alexametrics
samedi 25 juin 2022
Heure de Tunis : 02:51
Autos
Riadh Annabi dévoile les nouveautés de Kia
19/05/2022 | 21:13
5 min
Riadh Annabi dévoile les nouveautés de Kia

 

A l’occasion de la 16ème édition du traditionnel tournoi international du Tennis Club de Tunis, dénommé désormais « Tunis Open by Kia » qui se tient du 15 au 21 mai 2022, Riadh Annabi, directeur général de City Cars, concessionnaire de la marque coréenne Kia en Tunisie et sponsor-titre du tournoi, a accordé une interview à Business News où il est revenu sur les nouveautés de Kia ainsi que les bonnes performances 2021 de City Cars.

 

En effet, City Cars et le Tennis Club de Tunis (TCT) ont signé, en 2020, un accord au terme duquel Kia devient le sponsor-titre du Tunis Open, renforçant de ce fait leur rapport historique. Une démarche qui s’inscrit dans la stratégie de la marque Kia, dont le nom est fortement associé au sport et au tennis en général.

Le partenariat de City Cars ne s’arrête pas au tournoi de l’Open Tennis, la société étant en train de renforcer son partenariat avec le Tennis Club de Tunis. Elle a investi dans un nouveau terrain de Padel (un sport de raquette dérivé du tennis, ndlr). D’ailleurs, la société a sponsorisé deux tournois de padel pour enfants.

« City Cars est tournée vers le soutien et le développement des sports de raquettes. Nous avons commencé par le tennis. Nous avons profité des années Covid, où le tournoi ne pouvait pas avoir lieu, pour investir dans le padel à travers un nouveau terrain aux normes internationales. Nous sommes le partenaire et sponsor de la Fédération tunisienne de tennis de table (FTTT) », a affirmé le DG.

D’ailleurs, la société envisage de sponsoriser un tournoi pour adultes. « Cette idée sera développée dans les programmes qu’on est en train de concevoir pour nous associer carrément à ce sport », précisé le DG.

 

 

City Cars a exposé, à cette occasion, plusieurs modèles Kia, disponibles actuellement à la vente.

A ce sujet, Riadh Annabi a indiqué : « Nous exposons trois modèles. Le premier, la Rio GT Line, le bestseller de notre mixte, un produit de la même famille que la Rio, qui réussit. Le deuxième, le Sorento, un modèle très intéressant étant un SUV de grande taille de la classe D-SUV, il est super-équipé et il réussit par rapport à son rythme de vente. Un modèle au design impressionnant et convoité par la clientèle tunisienne, qui cherche un véhicule dans ce segment. Le troisième est notre nouveauté le Xceed, un crossover de la taille moyenne. Il a été introduit il y a un mois en Tunisie. Et les chiffres témoignent du succès de ce dernier modèle : un véhicule parfaitement conçu pour la classe moyenne tunisienne sur tous les plans : équipements, design, rapport qualité-prix ».

 

En outre et comme à son accoutumée, la marque coréenne a profité du tournoi pour présenter au public ses nouveautés, a souligné le DG. Cette année, la nouvelle recrue, exposée sur le court central du Club de Tennis, est le nouveau Sportage, très attendu. Ce véhicule est d'ores et déjà disponible à la commande, la commercialisation commencera au début du mois de juin, le temps que les véhicules soient acheminés en Tunisie. « Deux finitions sont proposées à la vente : une bien-équipée et une autre très bien-équipée », a noté M. Annabi.

City Cars a prévu d’autres nouveautés pour 2022, notamment en ce qui concerne la tendance du moment : les voitures électriques et hybrides, a assuré M. Annabi.

 

Ainsi, le concessionnaire prévoit de commercialiser dans trois mois un crossover full hybride de la taille moyenne (auto rechargeable c’est-à-dire que la batterie est rechargée par le moteur thermique et par la récupération de l’énergie cinétique au freinage, ndlr). Au menu aussi, un véhicule 100% électrique prévu vers la fin de cette année.

Le DG a estimé que pour les voitures hybrides, plus la cylindrée est importante, plus les droits de consommation et de douane sont importants, plus l’opportunité existe donc vu que le rabais devient conséquent. Autre bonne nouvelle selon lui, l’acceptation du ministère du Commerce de considérer les véhicules 100% électriques hors quotas à partir de 2022, car permettant des opportunités réelles.

 

S’agissant des réalisations financières de City Cars, Riadh Annabi a commenté : « Les performances de 2021 sont la conséquence d’une continuité entre 2019, 2020 et 2021. Notre force est dans notre produit. Notre offre, qui a servi à exceller en 2021, a été établie en 2019 et 2020 et cela continue aujourd’hui. Elle très équilibrée.

Nous sommes un concessionnaire full liner proposant une offre allant de la petite cylindrée au grand SUV. Notre métier est de savoir choisir notre mixte, notamment de choisir les modèles et de bien les positionner ainsi que d’instaurer la bonne politique de commercialisation et de service. Cette alchimie a permis de réaliser ces bons résultats en 2021, au niveau commercial et financier ».

 

Le concessionnaire de Kia a annoncé un résultat net en hausse de 58%, se situant à 32,7 millions de dinars. Le chiffre d’affaires de la société a évolué de 45% pour atteindre 332,3 millions de dinars. Selon un communiqué boursier, il déclare maintenir sa position de leader sur le marché de la distribution automobile en 2021.

La société a proposé la distribution d’un dividende de 1,25 dinar par action pour l’exercice 2021 contre 830 millimes un an auparavant.

 

« En 2022, la dynamique de développement ne s’arrête pas. Nous aspirons à avoir une meilleure offre, un meilleur service, une meilleure approche, beaucoup plus rationnelle et branchée avec la réalité du marché et du constructeur », a soutenu M. Annabi.

Et d’ajouter : « Ceci dit, 2022 connait d’importantes contraintes au niveau mondial : la première étant liée à la crise des semi-conducteur qui a provoqué une pénurie et aggravé par la seconde, la guerre en Ukraine. Résultat des courses : le marché est demandeur, les prix sont en train d’augmenter à cause de la baisse de la parité dinar/dollar et il y a une inflation importée, car l’ensemble de l’écosystème relatif aux semi-conducteurs et aux matières premières est en train de changer dans le monde. Forcément, il y a des composants qui vont voir leurs prix augmenter et cela va impacter le prix du véhicule. Jusqu’à ce mois de mai 2022, les prix demeurent acceptables, en espérant que cela se poursuit. Cette secousse a été bien amortie par le secteur ».

 

Imen NOUIRA

 

19/05/2022 | 21:13
5 min
Suivez-nous