alexametrics
Dernières news

Salah El Mehdi n'est plus

Salah El Mehdi n'est plus

Le célèbre musicien, Salah El Mehdi, s’est éteint à l’aube de ce vendredi 12 septembre 2014 à l’âge de 89 ans. Ziryab comme le surnomme la presse tunisienne, était un artiste de calibre exceptionnel.

M. El Mehdi est né le 9 février 1925 d’un père artisan spécialisé dans la confection de la chéchia et a vécu son enfance et jeunesse à Tunis. Il était musicologue, chef d'orchestre et compositeur. Durant sa longue carrière, il a côtoyé, entre autres, le maître du Malouf, Khemaïs Tarnane.

E.Z.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (18) Commenter
Boubaker El Mouldi, un grand artiste tunisien
BEM
| 11-02-2015 10:03
Bonjour à toutes et à tous,

Nombreux et nombreuses sont celles et ceux qui ont oeuvré à rendre la musique tunisienne toujours plus riche, plus belle et ainsi contribuer au rayonnement de la culture tunisienne dans le monde entier.

À ce titre je vous invite à découvrir un célèbre artiste tounsi qui a marqué le XXème siècle : le regretté Boubaker El Mouldi qui a accompagné, composé, chanté et propulsé de nombreux talents sur la scène artistique.
Le lien ci-dessous vous amènera sur son site dédié, agrémenté de nombreuses photos et articles de presse et d'extraits encyclopédiques relatifs à ses oeuvres. Il a notamment travaillé avec les grands noms de la musique arabe et tunisienne (Raoul Journo, Oulaya, Najet Essaghira, Ali Riahi, etc.)

Y figurent des photos de Boubaker El Mouldi avec le président Bouguiba, Oum Kalthoum, Salah el Mahdi, Oulaya, Naama, Omar Sharif... et ça vaut le détour.

Il a composé pour Youssef Temimi aussi.

https://boubakerelmouldi.wordpress.com


Bonne lecture !!
hommage
sarkindiwen
| 13-09-2014 11:09
si Salah votre oeuvre ne mourra pas , vous serrez toujours parmi nous à travers votre musique
Aux Moderateurs de Business News
Kairouan
| 12-09-2014 19:14
@ BN

Pourquoi avez-vous censure mon commentaire, envoye cet apres-midi a deux reprises?
J'interpellais @Naif sur ses insinuatiions et comparaisons deplacees entre l'age et la mort de Si Salah El Mehdi (Allah Yarhmou) et celui de BCE qui veut briguer un mandat a la presidence (!)
Qu'est ce qu'il ya avait d'incorrect dans les mots, les rappels, ou les versets du Coran que je lui ecrivais?

Merci d'avance pour vos explications...


BN : Votre commentaire a été mis en ligne après validation d’un modérateur. Merci de le vérifier.
MERCI l'ARTISTE
tounsia2
| 12-09-2014 17:56

Il faudrait plusieurs pages pour parler de l' o e u vre musicale de Salah El MAHDI, de son apport à la musique Tunisienne ; Salah El MAHDI s'est distingué surtout par la recherche musicale, il a composé aussi bien dans les modes « MAKAMET » Tunisiens que dans les modes orientales et aimait faire la correspondance entre les deux comme on le voit dans la première Vidéo que je vous propose ; il a composé pour Saliha (Mridth Feni), Ni3ma (ya zin essahra bahjetha), Oulaya et tant d'autres, ainsi que de nombreux « mouwachahat » pour Errachidia ; Il aimait toujours commencer ses chanson par un « Mawal » pour bien marquer l'empreinte, appelé dans le jargon musical « TAba3 ou Hink» tounsi. Son o e u vre est éternelle et on ne peut que s'incliner devant ce Géant de la musique Tunisienne et le remercier pour tout ce qu'il a donné et pour la beauté de son o e u vre.
Pour ceux qui ont connu Salah El MAHDI, pour ceux qui aiment le patrimoine musical Tunisien, pour ceux qui aiment le luth (awadjia), je vous propose deux morceaux interprétés par Salah El MAHDI qui ne manquent pas de charme et de joie. . . .

http://www.youtube.com/watch?v=u4gvp-e6LQ0

http://www.youtube.com/watch?v=a0Za1RBEsFw

Adieu l'ARTISTE et paix à votre noble âme

Mes sincères condoléances à sa petite famille et à la grande famille musicale
@Naif
Kairouan
| 12-09-2014 16:42
Vos subtilites sont grossieres, monsieur!
Vos clins d'oeil sont dus a une paille dans vos yeux; Et toute votre connaissance et soumission a Dieu , ainsi que votre croyance en l'Invisible sont -- a la lumiere de vos commentaires -- entachees d'un Orgueil que meme les prophetes n'avaient guere eu!

Justement parcequ'ils ne se confondaient pas a Dieu, et ne disaient jamais sur lui et sur l'Invisible [Al Ghaib] ce qu'ils ne savaient pas!
Ainsi - par contre - va l'hypocrisie des communs des mortels, comme vous entre autres, qui se croient investis du message d'Allah jusqu'a s'y meprendre: se croyant eux memes diviseurs des piétés [Taqwa], des retributions et meme des echeances mortelles des uns et des autres

La vie, monsieur Naif, est pleine d'actions et de responsabilites, et la mort n'a jamais ete leur sanction. Ce qui viendra apres etonnera plus d'un parmi nous, vous et vos semblables en premier!
Et comme disent les Egyptiens: "Rabbik. Rabb Qloub", ou - mieux encore - comme il est dit dans le saint Coran:
[Aucun grief ne vous sera fait de ce que vous faites par erreur, mais de ce que vos coeurs font deliberement. Cependant, Allah est Pardonneur et Misericordieux]

Rien que dans cette partie, du verset 5, de la saurate 33 Les Factions ou Al Ahzab], trois des Asma'a Allah Al Housna sont evoqques, comme un Sceau Divin(!)
De quoi vous faire reflechir sur "les propos qui sortent de votre bouche"** et sur ce que vous dites sur les autres, leurs forts interieurs, ou leurs intensions.


"les propos qui sortent de votre bouche" est une expression qui vient aussi du Verset 4 de la meme saurate. i.e. Al-Ahzab.
Je vous sauhaite, et a moi meme, une Bonne lecture du Coran.
Il faut bien mourir un jour, un jour second!
DHEJ
| 12-09-2014 16:39
un monsieur il était allah yarhmou, une dimension humaine!


Paix à son âme et sincères condoléances à sa familles, ses proches et ses connaissances!
Zyriab...une 'uvre intarissable
Stouko
| 12-09-2014 16:34

Un homme de culture de taille, qui a su préserver le patrimoine musical national.
C'est aussi un musicien de renommée mondiale qui a composé plusieurs morceaux dont certains, ont été joués par l'orchestre philarmonique de Berlin(...).
Sur le plan national, c'est à lui que revient le mérite d'avoir formé de grands chanteurs tels que Naâma, Oulaiya, Hasiba Rochdi(...) ainsi que la grande Diva nationale Saliha.

Salah El Mehdi(Zyriab) était un grand professeur, un maître. Il jouait de tous les instruments musicaux: luth, harpe, violon, rabeb, cornemuse(...)... Son instrument préfère(sa spécialité) était le Naï (flute).

Il a enseigné les fameuses Noubas et composé les 2 dernières : M'haiyer 3iraq et Nawa, qu'il a écrites lui-même(...).

La vie de cette merveilleuse personne, pourrait faire l'objet d'une 'uvre écrite par l'un de ses étudiants ou de ceux qui l'ont côtoyé de près.

Puisse Dieu lui accorder son infinie miséricorde et l'accueillir dans son paradis éternel.

Toutes mes condoléances à sa famille, ses proches et tous ceux qui ont apprécié ses 'uvres.

-------
Nous croyons savoir...
Socratès
| 12-09-2014 15:35
...qe Salah El-Mehdi a appartenu à la famille des magistrats .
Sa vocation pour la Musiqe l'avait emporté sur celle pour la Magistrature q'il avait avait fini par abandonner assez tôt...
Mais le jeune pigiste de BN chargé de l'info sur la disparition de "Zerièèb" (le pseudonyme q'il s'était choisi lui-même et non le surnom qe lui aurait donné la presse tunisienne) pourrait "étoffer" un peu plus son papier...
Aux yeux des tunisiens , la mémoire du défunt mérite "un peu" plus d'égard .
@poseidon
Mathusalem
| 12-09-2014 15:30
Nous l'écoutions depuis l'avant-guerre en compagnie de Beji Caid Essebsi, Hassen El Kerreche et Tahar Ghanjou, dans les sabat de Bab-bnet. C'était un musicien authentique.
à l'époque de la TSF
poseidon
| 12-09-2014 15:08
Nous écoutions la musique de ziryeb dans les années 50. Il animait les moments musicaux de la TSF et les séries du mardi (El rouaya)
C'est un des piliers de notre culture tunisienne.
Lorsque la radio tunisienne émettait depuis des locaux installés aux Colisée à Tunis, Ziryeb était là...

A lire aussi

La société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT), a annoncé, dans un communiqué publié ce

23/08/2019 09:54
0

Le secrétaire général adjoint de la Fédération de l’Enseignement secondaire, Fakhri Smiti, a émis ce

23/08/2019 08:51
1

Mohamed Abbou a indiqué qu’il se présente à la présidentielle afin de changer la situation actuelle

22/08/2019 23:58
5

S’occuper de sa campagne électorale n’entre pas dans ses prérogatives de chef du gouvernement

22/08/2019 21:57
2

Newsletter