alexametrics
B.N.CHECK

Radhia Nasraoui en voyage pour se faire soigner

Temps de lecture : 1 min
Radhia Nasraoui en voyage pour se faire soigner

 

Radhia Nasraoui, militante et épouse du secrétaire général du Parti des travailleurs, Hamma Hammami,  s'est rendue, ce dimanche 8 décembre 2019, à l'étranger afin de recevoir les soins médicaux nécessaires.

Les internautes ont, en effet, publié des photos ainsi que des vidéos de Mme Nasraoui s'apprêtant à quitter la Tunisie pour se faire soigner à l'étranger, accompagnée de Hamma Hammami.

 

 

Des photos qui démentent, ainsi, les rumeurs ayant circulé sur la toile concernant son décès suite à la déclaration de son époux qui a précisé qu'elle souffrait de problèmes de santé (hydrocéphalie et glandes thyroïdes) à cause des violences qu'elle avait subies avant la Révolution.

 

 

Peu avant son départ, des politiciens, des syndicalistes et activistes de la société civile à l'instar de Bochra Belhaj Hmida, Khaled Krichi, Naziha Rjiba, Mohamed Abbou, Fahem Boukaddous ainsi que Sadok Ben Mhenni étaient présents à l'aéroport pour saluer la militante et lui souhaiter un prompt rétablissement.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

mortigane
| 11-12-2019 21:10
à cause des violences qu'elle avait subies avant la révolution............ sans commentaire

antireligion
| 08-12-2019 23:31
Elle va se faire soigner à l'étranger mais bien sur en France. la France le pays envers laquelle se dirigent incessamment vos critiques pour ne pas dire vos insultes.

Samia.attia
| 08-12-2019 20:36
Inchallah labes et bon courage

Nephentes
| 08-12-2019 19:37
Le contenu de votre commentaire tranche radicalement avec ce que j'ai pu entendre depuis une vingtaine d'années

Je prends votre réponse au sérieux

Je vous signale que concernant les islamistes un organisme qui leur est proche a fait état sur la chaîne ZITOUNA (2016 je crois) de maltraitance d'enfants des victimes islamistes ( Menzel Bouzelfa est un cas où j'ai pu m'entretenir directement avec la famille)

De même j'ai eu des échos d'un membre de la société civile de Gafsa personne tout à fait crédible qui m'a fait état de torture d'enfants de syndicalistes locaux à Redeyef en Septembre 2008.

Anti gueux
| 08-12-2019 19:06
Encore une fois Rabi ifarej alliha mais je vous assure elle n'a jamais mais jamais été violentée physiquement.Tous ce qu'elle a pu subir était une violation morale.Ben Ali savait où ils étaient en Tunisie.Leur protecteur était K.L.La ligue des droits de l'homme devrait vous fournir des éléments,des preuves de violations corporelles sur R.N.
Il faut arrêter de mettre ,mêmes les maladies des opposants ,sur le dos de Ben Ali.
Demandez à Jendoubi ,Hamma et les autres opposants s'ils ont été battus à l'exception des islamistes ce qui est triste pour ces derniers.

Guide de tourisme
| 08-12-2019 18:43
Les palabres dans un sens, les faits à 180°.
Les ghazaouis, Haniya in primis, se soignent en Israël.
Rabbi yechfiha!

Nephentes
| 08-12-2019 17:38
Je ne comprends pas votre assurance

Des membres de la LTDH m'ont affirmé qu'ils ont bel et bien été tortures tous les deux à plusieurs reprises

Ces choses sont trop graves pour être l'objet d'approximations et de rumeurs

Anti gueux
| 08-12-2019 17:24
Rabi yachfiha ,mais il faut arrêter de dire que c'est à cause des violences qu'elle a subit au tant de Ben Ali.
Ben Ali ne l'a jamais torturé ni elle ni son mari.
C'est incroyable comme le tunisien est devenu menteur ,médisant ,ignare ,idiot.....La révolution de la brouette et des gueux Lol

Abou Walid
| 08-12-2019 17:09
Personnellement je lui souhaite un prompt rétablissement, cependant n'y a-t-il pas là un "signe fort" qu'en Tunisie on ne peut pas se soigner comme à l'Etranger, jusque là j'ai cru le contraire et que nos "Cliniques privées",surtout, recevaient des malades étrangers eu égard aux compétences de nos médecins et à la qualité du service et des soins ?!

Ahmed
| 08-12-2019 16:39
Bon peut-être des examens complémentaires plus approfondis ?
Ont ils Pris plusieurs avis à Tunis ?

A lire aussi

Avec un coût global de 175 millions de dinars.

18/09/2020 12:27
14

L'individu est toujours vivant.

18/09/2020 11:14
6

Le président du Conseil supérieur de la Magistrature (CSM), Youssef Bouzakher est intervenu ce jeudi

17/09/2020 22:26
0