alexametrics
Dernières news

Sahbi Ben Fredj rappelle l'historique du sabotage de la cour constitutionnelle

Sahbi Ben Fredj rappelle l'historique du sabotage de la cour constitutionnelle

 

Le député de la Coalition nationale, Sahbi Ben Fredj est revenu dans un post partagé ce mardi 23 juillet 2019, sur les réseaux sociaux, sur l’impasse de la mise en place de la cour constitutionnelle.

Sahbi Ben Fredj a expliqué que le bloc qui a le plus entravé la mise en place de cette institution est celui de Nidaa Tounes précisant qu’Ennahdha, « qui a refusé toute concession » en est tout aussi responsable.

 

« En 2015, alors qu’Ennahdha et Nidaa combinaient 155 députés, le sujet n’a même pas été abordé. En 2016, ils avaient 130 députés et rien n’a avancé… En 2017, nous avons ouvert les candidatures. Celles de Ahmed Souab et Youssef Seddik sont tombées à cause des voix d’Ennahdha et de l’absence des députés de Nidaa. Slim Loghmani et Sana Ben Achour sont passés in extremis. On est alors passés au vote. Au premier tour, la candidate d’Ennahdha est passée et Slim Loghmani et Sana Ben Achour, abandonnés par les députés de Nidaa, ont été évincés… Il en fût de même au second tour… Depuis fin 2017 à octobre 2018, tous les consensus sont tombés car Ennahdha posait son veto contre Sana Ben Achour et Nidaa et Machroûu en faisaient de même avec Ayachi Hammami… Nous nous sommes alors mis d’accord fin 2018 de lever les vétos sur les deux candidats. Nous sommes passés au vote, Sana Ben Achour a obtenu 120 voix et Ayachi Hammami 90. Depuis 2019, il y a une impossibilité de s’accorder et les questions sont les suivantes : qui a violé la constitution en l’absence de la cour constitutionnelle ? A qui profite l’absence de la cour constitutionnelle ?... », a écrit le député.

 

M.B.Z



 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (17)

Commenter

mansour
| 23-07-2019 21:28
qui a été commis aussi par Nida Tounes et Tahya Tounes les partenaires serviteurs complices au pouvoir des islamistes freres musulmans salafistes d'Ennahda

veritas
| 23-07-2019 18:03
vos retournements de vestes ...

lechef
| 23-07-2019 16:47
'?tant donné que le tourisme partisan à été toujours permis et toléré au sein de l'ARP et Sabbi est aussi un élément qui a joui de ce tourisme au cours de son mandat de Nida à Tahya , on peut considéré que tous les membres de l'ARP y compris Sabbi ont commis la grande bêtise de ne ne pas élire les membres de la cour constitutionnelle et ce depuis 2014/2015.
Tous sans aucune exception à des degrés divers ont saboté le système démocratique

veritas
| 23-07-2019 15:19
Vos retours de veste ne mèneront plus très loin ,vous allez perdre votre siège de député à 1000% à ce moment pas vous comprendrez vos conneries .

Chuck
| 23-07-2019 14:35
Ce député que j'estimais beaucoup par sa sagesse et son comportement citoyen n'a pas su se taire. Et pourtant, il sait bien que tous les députés tout parti confondu sont responsables de ce fiasco. Le peuple doit les faire sortir une fois pour toute. Ne prenez pas les gens d'en haut. Vous allez payer vos faits et gestes lors des prochaines élections. Nous seront ravi de ne plus vous vous voir dans l'hémicycle vous ainsi que vos confrères..

Justinia
| 23-07-2019 13:42
Comment croire un type qui fait l'éloge de Ghannouchi en assurant qu'il est en dehors des attentats,qu'il est blanc comme neige etc...Comment croire ce type qui persiste et signe que la loi de l'exclusion est démocratique rien que pour pour exclure deux concurrents.
Il joue l'hypocrite sans rougir...

Bab ezzira
| 23-07-2019 13:30
« 3amlouh lahdhar wou wehlou fih lebgar » C'est malheureux de citer ici, et en ce moment au pays de la première constitution crée par l'humanité ; cet adage bien de chez nous qui résume la situation de la Tunisie brouettiste post 2011 . Ce beau pays envahi par cette vague d'ânes parlants venus et sponsorisés d'outre-mer.Ce beau pays saboté par ces malheureux politicards ripoux de la 25 eme heure et de la cinquième saison de Sorros dite la saison du printemps Arabe
Rappelons à ces ânes parlants qu'il existe un principe d'indépendance entre les trois pouvoirs Exécutif, Législatif, et Judiciaire.
Rappelons aussi à ces ânes parlants que la cour constitutionnelle a pour principal objectif le contrôle de la constitutionnalité de tout texte juridique indépendamment des diverses transitions et divergences politiques.
Rappelons encore à ces ânes parlants que le respect et l'application des textes juridiques est du ressort exclusif du pouvoir judiciaires.
A ce titre, et pour échapper aux pièges de la meilleure constitution minées du monde il y'a lieu d'écarter le pouvoir législatif et exécutif de la nomination des membres de cette honorable institution QUI DOIT RESTER NEUTRE. A Ce titre seuls les juges sont capables de connaitre et d'évaluer la compétence de leurs collègues et de nommer par suite tous les membres de cette cour selon des critères définis à l'avance tels l'ancienneté, l'Age, l'historique, la neutralité politique, les compétences acquises etc etc '?'.
Ce qui me torture c'est mon beau pays HISTORIQUEMENT LEADER bousillés par une bande d'anes parlants traitres et pédés.

Bofff winnou elli yefhmek barrouett m3a elli ybarrouet si tu tiens encore à ta santé mentale. Ces salauds nous prennent à l'usure.

soussi
| 23-07-2019 12:50
YA SI SAHBI
IL N Y A PAS DE COUR JUSQU A CE JOUR
L HISTORIQUE TOUT LE MONDE LE SAIT

zilos
| 23-07-2019 12:17
au palais des vendus et les touristes politique ,le vrai homme qu'on lui accorde le nom de CANDIDE est SAHBI.
je suis objectif et il n'est jamais rajel ommi .

zilos
| 23-07-2019 12:14
SAHBI a fait un effort simple ,certes il a relater des événements de l'ARP il n' a rien ajouté ni retrancher ,en revanche chacun de nous qui s'intéresse à ce maudit bordel de Bardo peut rédiger mieux que çà en toute objectivité .les faits historiques sont justes et ils n'ont jamais fait l'objet de gymnastiques .

A lire aussi

L’ancien Mufti Mokhtar Sellami est décédé, ce lundi 19 août 2019, à l’âge de 94 ans.

20/08/2019 00:43
0

il estime qu’il a les compétences nécessaires lui permettant d’être à la tête de l’Etat

19/08/2019 23:15
0

« Il y avait de véritables négociations à ce sujet, et j’avais reçu cette information. Il est

19/08/2019 21:11
6

pour avoir falsifié sa signature de

19/08/2019 20:23
2

Newsletter