alexametrics
Dernières news

Recours de la présidentielle : jugement du Tribunal administratif le 23 septembre

Temps de lecture : 1 min
Recours de la présidentielle : jugement du Tribunal administratif le 23 septembre

 

L’examen des recours concernant les résultats du 1er tour du scrutin présidentiel a été achevé, ce samedi 21 septembre 2019. Le Tribunal administratif rendra ainsi son jugement lundi 23 septembre 2019.

 

Les avocats des candidats ayant intenté les recours, ceux des candidats faisant l’objet de ces recours ainsi qu’un avocat de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) étaient présents lors des séances de plaidoiries à la justice administrative.

 

Rappelons que 6 candidats à l’investiture suprême ont déposé des recours contestant les résultats préliminaires du 1er tour de la présidentielle ayant porté Kaïs Saïed et Nabil Karoui au 2ème tour.

Il s’agit de Seifeddine Makhlouf, Abdelkarim Zbidi, Slim Riahi, Néji Jelloul, Hatem Boulabiar et Youssef Chahed ayant déposé leurs recours le 19 septembre 2019.

 

Si Slim Riahi et Néji Jalloul ont dénoncé le traitement inéquitable de l’instance vis-à-vis des différents candidats et appelé à la tenue du 1er tour à nouveau en vue d’assurer l’égalité des chances, Abdelkarim Zbidi a, quant à lui, contesté l’usage de la publicité politique par Nabil Karoui et Abdelfattah Mourou. 

 

Si les candidats ayant intenté les recours se contenteront du jugement du Tribunal administratif lundi, le 2ème tour du scrutin présidentiel pourrait se dérouler le 6 octobre 2019 en parallèle avec les élections législatives.

Toutefois, si ces recours sont déférés devant la chambre d’appel du Tribunal administratif, la date du 2ème tour devra être fixée au 13 octobre 2019.

 

B.L

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

Le justicier de la révolution
| 22-09-2019 21:36
Plus de commentaires ,et plus de justificatifs concernant la mascarade qui nous est offerte.
lorsque je lis les commentaires de yadh ben achour sur leaders , je me dis ,la récré est terminée ,car celui la meme qui l'a soutenu au premier tour se rétracte et nous fait une analyse effroyable sur la personne de K SAIED.
Donc inutile de s'étaler a rédiger des pages entieres ,car toutes se rejoignent dans leur contenu ,mais qui arrivent un peu tard.
Alors que faire ,on accepte ce qui nous est offert ,sachant pertinament que l'on se dirige vers l'abime, ou faut -il se relever et se dire que l'on a vu d'autres ,et qu'il faut réagire avant la Prochaine Révolution.
L'Isie accepte NK mais ne peut faire pression sur la justice ,les candidats au premier tour réclament l'égaliter des chances pour tous et donc la libération de NK.,les médias étrangers dénoncent cette mascarade car voyez vous Y.Chahed a remplacé le président du jury en envoyant illégallement NK en prison et j'en passe ,et ne venez pas nous dire que les étrangers n'ont pas le droit de ce meler de nos affaires .
On ne dit rien lorsque KS boycote les médiats locaux et s'adressent aux médiats occidentaux ,mais avec quel gentillesse bon dieu et le grand sourire ,et des remerciements a la pelle,Au fait j'ai oublié de vous dire qu'il tiens pertinement a s'adresser aux maghrebins lors de son prochain passage a paris , et il insiste a voir les maghrebins plus que les tunisiens (il a oublie tunisiennes). donc big probléme en vu.
Tout ceci pour vous dévoiler ce qui se cache lorsque l'on cherche ce qui nous attends.
Donc a part avec son peuple ,bonjour les dégats avec nos fréres Algériens et Marocains qui sont trés succeptibles lorsque l'on touche a leur salades, .je me répéte ,car ca ne servira a rien de regréter tout cela aprés coup.

Mais la solution exciste ,pour éviter la béresina ,car on ne connait toujours pas quel sera la réaction populaire si NK est évincé demain.

Tout simplement ,Il faut faire abstraction de son égo , OUI Monsieur le Président ,la décision est entre vos mains ,car aucun n'ose venir au secours de ce pauvre voleur ,bandit des quatres chemins ,dealers, trafiquant ,^^ blanchisseur d'argent^^!! ,il en a tellement blanchi que l'on ignore de quel monnaie il s'agit !!! et j'en oubli ,et malgré cela ,il a le droit au doute (ce n'est pas le terme), meme interpol qui le réclame parait-il fait la sourde oreille ,
Alors Mr le Président, Qu'attendez-vous pour Gracier Nabil KAROUI, ca fait parti de vos prérogatives et ca sera certainement la décision qui permettra aux Tunisiens et tunisiennes de se rappeler de votre passage express un autre jour.

Vous etes quelqu'un de brave et de juste ,alors prenez votre courage a deux mains et signer ce bout de papier qui va peut-etre nous eviter la cata .
Ce n'est pas facile de gracier un présumé voleur, mais aussi présumé innocent ,alors c'est du 50-50 , votre voix compte double ,voyez avec votre conscience cette nuit ,et annoncez nous la nouvelle demain matin ,avant celle du tri administratif ,car cella fera des mécontents quoi qu'il en soit .
Bonne nuit Mr le Président ,et positiver cette nuit ,car vous avez un rendez-vous avec l'histoire demain matin .

Léon
| 22-09-2019 19:51
Lé ta'safanna 3ala Ghadri'ezzanami félétalamé
Raqasat 3ala jouthathi'L ousoudou kilébon
Mé ghadrouha ya3lou 3ala Asyadiha
Tabqa'L ousoudou ousoudan wal kilabou kilébon

Mé thanbouna in kana yach3ourou ba3dhoukom
Annana a3la wa anna makanahou'L aqdémou.

Professeur de droit
| 22-09-2019 17:39
Borhan :
vous avez parfaitement raison. Les seuls recours recevables sont ceux liés à des erreurs matérielles de l'ISIE (mauvais comptage, urnes perdus ou absence prouvée des bulletin des certains candidats dans des bureaux de vote).
Tous les autres égarements ou les procès d'intention sur des faits non directement liés à l'organisation du scrutin, voire des faits dont les candidats eux-memes ne sont pas acteurs (émission télé et autres fadaises) sont normalement irrécevables. Mais tout est possible en Tunisie, avec une justice qui n'a pas peur du ridicule, meme au vu du monde entier.

Bibi
| 22-09-2019 13:43
je te rappelle que tu vis en tunisie.
les films americans, ca ne s'applique pas ici.

je te propose d'ecouter un tres bon mezwed rboukh tounsi :
https://www.youtube.com/watch?v=FV9Onov4tw8

TATA
| 22-09-2019 12:30
Alors, on en parlera demain! Il est aussi probable que vous auriez raison...

je vous propose entre-temps d'écouter un très bon blues:
John Lee Hooker - Hard Times
https://www.youtube.com/watch?v=lP2bumHNLs8

bonne journée

BORHAN
| 22-09-2019 12:23
La question que je me pose sans cesse :
Le tribunal administratif est-il vraiment APTE
à juger et à se prononcer sur la " chose constitutionnelle " ?

Bizertin
| 22-09-2019 11:44
Chahed+Zbidi ont été battu sans appel.
Tous ce que N.Karoui peut leurs offrir c'est un poste dans son gouvernement et encore!!!.
A mon avis N.Karoui sera libéré demain.

TATA
| 22-09-2019 10:49
La Tunisie se trouve dans un impasse politique et notre démocratie pourrait nous conduire au désastre. La faute est en particulier à ceux qui sont au pouvoir et à notre ISIE.

"Les recours sont déférés devant la chambre d'appel du Tribunal administratif" et cette chambre d'appel du Tribunal administratif n'a pas d'autres choix que de refaire le premier tour de l'élection en exigeant des candidats un certificat médical de bonne santé mentale ( nous n'avons pas besoin d'un déséquilibré à Carthage), puis il faut clarifier la situation juridique de Nabil Karoui. C'est complètement idiot que probablement notre futur Président dirigerait le pays de sa cellule à la Mornaguia ;)))

Il est ainsi évident que le premier tour de l'élection présidentielle va se refaire et ceci non pas pour les raisons citées dans l'article ci-dessus, par contre pour sortir de l'impasse de deux candidats dont la situation mentale et juridique n'a pas été clarifiée... Oui, la faute est à notre ISIE :(((


Youssef Chehed "appelle Abdelkarim Zbidi à l'unification de la famille démocrate [moderniste]", probablement sachant que le premier tour va se refaire, voir le lien suivant:
https://www.businessnews.com.tn/youssef-chahed-appelle-abdelkarim-zbidi-a-lunification-de-la-famille-democrate,520,91182,3

Si on referait le premier tour, YC va probablement se retirer de l'élection présidentielle afin de consolider la position de Zbidi et en particulier "pour l'unification de la famille démocrate [moderniste/progressiste]", et ça serait une décision très intelligente

Oui, il faut refaire le premier tour afin de clarifier la situation juridique de NK mais aussi afin de vérifier si tous les candidats sont en très bonne santé mentale.

Bizertin
| 22-09-2019 09:48
c'est une bonne date , il faut séparer les 2 élections vu le temps que met l'isie pour se prononcer les résultats ,ça trés difficiles que les 2 sont ensembles pour le Control et les lecteurs qui risquent de mélanger .

A lire aussi

Pour expliquer, l'élue a précisé que l'adhésion au RCD était systématique pour tous les employés,

09/12/2019 19:24
0

Le chef du gouvernement sortant, Youssef Chahed, chargé de la gestion des affaires courantes a

09/12/2019 18:28
1

Le défunt a débuté sa carrière au sein du département des Affaires étrangères en

09/12/2019 17:58
1

Le député d'Ennahdha, Moez Belhaj Rhouma a proposé la création d'un fonds Zakat (aumône

09/12/2019 16:19
23

Newsletter