alexametrics
Dernières news

Sami Tahri : Ennahdha et Al Karama sont derrière la campagne contre l’UGTT

Temps de lecture : 1 min
Sami Tahri  : Ennahdha et Al Karama sont derrière la campagne contre l’UGTT

 

Le bureau exécutif de l'Union régionale du travail de Sfax (URT) a décidé lors d'une réunion d'urgence à Sfax, ce mardi 22 octobre 2019, de tenir un grand rassemblement syndical ainsi que des rassemblements sectoriels, syndicaux et locaux à Sfax, dont les formes et les dates seront déterminées en coordination avec le bureau exécutif national.

 

Ces mesures ont été prises en guise de protestation contre les menaces ayant ciblé son secrétaire général, Abdelhédi Ben Jomâa.

 

Dans une déclaration aux médias, le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Sami Tahri a indiqué que « Les menaces qui ont récemment ciblé le secrétaire général de l'URT de Sfax, touchent non seulement sa personne, mais visent également toute la centrale syndicale. Cela s’inscrit dans le cadre d’une campagne menée contre l’UGTT principalement par le mouvement Ennahdha et la coalition dite Al Karama, afin de passer de l’agression verbale à l’agression physique », assure-t-il, soulignant que l’UGTT ne failliera pas à sa mission de défendre tous ses affiliés quelle que soit leur position.

 

Pour sa part, Abdelhédi Ben Jomâa, secrétaire général de l'URT de Sfax, qui avait récemment reçu une lettre anonyme contenant des menaces de « liquidation physique », a indiqué dans une déclaration à l’agence Tap, que ces menaces étaient sérieuses et qu'elles ont été proférées sur la base de « fausses accusations » selon lesquelles, il aurait « détruit les secteurs de la santé, de l'éducation, et des transports ».

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

Moi-même
| 28-10-2019 15:37
Je suis ni karama ni nahdha et je trouve que ugtt est un organisme qui a participer considérablement a la ruine du pays . Là où il ya ugtt il y'a le désastre. Santé éducation steg transport rnta Tunis air .........

zamharir
| 23-10-2019 09:27
Ca commence mal. L'UGTT est en train de se laisser enrôler dans une campagne politique douteuse contre les nouveaux élus. Il faut qu'elle garde ses distances des polémiques actuelles pour s'occuper uniquement de la défense des intérêts matériels et moraux des salariés, en tenant compte des capacités des entreprises et du pays, ainsi que de la productivité du travail. L'UGTT doit faire son autocritique : depuis 2011, profitant de son monopole syndical archaïque, elle a poussé à des arrêts de travail politiquement orientés, mais sans aucune justification économique. Elle a ainsi aggravé la situation de la production et de l'emploi. La situation déplorable de la compagnies des phosphates, souvent à l'arrêt ces dernières années, et les déboires du pétrole en sont des illustrations éloquentes. La centrale syndicale tunisienne doit tourner la page du fantasme du "Grand Soir" pour se mettre à l'école des syndicats réformistes, qui négocient au sein des entreprises et avec l'état, au lieu de se lancer dans des grèves à tout bout de champ. La situation déplorable des hôpitaux vient essentiellement de cette mauvaise gestion des conflits syndicaux (puisque ces mystères nous dépassent feignons d'en être les organisateurs, comme le dit le poète), d'une compréhension erronée du moment économique (très difficile) que vit la Tunisie est d'une mauvaise approche de l'action syndicale par ceux qui la dirigent et ceux, opportuniste, qui se pressent pour en être les bénéficiaires, souvent passifs. Il faut d'ailleurs commencer par annuler le prélèvement automatique des cotisations syndicales sur les salaires, qui doivent être volontaires. Et rompre avec ce paradoxe qui veut que l'UGTT, tout en tirant l'essentiel de ses ressources du budget de l'état, se comporte comme un état parallèle,gun vont-état, avec ses fonctionnaires grassement payés et ses délégués syndicaux détachés de l'administration avec salaires et avantages maintenus. C'est toute cette organisation qui date du début du XX siècle qu'il faut désormais interroger pour progresser, en même temps qu'il faut encourager la création de syndicats concurrents pour briser un monopole qui n'a plus lieu d'être.

Abir
| 23-10-2019 08:45
Il faut les juger

Abir
| 23-10-2019 07:49
Vous dites que vous savez qui sont derrières ces menaces,pourquoi vous ne portez pas plainte de ceux qui sont derrièresles les menaces pour qu'ils seront jugés ou vous attendez qu'ils passent à l'aplication de leurs menaces , vous nous faites penser que vous n'etes pas si ferme que vous le montrez! Il faut les juger, ce n'est pas un '?tat ou un gouvernement pour manifester votre désaccords , ceux sont des criminels qui annoncent et préviennent de leurs futurs crimes , il faut leurs couper la main avant qu'ils passent à l'acte

RIGOLO
| 23-10-2019 05:53
Karama avec un ventre vide ! Physiquement faible comment réfléchir ? Celui qui menace ne vise que perturber le pays et le foutre dans la merde . Stop svp , cessez d'être méchants ayez un bon coeur et un bon sens.

Aldo
| 22-10-2019 22:29
Le peuple tunisien le sait , sabrik Alina ya khoui , isstanna Naharhoum el mourr . Ouela ihimik .

A lire aussi

Le chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, a été élu, lors de la séance inaugurale du nouveau

13/11/2019 17:48
4

Après avoir prêté serment, les députés votent, en ce moment même, pour la présidence de l’Assemblée

13/11/2019 16:11
1

L’Assemblée des représentants du peuple a publié, ce mercredi 13 novembre 2019, jour de prestation

13/11/2019 15:35
3

Le candidat du mouvement Ennahdha est Rached Ghannouchi. Le PDL présente Abir Moussi alors

13/11/2019 14:51
3

Newsletter