alexametrics
Sur les réseaux

Sahbi Ben Fredj à Haythem Mekki : je te tire mon chapeau !

Sahbi Ben Fredj à Haythem Mekki : je te tire mon chapeau !

 

 

Le député de la Coalition nationale, Sahbi Ben Fredj, a répondu, dans un post partagé hier, dimanche 16 juin 2019, sur les réseaux à la publication du journaliste Haythem Mekki.

Haythem Mekki avait accusé les politiciens d’avoir créé, par leur opportunisme et leur corruption, le phénomène Nabil Karoui, lui donnant toutes ses chances d’accéder à la présidence. Il a souligné qu’en écumant les plateaux télé de Nessma, en fermant les yeux sur le mélange affaires, médias, politique et associatif pendant des années, les politiques ont contribué à son ascension, laissant faire par pur intérêt.  

« Même si tu es contre l’amendement de la loi électorale et même si tu ne rates pas une occasion pour nous descendre, je te respecte et te tire mon chapeau ! » lui a répondu Sahbi Ben Fredj, ajoutant qu’il fait partie des rares politiciens qui ont boycotté Nessma depuis des années et refusé d’y apparaitre volontairement, déclinant des dizaines d’invitations.

« La plupart des personnes qui ont quitté Nidaa avec Mohsen Marzouk ont la même position vis-à-vis de la chaîne et cela a continué avec ceux qui ont quitté avec Youssef Chahed. Je ne me rappelle d’aucune normalisation entre nous et Nabil Karoui ou Nessma, et nous sommes quasiment la seule force politique qui a pris une position claire envers la chaîne et M. Karoui, dans le discours et la pratique » a-t-il précisé.

Sahbi Ben Fredj a enfin estimé que l’amendement de loi électorale est certes contraire à l’éthique du travail démocratique mais que le devoir de l’élite est de protéger le pays et la démocratie avant l’éthique réaffirmant ainsi son soutien à la révision de la loi électorale.

 

M.B.Z


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

Mohamed Obey
| 18-06-2019 20:13
Car ce projet de loi voté aujourd'hui n'est qu'une forme de banditisme le plus moche!

Justinia
| 17-06-2019 18:21
Mr. Ben Fredj persiste et signe et croit dur comme fer que l'amendement de la loi électorale était nécessaire et lui,l'élite, veut protéger le peuple et la démocratie.Donc,pour lui,cette manoeuvre n'est pas frauduleuse.Et il ajoute:il ne s'agit pas d'une première...Donc ce type a déjà magouillé.
Comment peut on être minable à ce point?

Abir
| 17-06-2019 11:47
Mais celui qui veut protéger la démocratie ne doit pas se réveiller à la fin du saison , ça fait huit ans qu'Ennahda et qui estvotre aliène aujourd'hui ne fait que frauder à travers les associations et les dollars arrivés dans des valises pour financer les corrompus et les terroristes mais votre opportunisme a primé sur la démocratie et le pays . Aujourd'hui Personne ne pourra vous prendre pour des honnêtes et des patriotes même si vous bruler vos dix doigts et surtout en restant coller à la mafia corrompue les Kwanjias

A lire aussi

Le président de la République fraîchement élu, Kaïs Saïed a adressé un message aux Tunisiens les

21/10/2019 21:52
17

C’est le 21 octobre 1948, sous le protectorat français, que le décret de création de la compagnie

21/10/2019 10:40
3

Un incident qui a suscité le mécontentement des habitants de Sousse appelant à restituer l’aspect

20/10/2019 16:50
10

Une parfaite illustration de la prise de conscience de tous les Tunisiens au profit du

20/10/2019 15:49
8

Newsletter