alexametrics
mardi 24 mai 2022
Heure de Tunis : 16:19
Dernières news
Saïed, libertés, biens publics, Béchir Akremi… Les 5 infos de la journée
20/01/2022 | 23:00
4 min
Saïed, libertés, biens publics, Béchir Akremi… Les 5 infos de la journée

 

Il est déjà 23h, voici le récapitulatif des informations les plus importantes ayant marqué de la journée du 20  janvier 2022 :

 

Kaïs Saïed : les libertés sont plus que jamais garanties

Le président de la République, Kaïs Saïed a reçu ce jeudi 20 janvier 2022, le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, assurant que les libertés sont plus que jamais garanties et qu’il tient à appliquer la loi à tous. Le chef de l’Etat a fait part, lors de cette rencontre, de son refus de toute forme de violence et de tous les dépassements, peu importe leur provenance, mais surtout venant de ceux qui veulent porter atteinte à l’Etat de l’intérieur. D’autre part, il a réaffirmé qu’il n’a aucune intention de mettre à genoux la justice ou de s’y ingérer, mais qu’il ne laissera pas le peuple tunisien face à ceux qui marchandent avec leurs droits.


Kaïs Saïed : comment une personne peut-elle s’auto-attribuer un salaire ou une prime !

Le président de la République, Kaïs Saïed, a reçu ce jeudi 20 janvier 2022, la cheffe du gouvernement, Najla Bouden. La rencontre a été l’occasion de passer en revue les dossiers qui seront abordés en Conseil des ministres. « Il y a de nombreuses questions qui sont restées en suspens de longues années devant la justice et devant ceux qui ont érigé des tribunaux pour régler des comptes et non pour instaurer la justice. Parmi les textes que j’avais proposé en mars 2012, un texte qui concerne la réconciliation pénale et qui constitue un projet de circulaire qui sera traité au conseil des ministres…»


Youssef Bouzakher : le CSM continuera à travailler normalement

Le magistrat Youssef Bouzakher a indiqué que le Conseil supérieur de la magistrature (CSM), dont il est le président, n’a pas pu consulter le décret supprimant les avantages octroyés à ses membres. « Pour le moment, il n’y a qu’un communiqué publié sur la page Facebook de la présidence de la République », a-t-il expliqué. Dans une déclaration accordée le 20 janvier 2022 à Wassim Ben Larbi sur les ondes de la radio Express FM, Youssef Bouzakher a rappelé que deux versions avaient été publiées par la présidence de la République. « La deuxième a comporté un deuxième paragraphe précisant le montant des primes et avantages ! Nous considérons cela comme une atteinte aux membres du CSM ! ».


Kaïs Saïed : ils se sont répartis les biens de l’Etat profitant des appartenances partisanes et familiales

Le président de la République Kaïs Saïed a reçu ce, jeudi 20 janvier 2022, la cheffe du gouvernement Najla Bouden et le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mohamed Rekik, assurant qu’il ne permettra aucun détournement des biens de l’Etat tant qu’il est en vie. Le président de la République a indiqué que certains dossiers ont été ouverts non pas pour que des solutions soient trouvées, mais pour enterrer les affaires de détournement des biens de l’Etat. Dans ce contexte, il ajoute que « le détournement se poursuit et il faut y mettre terme à travers une justice équitable. Les biens de l’Etat ne sont pas uniquement des biens fonciers, mais il s’agit de tout ce qui revient au peuple tunisien. Personne n’a le droit de prendre possession des biens du peuple tunisien, peu importe le prétexte.


Le Tribunal administratif annule la suspension de Béchir Akremi

Le Tribunal administratif a décidé, le 20 janvier 2022, d'annuler la suspension du procureur de la République, Béchir Akremi, décidé par le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) à la date du 13 juillet 2021. Dans un communiqué publié à la même date, le bureau de communication et d’information du tribunal a indiqué avoir accepté l’appel déposé par Bechir Akremi. La décision, selon la même source, résulte de l’incompétence du conseil de discipline. Ce dernier n’était pas habilité à statuer sur l’affaire. Le tribunal s’est, aussi, appuyé sur l’illégitimité de la composition du conseil de discipline. 


A lire également : 

Le Mufti appelle hommes d’affaires et bienfaiteurs tunisiens à aider l'Etat

Violences du 14 janvier : trois partis déposent une plainte

Ennahdha : le pouvoir en place est responsable de la mort de Ridha Bouzaiene


20/01/2022 | 23:00
4 min
Suivez-nous