alexametrics
Dernières news

Ridha Belhaj : la cité de la Culture a interdit la commémoration du 40ème jour du décès de BCE

Ridha Belhaj : la cité de la Culture a interdit la commémoration du 40ème jour du décès de BCE

 

Le dirigeant Nidaa Tounes Ridha Belhaj a assuré, ce vendredi 23 août 2019, sur les ondes de Jawhara Fm, que les responsables à la cité de la Culture lui ont signifié qu’il est interdit d’organiser la commémoration du 40ème jour du décès de BCE dans les locaux.

 

Ridha Belhaj a assuré que les responsables lui ont indiqué qu’il est interdit aux partis politiques d’organiser des manifestations à la cité de la Culture, « on m’a dit qu’ils ont des ordres stricts, et j’ai compris qu’ils parlaient de la présidence du gouvernement ».

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Barg-ellil
| 24-08-2019 19:08
Enfin il a compris quelque chose !

Gg
| 24-08-2019 11:09
"Maintenant, il faut que notre Etat d'Institutions tunisien nous enlève et nous abolit ces statues, ces bustes et ces posters de Bourguiba..."

Il faut tout raser, comme à Palmyre!
Enfin quoi, on ne transige pas avec les ordres d'allah, vive la charia!

TMT
| 24-08-2019 09:43
Moi aussi jai compris compris que vous voulez redorer votre blason par cette sortie ridicule...
Il faut dire que le ridicule ne tue plus chez nous !

Abel Chater
| 24-08-2019 09:15
Réponse à @DIEHK
Et le terme "islamiste" qui est l'invention des "Azlèms et azlamistes", où en es-tu avec ton crime impardonnable, de vouloir diviser le peuple tunisien à 99% musulman sunnite sans la moindre différence?
Moi, au moins j'ai la conscience tranquille pour ne faire que défendre la justice contre l'injustice, l'équité humaine contre la malhonnêteté lobbyiste, les faibles contre les forts, la vérité contre le mensonge et la neutralité contre l'appartenance aveugle et l'esclavage.
Va boire un verre d'eau de la mer, ça t'apaisera ta haine aveugle et ton caractère de malhonnête enragé.
Que tu sois contre moi ou avec moi, qu'est-ce que ça pourrait me faire, du moment que je n'écris qu'aux services de mon propre Créateur et Créateur de tout l'univers, Allah la Tout Puissant !!!
Mèn aetèzza bighaïri Allah, dhèll.

Forza
| 24-08-2019 07:49
Il a respecté la démocratie. Il a contribué à sa stabilisation. Il a respecté la liberté de la presse et n'a emprisonné aucun de ses adversaires. Il a montré en fin de vie qu'il est un vrai démocrate. La patrie doit être reconnaissante à Bajbouj et c'est l'état qui doit organiser cette commémoration s'il est interdit aux partis d'utiliser la cité de la culture. Il ne faut pas être ingrat.

dinardios
| 24-08-2019 07:21
La commémoration se fait à son domicile .

DIEHK : Anti AC
| 23-08-2019 22:33
Quand on parle des Azlem, il ne faut pas cracher dans la soupe!!
Je m'explique: Avec tes post dignes d'1 complexé primaire,secondaire & tertiaire même!!
Tu renies les Azlem de ton entourage ou de ta famille et mes amis africains "black" m'ont toujours dit:
Toi le hadj, sais-tu d'où le singe descend?
Je lui ai répondu: Je descend des Azlem qui m'ont enfanté et qui t'ont enfanté!!
Mais j'ai 1 avantage sur toi, à mon époque entre 1954 et 1962 , lje n'ai pas rencontré des Azlem et le 1er que je rencontrerai je lui taillera la longue comme d"autres Azlens le m taillent des pipes aux islamistes qui vont fait beaucoup mal dans le dos!!!
Pauvre inculte, tu me casses mes vieilles bignoles depuis 2012 et je ne comprends pas pourquoi tu déverses ta haines de malfaisant tous les joi?ours et BN & NB ne font rien contre t

MFH
| 23-08-2019 21:59
Derrière chaque grand peuple, il y a forcément un ou plusieurs hommes(ou femmes). Un peuple ingrat envers ses grands hommes, est un peuple de lâches, de bâtards, de fainéants, et de bons à rien.

Abel Chater
| 23-08-2019 20:26
Le défunt président Béji Caïd Essebsi, avait un salaire, je crois de 30.000,- dinars par mois et sa veuve encaisse plus de 10.000,-dinars par mois. Son fils et son frère, monopolisent tant de points de vente de boissons alcoolisées. Malgré tout, ils veulent encore fêter le quarantième jour de leur bienfaiteur mari, père et frère Béji Caïd Essebsi, aux frais des contribuables tunisiens qu'ils appauvrissent eux-mêmes.
Il n'y a pas suffisamment de mots pour remercier les responsables de la cité de la Culture, pour leur conscience envers l'Etat d'Institutions de notre deuxième République démocratique arabe et musulmane, de régime parlementaire.
De telles nouvelles nous honorent à tous les Tunisiens. Je me sens de plus en plus rassuré quant à l'avenir de notre Patrie tunisienne et de ses nouvelles générations.
Vive la nouvelle Tunisie. A bas les "Azlèms", source de tout le malheur de la Tunisie postindépendance.
Maintenant, il faut que notre Etat d'Institutions tunisien nous enlève et nous abolit ces statues, ces bustes et ces posters de Bourguiba, comme il est d'usage avec Ben Ali, avant que les "Azlèms" des Caïd Essebsi, ne nous prolongent cette bassesse humaine, par ce théâtre primitif avec leur défunt Béji Caïd Essebsi. Ils ont déjà commencé à se bousculer pour nommer des projets et des propriétés de l'Etat et de ses contribuables, au nom de leur bienfaiteur Béji Caïd Essebsi, dont ils tiraient profits et privilèges personnels.

Zohra
| 23-08-2019 19:46
'?a est ils ont mis le turbo.
Quel est l'intérêt de Chahed une telle connerie.
Arrêtez grandisser il a vraiment mal aux réins le pauvre à force de tapper sur lui depuis 3 ans.
Trop de choses d'un coup Karoui, HCE, 40 de Bajbouj.

A lire aussi

L’examen des recours concernant les résultats du 1er tour du scrutin présidentiel a été achevé, ce

21/09/2019 21:29
2

L’ancien président de la République, Zine El Abidine Ben Ali, décédé le 19 septembre 2019, a été

21/09/2019 18:10
6

Un problème qui a engendré une sanction par les urnes du système au pouvoir soulignant que Youssef

21/09/2019 16:38
32

Un appel qui a été, visiblement, réfuté catégoriquement par Kaïs Saïed qui a réitéré son engagement

21/09/2019 15:43
52

Newsletter