alexametrics
B.N.CHECK

Que se passera-t-il après le dépôt de la motion de censure contre Rached Ghannouchi

Temps de lecture : 2 min
Que se passera-t-il après le dépôt de la motion de censure contre Rached Ghannouchi
 
La motion de censure que s’apprêtent à déposer plusieurs députés de divers bords (non islamistes) contre le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Rached Ghannouchi, et ses adjoints se base sur l’article 51 du règlement intérieur de l’ARP. Celui-ci énonce qu’il est possible de retirer la confiance au président de l’ARP ou ses deux vice-présidents après le vote de la majorité absolue (109) des députés et ce sur la base d’une motion écrite présentée au bureau de l’assemblée par le tiers au moins (73) des députés. 
 
La motion est ensuite présentée à la plénière dans un délai de trois semaines pour voter le retrait de confiance ou pas de la même manière que celle indiquée dans les articles 10 et 11 du règlement intérieur. 
 
L’article 10 mentionne que le président de séance ouvre les candidatures au poste de président de l’assemblée, son premier vice-président et son second-vice président et reçoit et annonce les candidatures dans la même séance. 
 
L’article 11 énonce que le président de l’assemblée est élu à la majorité absolue (109) des députés. S’il ne reçoit pas cette majorité, on organise un deuxième vote auquel participent les candidats ayant obtenu le plus grand nombre de voix. S’il y a égalité, c’est le candidat le plus âgé qui passe. S’il y a égalité d’âge, on désigne le nouveau président de l’ARP suite à un tirage au sort. 
 
Il est possible pour ne pas arriver à cette situation humiliante pour Rached Ghannouchi que ce dernier démissionne, bien que cette option soit politiquement exclue pour l’intéressé à l’heure actuelle. Dans ce cas, c’est l’article 52 qui est actionné. Dans ce cas, on ne parle plus de délai de trois semaines, mais de quinze jours seulement, à partir de la date de démission et de constatation de la vacance du poste, pour organiser une plénière de vote pour un nouveau président.
 
 
R.B.H.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

Manane
| 15-07-2020 14:14
La motion de censure ce n'est qu'un torchon à jeter dans les toilettes. Le nombre de signataires est de loin inférieur au nombre de députés qui ont voté contre l'élection de Ghannouchi en tant que président de l' ARP
Je ne suis pas Nahdhaoui mais la Tunisie ne peut pas être gouvernée sans lce parti

zilos
| 15-07-2020 13:18
ta place est à l'enfer ,va chez ton papa gourou khradhaoui et moza
sidek ZABA est mort sur la terre sainte ,toi avec une bombe .

A lire aussi

L'incendie n'a engendré aucune perte humaine ou animale

02/08/2020 20:08
3

« Il a voulu la mettre dans sa poche pour qu’elle ne se mélange pas aux bulletins de vote et la

30/07/2020 17:45
1

L'attentat visait un restaurant touristique.

29/07/2020 23:14
0

Des pages ont été créées sur les réseaux sociaux usurpant l'identité du chef du gouvernement

29/07/2020 17:28
3