitution '?'comme ça tu auras mieux servi ton peuple '?'donc sayeb aalikk min ezzokra'?'et chidd'?'erricha'?'.please'?'Je vais demander Sadok Belaid pour t'offrir un strapontin'?'au gradin'?'
The Mirror
Mr Zakraoui, j'ai honte pour vous
a posté le 27-05-2022 à 20:56
Il devient fou ce Zakraoui, peut être parce qu'il n'a pas été sollicité par le Président. Ceci c'est du déjà vu: Mohamed Abdou l'a fait, Zouheir Maghzaoui aussi, Amor Shabou également, et la liste est longue.
Une chose est sûre: quand tous les cons foutront le con, le Président Said aura toujours un compagnon, son peuple.
MH
La nouvelle constitution fuitée
a posté le 27-05-2022 à 20:37
Le projet de KS reste encore aujourd'hui un grand mystère. Nous le saurons, en principe, la veille du scrutin référendaire du 25/07. Mais, c'est intéressant ce que dit ce monsieur. Selon lui, il en a pris connaissance suite à une fuite d'un document. Force est de constater que le monsieur est dévasté par l'ampleur des dégâts que cela pourrait causer. Cela pourrait expliquer le revirement brutal de son opinion sur l'entreprise juilliste de KS. Après en avoir été un temps un fervent partisan, il s'est aujourd'hui transformé en farouche opposant. On se demande ce qu'il a découvert ?
nazou de la chameliere
Cher Mr MH
a posté le à 21:14
il a découvert le système de la Corée du Nord .

C'est pour cette raison que le facho veut effacer les partis politiques .
Tous les partis politiques.
Et bien sûr les associations, toutes les associations !!!

Y'a longtemps que le dis ici .
C'est le système coréen, mais du Nord !!
Sauf que ce débile profond , n'a pas compris que nous ne sommes pas asiatiques !!!
Et que ça ne fonctionnera jamais !!
Le débile est piloté pour foutre le bordel dans la région.
Là, L'Algérie, forcément n'est pas d'accord !!
Bruno
La vérité
a posté le 27-05-2022 à 19:43
Pour qui se prend-il cet énergumène ? Il ne voit que le bout de son nez. Pour qui travaille -il? Qui le soudoie?
Tunisino
La vraie question
a posté le 27-05-2022 à 19:16
Est comment se débarrasser du psychopathe Saied sans le retour du traître Ghannouchi? Comment abolir la république des idéologues suicidaires et retourné à la république des centristes responsables?
TRA
C´est simple..
a posté le à 21:50
Organisons une rencontre entre Ghannouchi und S3aied au palais de Carthage et donnons à chaqu´un d´eux un pistolet bien chargé et devraient se tirer dessus!

Ban Ban Ban !
Bam Bam Bam !
Ban Ban Ban !

finito!