alexametrics
Dernières news

Ridha Saïdi : La loi sur l’enrichissement illicite concernera 60 mille personnes

Temps de lecture : 2 min
Ridha Saïdi : La loi sur l’enrichissement illicite concernera 60 mille personnes

 

Le ministre conseiller auprès du chef du gouvernement chargé du suivi des projets et des programmes publics, Ridha Saïdi a déclaré, ce mercredi 22 mars 2017 dans la matinale de Wassim Ben Larbi sur Express FM, que le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite vise à établir plus d’intégrité et de transparence dans la gestion des biens publics.

 

Il a annoncé que le prochain conseil ministériel sera consacré à la future adoption de cette loi qui visera 60 mille personnes. « Le chef de l’Etat, le chef du gouvernement, les membres du gouvernement, les députés de l’Assemblée des représentants du peuple et les partis politiques sont concernés » a-t-il assuré.

 

« Ils devront  faire deux déclarations de biens auprès de la Cour des comptes, avant la prise de fonction et après leur mandat » a précise Ridha Saïdi ajoutant que les membres du gouvernement ont déjà fait cette déclaration. A propos de l’importance de ce projet de loi, Ridha Saïdi a indiqué qu’elle réside dans la mise en place de mécanismes permettant de poursuivre toutes les personnes impliquées dans des délits d’enrichissement illicite et des délits d’initiés. « L’achat de terres à des prix symboliques et l’exploitation de document officiels seront sanctionnés ».

 

Ridha Saïdi a, par ailleurs, indiqué que la loi sur la protection des dénonciateurs de corruption a été modifiée et qu’elle sera rediscutée bientôt en conseil de ministres.

 

K.H

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

Jilani
| 22-03-2017 20:28
On a plus confiance à ces gvt issus des rcdistes et nahdhouis qui se sont encore enrichis depuis la révolution et qui croient qu'en faisant des lois les citoyens font leur faire confiance. On n'a besoin d'un gvt de confiance qu'aux un gvt d'unité nationale composé de la famille de BCE et de nahdhaouis

MFH
| 22-03-2017 15:22
On en a assez des lois. A chaque situation et à la chaque cas, on improvise des lois qui restent le plus souvent sans suite. On ne s'intéresse jamais à l'essentiel. S'il y a autant d'abus, de dépassements et d'infractions dans nos administrations ce n'est pas à cause du manque de règles ou de lois mais bien à cause de l'absence de systèmes de contrôle, d'audits et d'inspection inopinées et systématiques et qu'on devrait imposer comme règles de bonne gouvernance. Une fois ces règles appliquées on ne pourra plus tricher ni échapper au paiement de son'impôt et on ne pourra plus, non plus, s'enrichir sans cause.

habib
| 22-03-2017 14:30
Et les présidents des organisations nationales, UTICA, UGTT, CONNECT, FTF..... ne sont pas concernés ???

Foued abid
| 22-03-2017 13:15
Bravo il faut que le pays soit clean

Citoyen_H
| 22-03-2017 13:15

une hécatombe est prévisible dans les rangs du parti de ce "ministre".

Je suppose, comme à l'accoutumée, que les modifications dont il parle, ont été faites en vue de mettre les "bagla-liha" hors d'atteinte, depuis l'ouverture du salon permanent des brouettes, une certaine année 2011.

Charité bien ordonnée commence par soi-même.



Hatem jemaa
| 22-03-2017 12:27
La constitution républicaine impose le principe d'ÉGALITÉ des citoyens en droits et en devoirs. La criminalisation d'un acte quelqu'il soit doit concerner tous les citoyens et non une catégorie uniquement. De plus si on veut réellement lutter contre les delits fiscaux il faut étendre le champ d'application de la loi à tous les citoyens. Cette restriction à " 60 milles " citoyens est bizarre

DHEJ
| 22-03-2017 11:28
Un islamiste dans un gouvernement de bougnoules...

A lire aussi

La députée du bloc de la Réforme nationale, Nesrine Laâmari a publié un statut, ce vendredi 3

03/07/2020 22:56
3

L'Ecole Canadienne de Tunis était à la fête

03/07/2020 21:55
0

Le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh a reçu, ce vendredi 3 juillet 2020, es présidents des partis

03/07/2020 21:34
4