alexametrics
Dernières news

Rafik Abdessalem : la Zakat est l’un des piliers de l’islam et les Tunisiens sont musulmans !

Temps de lecture : 2 min
Rafik Abdessalem : la Zakat est l’un des piliers de l’islam et les Tunisiens sont musulmans !

 

Le dirigeant Ennahdha et gendre de Rached Ghannouchi, Rafik Abdessalem a été l’invité de Myriam Belkadhi, ce mardi 10 décembre 2019, pour revenir sur plusieurs questions faisant le point de l’actualité.

 

Rafik Abdessalem a tenu dans un premier a réaffirmé son innocence dans l’affaire du don chinois (Sheraton Gate), rappelant qu’un jugement en cassation a été émis en sa faveur soulignant qu’il est, désormais la victime dans toute l’affaire.

Le dirigeant nahdhaoui a, également, commenté la polémique autour du Fonds pour la Zakat estimant qu’il y avait des calculs idéologiques à ce sujet. Il a tenu à préciser qu’au-delà de l’aspect religieux, l’idée du fonds sert l’économie nationale avant tout. « La Zakat est l’un des piliers de l’islam et les Tunisiens sont musulmans et reconnaissent que la Zakat est obligatoire dans la religion. Pourquoi refuser la création de ce fonds, d’autant plus qu’il sera géré par l’Etat et sous son contrôle ».

 

Revenant sur la polémique autour du sit-in de Abir Moussi, M. Abdessalem a indiqué qu’il ne faut pas s’attendre à autre chose de la part de la présidente du PDL qui a fait partie du système tyrannique de Ben Ali. « Abir Moussi doit être reconnaissante à la révolution qui lui a offert la liberté d’expression et d’être là où elle est actuellement ».

 

Quant à la formation du prochain gouvernement, Rafik Abdessalem a indiqué qu’il est plus favorable à des technocrates ayant un soutien politique qu’aux dirigeants politiques au sein de la prochaine équipe.  « Ceci reste tout de même un avis personnel, mais la nature de l’étape à venir requiert des compétences ayant un profile technique afin de pouvoir relever les défis qui se présentent ».

 

Le dirigeant nahdhaoui n’a pas manqué de s’exprimer sur les dernières prises de positions de son collègues Zied Laâdheri, considérant que ce dernier a le droit d’avoir des avis différents. Cependant, il ne partage pas sa manière de faire, notamment, l’exposition des affaires internes du mouvement dans les médias, soulignant qu’il aurait été préférable de discuter des divergences dans le cadre des structures internes du mouvement.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (63)

Commenter

EL OUAFI
| 12-12-2019 08:14
Votre moderateur est entrain de faire un carnage il y va avec sa Tronçonneuse ! Il n'épargne personne.
Je vous prie de me donner des nouvelles de mon commdentaire en vous remerciant d'avance. (Manai)


B.N : Merci de relire nos règles de modération

rire
| 11-12-2019 21:54
que les tunisiens musulmans qui le veulent payent la zakat! en plus des impôts et taxes. mais c'est volontaire, sinon cette religion qu'est l'Islam deviendrait une dictature fasciste et stupide. comment insulter les musulmans et faire peurs aux autres et a tous les gens qui ont 2 neurones, en 3 phrase, bravo bouchlaka!!

zouhair
| 11-12-2019 21:44
Vas y avec tes frérots pour votre bon dieu faire la zakat et lâchez nous les baskets, nous sommes devenus des pauvres et non des musulmans.

Abderrahmane
| 11-12-2019 21:37
Dites a ce Mr analphabète qui est apparu de nulle part que tous les tunisiens ne sont pas musulmans.

Riri
| 11-12-2019 21:03
Petit 1: même un musulman peux vouloir une lecture moderne de la religion, comme le Saint Coran l'exige, et accepter que les impôts,taxes etc, sont le meilleurs moyens de faire payer chacun en fonction de ses revenus pour le bien de tous. La zakat c'est l'an1400.

2) tout les tunisiens ne sont pas musulmans. pourquoi mes impôts iraient a un fond d'une religion autre que la mienne? (si j en ai une?), c'est anticonstitutionnel (mais bon, on a pas de court constitutionnelle alors chacun dis ce qu il veux).

Michel
| 11-12-2019 19:34
Charité bien ordonnée commence par soi-même, qu'il fasse sa zakat pour nous précéder au paradis MAIS QUE LUI ET SES CO LAISSENT LES TUNISIENS PATRIOTIQUES TRANQUILLES, TRANQUILLES ET TRANQUILLES. ( LASTA ALAYHOM BI MOSAYTIRONN ET LASTA ALAYHOM BI OUAKIL : CORAN ) PAS DE BESOIN DE RELIGION EN POLITIQUE ,FADINA MENN LES MAGOUILLES ET LES DIVERSIONS INTARISSABLES M'?DIOCRES.

Le marseillais
| 11-12-2019 18:06
Ya bouchleka tu confond musulmans et frères musulmans, pas nous OK ,

ZORABROUK
| 11-12-2019 17:25
Mme Belkadhi , vous commencez à devenir une petite ordure!.... Comment se fait-il qu'en parlant de Ksiksi et Moussi , vous précédez le nom de la première par Mme , et vous oubliez d'en faire autant pour la seconde ?!... La présence de Bouchlaka a-t-elle influencé votre lâche comportement ?!...Je n'ai aucune sympathie particulière pour la présidente du PDL, mais votre manque de tact est grossier et indécent !...

beija-flor
| 11-12-2019 17:18
Non monsieur le gendre du grand fossoyeur de notre histoire, de notre pays ..celui qui avant...riait jaune...mais maintenant blanc ..blanchies.. grâce au Don " D'Allah "de (qatar & turquie)
LES TUNISIENS NE SON T PAS "TOUS" MUSULMANS.. quant à "ton zakat" tu aurais du avec ta famille d' ennahdha et consors...la "redistribuer" aux tunisiens musulmans!!! vous qui aviez engloutis des milliards de dinars..pillés le pays et les " tunisiens musulmans"....et vous osez nous "étaler.. vos "tronches" avec arrogance sur les plateaux de tv!
"Vous" faites HONTE à la Tunisie et aux tunisiens! vous n'êtes que des renégats d'imposteurs! qui ont vendus leur âme aux Diable

Herr
| 11-12-2019 17:14
"d'autant plus qu'il sera géré par l'Etat et sous son contrôle" dit-il.
Justement, a supposer qu'il n'y ait pas de malversation, qui dit gestion et contrôle par l'état dit : gaspillage, perte d'argent, pléthore de fonctionnaires, lourdeurs administratives, favoritisme, poste de directeur, sous directeurs....
Ajouter à cela l'absence totale de confiance de la majorité d'entre nous à ce genre d'organisme et à ces "créateurs", l'existence de fonds qui font déjà le travail, on obtient ce résultat de vote et c'est tant mieux.
Je ne vois pas pourquoi quelqu'un déciderai à ma place à qui octroyer la zakat ni sous quelle forme. Pourquoi un intermédiaire ? Ils sont gentils !

Pour info, les résidents en France qui veulent payer la Zakat el mal, peuvent le faire par l'intermédiaire du secours islamique. Sur leur site il y a même une calculatrice qui aide à en déterminer le montant.

A lire aussi

Se venger des enfants de l’ancien président en leur interdisant de revenir en Tunisie n’a plus lieu

19/09/2020 16:32
0