alexametrics
Dernières news

Sfax - Le directeur-militaire de l’hôpital Habib Bourguiba quitte les lieux, mais…

Sfax - Le directeur-militaire de l’hôpital Habib Bourguiba quitte les lieux, mais…

Le bras de fer continue à propos de la nomination d’un militaire en tant que directeur de l’Hôpital Habib Bourguiba de Sfax. Dans une déclaration accordée à Radio Shems Fm, aujourd’hui jeudi 17 septembre 2015, le directeur régional de la santé à Sfax, Imed Maâloul, a précisé que le directeur controversé a été contraint de quitter l’établissement hospitalier sous la pression du personnel qui a suspendu les services exigeant, par la même, le départ du « directeur-militaire ». Ce dernier a, effectivement, quitté les lieux tout en continuant à assurer la direction de l’hôpital à distance.

 

Le même responsable ajoute que les autorités concernées n’ont fait preuve d’aucun relâchement et continuent à maintenir ledit directeur audit poste, habituellement réservé aux civils, ce qui est contraire aux lois internationales du travail, selon la centrale syndicale qui conteste cette nomination.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (40)

Commenter

Hentati
| 20-09-2015 23:41
Si le directeur demissionne de son poste militaire il n'est plus militaire

Abell
| 18-09-2015 20:32
Sfax est sous l'emprise de l'UGTT(dictature prolétaire),ville anarchique ss pression de l'exode rural, prise en otage par les radicaux islamistes Ellouze et cie... L'hopital, la Soretras et bien d'autres établissements et sociétés sont à un degré extrême
de desobeissance et de délabrement jamais connus auparavant. Ce qu'il faut ce n'est pas seulement des militaires à la tête de ces entreprises mais un gouverneur militaire autoritaire et non un nahdhaoui incompétent comme c'est le cas maintenant.

aloulou
| 18-09-2015 19:46
Le nouveau directeur est medecin citoyen tunisien son appartenance a l'armee tunisienne est un honneur pour tous les tunisiens honnetes et patriotes cessez votre mascarade messieurs les syndicalistes et mettez vous au travail .ce nouveau directeur a donner satisfaction dans toutes les fonctions qu'il a occuper

citoyen
| 18-09-2015 18:32
Le ministère aurait dû les envoyer passer leur année miliaire au lieu de leur envoyer un directeur militaire pour instaurer la discipline.

saleh_1971
| 18-09-2015 17:40
My Sfax is gone. It has become the ugliest and dirtiest place in Tunisia and possibly elsewhere. No body cares, simply because its wealthy people and industrialist have gone to Tunis and settled elsewhere in Nabeul, hammaet, Sousse.

Sfax used to be a model of good environment and urbanism. It is now like a big garbage bag. You go everywhere and you see only "poubelles cassees" or "sac a ordure". Municipalite of Sfax is not doing anything.

This is where the decision to put a military at the helms of this hospital. The Minister is right. Hospital used to be a grabage and still is.

Major and radical cleanup is due in Sfax, otheriwse this previously beuatiful city is gone forever.

Sad, Very Sad to speak of my city this way. But that is the truth. Usually, I vsit it everytime I visit Tunisia. Not anymore. If I do, i do not exceed a few hours and go back to Tunis or other cities.

Upolo
| 18-09-2015 16:16
Stp relisez vos articles avant de les publier

Felten
| 18-09-2015 16:10
Des centaines de milliers de militaires de part le monde et surtout dans les pays démocratiques mettent leur tenue civile pour faire de la politique ou occuper une fonction administrative.ceux qui mettent la dragée haute veulent tout simplement avoir 1 gouvernement à leur botte.honte à ceux qui se prennent pour des patriotes et qui veulent avoir un pouvoir exécutif grabataire.

partridege
| 18-09-2015 15:37
Tout le pays a besoin de directeurs militaires. peuple indiscipliné

TeTeM
| 18-09-2015 15:21
@Ivresse et bonheur, vas y mollo quand tu parles de Sfax. Il y a beaucoup de chose qui ne vont pas mais c'est pas une raison de noircir le tableau, ni de cracher votre haine sur notre visage... Un problème avec nos traditions? Si les traditions Sfaxiennes sont rétrogrades alors ce sont toutes les traditions et la culture tunisienne qui le sont. Car ne nous y trompons pas. Sfax c'est AUSSI la Tunisie! Quant au désert... il y a quand même de sacrée kilomètres à parcourir après Sfax pour y arriver...

Revenons en à ce conflit. Ma femme à travaillé au CHU H. Bourguiba et franchement le récit qu'elle m'en fait n'est pas glorieux. A fond dans la paresse, le clientélisme, etc... Et c'est bien le risque de voir leur petit privilège abolie qui pose un soucis aux Syndicats!

Imed Maâloul, un militaire parachuté? Bien sur que non! Qui d'entre-vous a fait une petite recherche Google (y compris à la rédaction de BN)? Qui sait que Imed Maâloul est un PHU attaché au service infectieux de l'Hopital Hédi CHAKER à Sfax? Non ce n'est pas un militaire débarqué de nulle part! Ce type a travaillé durant de longues années dans les Hopitaux Civils sans que cela ne pose de soucis à qui que ce soit! ==>

@BN, je pense que vous devez vérifier et exploiter ses informations afin de donner une information complète qui permet à chacun d'avoir une vision globale des faits !

AMEN
| 18-09-2015 14:49
Excusez-moi ;il s'agit d'un médecin qui vient de dirigerl''hôpital de Gabès.Et après tout c'est un citoyen tunisien.Faisons confiance à notre ministre de la santé ;il maîtrise bien ses dossiers.Franchement suite à ce qu'il avait vu lors de sa visite surprise le soir à l'hôpital il faudrait plus qu'un militaire pour y remettre de l'ordre.

A lire aussi

L’ancien Mufti Mokhtar Sellami est décédé, ce lundi 19 août 2019, à l’âge de 94 ans.

20/08/2019 00:43
0

il estime qu’il a les compétences nécessaires lui permettant d’être à la tête de l’Etat

19/08/2019 23:15
0

« Il y avait de véritables négociations à ce sujet, et j’avais reçu cette information. Il est

19/08/2019 21:11
6

pour avoir falsifié sa signature de

19/08/2019 20:23
2

Newsletter