alexametrics
lundi 18 octobre 2021
Heure de Tunis : 06:37
Dernières news
Réactions de la presse internationale aux nouvelles mesures de Kaïs Saïed
24/09/2021 | 21:47
2 min
Réactions de la presse internationale aux nouvelles mesures de Kaïs Saïed

 

Les mesures annoncées mercredi par le président de la République, Kaïs Saïed, en complément du 25-Juillet ont suscité des réactions dans la presse internationale. Pour la majorité, le chef de l’Etat a élargi ses prérogatives en s’octroyant davantage de pouvoirs.

 

Le président de la République a, en effet, décrété, mercredi, un ensemble de nouvelles mesures incluant :

-       La suspension de tous les avantages et primes accordés aux parlementaires

-       La suspension des articles de la Constitution contraires aux mesures exceptionnelles, sauf le préambule et les deux chapitres premiers, 

-       La suspension de l'Instance provisoire chargée du contrôle de la constitutionnalité des projets de loi,

-       L’amendement des articles liés aux réformes politiques en collaboration avec une commission qui sera nommée par décret présidentiel.

 

Voici ci-dessous une sélection de titres : 

 

 

N.J. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

24/09/2021 | 21:47
2 min
Suivez-nous
Commentaires
MH
étonnant
a posté le 25-09-2021 à 15:18
Je la trouve plutôt très retenue jusqu'à présent, et même étonnamment pas assez virulente.
Abidi
Presse
a posté le 25-09-2021 à 15:17
Bonsoir le président n'aurait pas du supprimer les primes et les avantages octroyés aux pseudo députés, il aurait dû les augmenter et leur donner plus de pouvoirs pour qu'ils puissent anéantir complètement le pays et à propos de la presse ce qui nous intéresse c'est notre presse vendue qui ne rate jamais l'occasion d'attiser le feu et de semer la zizanie dans la société
AB1
Voilà ce qu´à écrit le journal allemand FAZ - Victoire de la contre révolution
a posté le 25-09-2021 à 11:45
Pendant une décennie, la Tunisie a été la vitrine de la rébellion arabe et le seul pays arabe doté d'une démocratie fonctionnelle. C'est maintenant en jeu.

La contre-révolution dans le monde arabe est maintenant sur le point de réussir en Tunisie. Le pays où la rébellion arabe a débuté fin 2010 a été le laboratoire de la démocratie du monde arabe pendant une décennie. Malgré tous les revers, elle était en passe de devenir une démocratie fonctionnelle. C'était une épine dans le pied des dirigeants égyptiens et des monarques du Golfe, tout comme l'intégration réussie des Frères musulmans, qui formaient la plus grande faction du parlement.

C'est une invitation qui leur a été faite lorsque Kais Saied, une ardoise vierge sans pouvoir national mais aux tendances populistes, a été élu président. Dès lors, au détriment de la Tunisie et du monde arabe, des préparatifs sont en cours, notamment au Caire, pour saper la constitution en Tunisie et mettre fin au processus politique.

Kais Saied est actif depuis que Le Caire a mis des généraux égyptiens à ses côtés "à titre consultatif". Il y a deux mois, il a renvoyé le chef du gouvernement ; lorsque celui-ci a refusé de partir, il a été battu. Le Parlement a été suspendu depuis lors, plusieurs députés ont été arrêtés. Et maintenant, Saied veut gouverner par décret. Comme il n'a pas de pouvoir intérieur, il a besoin de partenaires pour mener à bien son coup d'Etat constitutionnel.

On ne sait pas s'il les trouvera. On ne sait pas non plus comment l'armée, jusqu'ici apolitique, se comportera. Quoi qu'il arrive : Le pays est paralysé et perd à nouveau des années importantes.

Source: Frankfurt Allgemeine Zeitung (FAZ), le journal le plus important et le plus crédible d'Allemagne et d'Europe.

Lien en Allemand:
https://www.faz.net/aktuell/politik/ausland/der-tunesische-praesident-saied-will-per-dekret-regieren-17551918.html
Fehri
Qui leur a dicté cet article?
a posté le à 16:27
Seïf Eddine Makhlouf.
Abidi
Démocratie
a posté le à 15:19
Mr parce que vous appelez ce qu'on a vécu pendant 10 ans la démocratie et bien prenez la peine de faire un bilan de la situation en 2010 et celle en 2021 et si cela s'appelle démocratie louée soit la dictature
ASBS
Jugements superficiels
a posté le 25-09-2021 à 11:05
Coup d'état! appropriation des pouvoirs,....par Kais Saied C'est vraiment superficiel ce que la presse publie!!
Comme par hasard, aucun média ne critique le cirque des députés, leur intégrité douteuse, leur abus de pouvoir,...la constitution taillée sur mesure (sans commentaires), ni le délabrement des instances du pouvoir, ni l'encrassement de l'administration, ni......
Et on lutte encore pour retourner à cette mascarade?
hourcq
Un scandale international.
a posté le 24-09-2021 à 22:35
Les mesures prises par KS s'apparentent à une sorte de dictature d'un seul homme qui se croit investi d'une mission divine. Dans tout pays réellement démocratique, ces mesures seraient qualifiées de coup d'Etat. Pour l'instant, la liberté d'expression est plus ou moins garantie. Nous verrons par la suite car l'ivresse du pouvoir monte facilement à la tête.
Le temps passe et comme soeur Anne nous ne voyons rien venir à part le soleil qui poudroie et l'herbe qui verdoie! Aucune mesure concrète pour soulager la misère du peuple et relancer l'économie.
Tout le monde est d'accord qu'il suspende l'ARP mais pas sur le fait qu'il foule la Constitution aux pieds, gouverne par décrets qui font office de lois, et nomme ou démet qui il veut.
D'accord pour modifier la Constitution avec l'avis de juristes de talent mais une Constitution qui doit respecter l'équilibre des pouvoirs:exécutif, législatif et judiciaire. Et la première mesure esr de dissodre l'ARP
AB1
@hourcq: Merci pour ce commentaire!
a posté le à 13:16
-