alexametrics
Dernières news

Saïd Aïdi dénonce les agissements des partis au pouvoir autour des bureaux de vote au Bardo

Saïd Aïdi dénonce les agissements des partis au pouvoir autour des bureaux de vote au Bardo

 

Le président de Beni Watani, Saïd Aïdi a dénoncé, dans un post Facebook datant de ce dimanche 14 juillet 2019, les agissements de certains partis au pouvoir autour des bureaux de vote au Bardo.

Ces partis auraient tenté d'influencer les électeurs et faire de la propagande lors des élections municipales partielles, une pratique interdite par la loi.

M. Aïdi a également relevé le mutisme des responsables de l'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) face à ces pratiques s'interrogeant ainsi sur l'intégrité de ces élections aussi bien que de celles à venir.

 

Rappelons que les électeurs sont appelés aux urnes aujourd'hui pour les élections municipales partielles du Bardo et ce suite à la dissolution du précédent conseil. Une dissolution survenue après la démission de 18 conseillers municipaux en mars dernier.

Ces conseillers avaient contesté la mauvaise gestion de la présidente du conseil municipal et l'avaient par ailleurs accusée de corruption.

 

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

Adnène
| 15-07-2019 18:54
Comme il y a des témoins il faut aller en justice. Jusqu'à quand les démocrates vont se limiter à déplorer et ne pas faire intervenir la justice;

Abir
| 15-07-2019 08:28
Je respecte Monsieur Baffoun mais je n'ai jamais imaginé qu'il accepterait un jour être un instrument à ces traitres Elkwanjias et s'il a encore un brin de Watania soit il se retire de cette instance, soit il dénonce cette merde et on lui tire chapeau bas , sans ces deux solutions on craint le bain du sang aux élections prochaines, nous sommes en face d'une secte terroriste qui a une convection contre l'Etat et la démocratie

Mohamed Obey
| 15-07-2019 00:30
Il est difficile de croire que les prochaines élections vont être transparentes et truquées quand on a commencé par passer des lois anti-constitutionnelles non rejetées par la Justice qui, elle, se fait complice d'acte inconstitutionnel...

Ahmed
| 14-07-2019 17:58
Si vous avez des preuves

veritas
| 14-07-2019 12:13
'?a toujours été comme ça et depuis 2011 ,Kamel jendoubi a faillit le payer de sa vie car il a voulu résister a la fraude et à la manipulation des khwanjias,les prochaines législatures vont être une mascarade supplémentaire.
La règle de la secte du gourou soit vous faites un pacte avec eux et c'est eux qui régneront surtout en vous laissant des miettes si non vous n'aurez rien et on vous élimine par tout les moyens ,la démocratie ils l'acceptent seulement quand elle est de leur côté ,quand elle devient contre eux il y'a d'autres moyens .
La seule solution un coup d'etat avec du sang qui coulera à flots contre eux pour les éliminer une fois pour toutes.

houda
| 14-07-2019 12:09
il est au service de ghannouchi et youssef chahed il prend les tunisiens pour des betes alors que les tunisiens analyses meme les gestes de baffoune et de toute l equipe de l isie les rassemblements autours des bureaux de votes est interdit par la loi mais qu est ce que vous voulez est ce que baffoun peut bouger le petit doigt c est un pauvre type il n est pas a la hauteur la tunisie est un pays de vendus

A lire aussi

Le candidat à la présidentielle et président du parti la Tunisie en avant, Abid Briki a été présent,

20/08/2019 23:51
0

Marzouk insinue que la présidence de la République a pioché dans son programme

20/08/2019 21:35
0

e timing choisi pour sa publication ne peut s’inscrire que dans le cadre de la stratégie de

20/08/2019 19:48
3

seuls 34 partis politiques, sur les 219 existants, ont

20/08/2019 17:02
3

Newsletter