alexametrics
lundi 08 mars 2021
Heure de Tunis : 22:52
Dernières news
Samir Dilou : La protection des établissements publics est le rôle des forces armées !
21/01/2021 | 13:39
1 min
Samir Dilou : La protection des établissements publics est le rôle des forces armées !

 

L'élu et dirigeant du parti Ennahdha, Samir Dilou, a souligné, dans un post partagé ce jeudi 21 janvier 2021, sur les réseaux sociaux, que les militants de son parti ont un rôle à jouer dans l’encadrement des manifestations mais pas en ce qui concerne la protection des biens publics et privés.

 

Il a ainsi rappelé, qu’il s’agit là du rôle des forces armées et qu’il n’existe aucune couverture légale protégeant des civils qui décident de défendre eux-mêmes des établissements publics contre des assaillants.

 

 

Ce post intervient suite aux critiques suscitées par les propos de Abdelkarim Harouni, sur la chaîne pirate Zitouna TV, où il disait que les « enfants d’Ennahdha soutiennent les forces de l’ordre pour contrer les manifestants ».

 

Les Tunisiens ont été très nombreux à dénoncer ce discours jugé dangereux, y voyant le retour des milices d’Ennahdha avec leurs bâtons pour mater les jeunes manifestants, comme c’était le cas dans les années 2012-2013.

 

M.B.Z


 

 

21/01/2021 | 13:39
1 min
Suivez-nous
Commentaires
takilas
Comme un zrbitre corrompu.
a posté le 22-01-2021 à 18:22
Exactement comme un arbitre corrompu, qui lorsque ses connivences deviennent trop flagrantes, il tente de dissimuler ses erreurs en cherchant à accorder quelques faibles avantages à l'équipe lésée, on dit qu'il cherche à rapiécer ses bourdes.
C'est ce que cherche ce khwanji en jouant la comédie et chercher de rapiécer.
Abel Chater
Bien sûr qu'il ne pourra y avoir d'interventions musclées légales, que par des Forces armées entraînées, formées et régies par la loi et par la législation pour accomplir ce travail.
a posté le 22-01-2021 à 11:21
Samir Dilou et tant de brebis d'Ennahdha, se font vite déjouer par leurs propres ennemis. A peine que les ennemis de l'Islam, que les ennemis de la Révolution tunisienne et que les ennemis d'Ennahdha y trouvent la moindre ruse pour battre leurs habituels tambours de guerre, que les soi-disant "généraux" d'Ennahdha se mettent à ramper à quatre devant leurs ennemis. Une lâcheté qui ne les mènera qu'à la même fin des lâches égyptiens.
Ici en Allemagne, tout le peuple allemand soutient ses Forces de Sécurité, sans la moindre réserve ni le moindre parti politique ou la moindre arme à feu. Cette mentalité de "kawèda" ou "Harkis" qu'on a héritée des temps de la dictature et du despotisme des colonisateurs français et de leurs protégés les deux défunts dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali, ne pourra jamais plus être valable dans une vraie démocratie comme celle de la Tunisie. Donc, d'où leur vient-il aux ennemis de la Révolution tunisienne, tout ce malaise contre l'appel timide et inofficiel, de l'un ou de deux membres d'Ennahdha, alors qu'en principe, ils auraient dû eux-mêmes, rallonger cet appel au soutien civil et civique de nos Forces armées, par tous les partis politiques de la Tunisie. Non pas l'incriminer et le transformer en une guerre ouverte contre le parti d'Ennahdha, suivant leur ancienne mentalité de milices du RCD. Ils ont fait ce même théâtre contre la Ligue de la Protection de la Révolution, jusqu'à l'avoir interdite sous Beji Caïd Essebsi. Le résultat dont souffre toute la Tunisie, par le sabotage et les intrigues incessants, que nous mènent les Azlèms des dictateurs déchus, est visible et lisible à tout le monde.
Et dire qu'ils ne se rendent pas encore compte de leur débilité à deux sous troués!!!
AR
Double Discours : Deux Gifles et Deux Bonbons
a posté le 22-01-2021 à 01:29
Nuance les deux déclarations de Mekki et Dilou ne sont pas similaires et puis sans dénoncer ni condamner les autres.
Le jeu malsain de l'hypocrisie dissimulée ( KOHB WDARWCHA
Même pas un strict minimum d'honnêteté Politique.
Je doute fort de la spontanéité de tels déclarations, sûrement orchestrées par sa sainteté.
Comment deux lignes diamétralement opposées peuvent cohabiter ensemble sous la même enseigne ?
Comment peuvent-ils se regarder les yeux dans les yeux ?
Mr Achouri avait raison de signaler que la secte a réussi à panser ses plaies et se préparer à se venger, caractéristique de toute organisation mafieuse.
takilas
Tu te crois intelligent ou rusé ?
a posté le 21-01-2021 à 23:02
Donc si tu es contre les propos de harouni, tu n'as qu'à les dénoncer et non pas de faire le malin.
Houcine
Une variété de discours.
a posté le 21-01-2021 à 21:16
Les islamistes sortent pour dire et diffuser leur Parole. '? y voir de plus près, et sous réserve d'inventaire, cette parole dit une chose et la contourne ou la minore par une autre.
Harouni semble porter le vrai diadème de l'inspiré et tel un vrai monarque évoque "enfants" et suggère un rôle pour ces troupes. Un autre évoque "nos militants" ce qui le situe autrement dans les luttes internes et du coup affine l'image de Ennahdha le creditant d'être un parti comme les autres...
Bref, si l'on veut retenir l'essentiel, on peut noter la sortie "spontanée" sur la scène politique de cette expression "plurielle" dont l'un des profits escompté serait en terme d'image lorsqu'on a compris qu'on ne peut pas maîtriser ce qui a lieu et engranger les bénéfices éventuels.
Mais, l'essentiel est ailleurs. On veut tuer dans l'?uf toute contestation uniquement parce qu'elle n'émane pas d'eux. On veut paraître démocrate, mais on agite la menace d'organiser le "maintien de l'ordre" qui leur sied bien. Peut être même cela aura été le cas dans certains quartiers.
Je mets de côté toutes ces hypothèses et cherche à fixer le regard sur les faits.
Le constat est accablant pour Ennahdha et une bonne part de la classe politicienne. Le réflexe, dès lors, est d'envoyer la police, la troupe, et même la milice.
On criminalise les contestataires et pourquoi pas aussi jusqu'aux motifs de leur contestation. Cela est accompagné par des relais et parfois par des citoyens qui croient juste de hurler contre les fainéants, les gosses qui ont abandonné l'école, ceux qui n'ont pas de diplômes... les pauvres quoi.
C'est pitoyable et même crasseux. Toujours les mêmes rengaines et toujours les mêmes si sûrs de leur bon droit d'attenter à la dignité des plus démunis.
Ceux qui ont profité, profitent encore, insultent les pauvres victimes de leur impéritie et absence de vertu. Ce sont eux qui ont failli et échoué dans leur job, et voudraient s'en délester sur autrui.
Alors, messieurs, puisque vous n'avez pas de vertu, ayez au moins la décence.
L'étranger
Epargnez vos efforts, svp
a posté le 21-01-2021 à 16:08
Les autorités compétentes du pays sont bien en mesure de traiter le sujet avec sagesse...

En votre qualité de juriste, de militant de droit de l'homme et de député, cherchez plutôt à examiner les vrais raisons qui ont conduit à ces évènements. Mettez tout en balance et pesez toutes les considérations, en ayant à l'esprit ceci: " on ne tombe jamais que du côté ou l'on penche".

Dans votre champs de vision, sur le chemin qui vous conduit jusqu'à l' ARP, n'avez-vous pas observé cette pagaille, ce désordre, cette anarchie Les poubelles et les sachets plastiques qui arborent nos routes sans causer la moindre inquiétude?...
Et tant d'autres choses cachées ou ignorées...
Judili58
DITES LE A VOTRE COMPERE
a posté le 21-01-2021 à 16:07
Nous autres nous le savons.
Virtuel
En finir
a posté le 21-01-2021 à 14:49
On sent qu il y a 3 a 4 tendances a ennahda qui ne peuvent coexister longtemps. Ennahda continuera provisoirement avec les adeptes et laudateurs inconditionnels de gannouchi et finira par l emergence d une classe moderniste